Sur cette planète, une année dure moins de 20 jours

Des scientifiques originaires de l’Inde viennent de découvrir une exoplanète sub-Saturne localisée à 600 années-lumière de la Terre. Elle est largement plus massive que la planète bleue et tourne autour d’une étoile qui est similaire au Soleil.

L’exoplanète porte le nom d’EPIC 211945201b ou K2-236b et, bien entendu, elle se trouve en dehors du système solaire.

Cette exoplanète découverte par des scientifiques indiens a été confirmée par la NASA. Les experts de l’agence spatiale américaine ont utilisé le télescope Kepler pour la repérer. Les chercheurs indiens avaient préalablement affirmé que ladite planète n’était pas une comète.

Comme EPIC 211945201b se trouve très proche de son étoile, une année sur K2-236b dure 19,5 jours.

L’Inde, à la découverte de l’espace

La confirmation de cette nouvelle planète a été publiée sur le journal astronomique de l’American Astronomical Society : « Nous rapportons ici des preuves solides d’une exoplanète autour de EPIC 211945201 et confirmons sa nature planétaire. » C’est l’équipe d’Abhijit Chakraborty du Laboratoire de recherche physique à Ahmedabad qui a découvert cette exoplanète. Ces astronautes l’ont observé pendant un an et demi depuis l’observatoire Gurushikhar de PRL à Mont Abu, Inde.

Les observations des Indiens sont très pertinentes, car on apprend que la masse de l’EPIC 211945201b est 27 fois plus élevée que celle de la Terre. La température ambiante avoisine les 600 degrés Celsius et la durée de rotation autour de son étoile-hôte est de 19,5 jours.

C’est de bon augure dans la mesure où l’Organisation de recherche spatiale indienne est en passe de lancer des satellites dans l’espace.

Plusieurs exoplanètes confirmées par la NASA

Jusqu’à présent, 3786 exoplanètes sont répertoriées dont 2600 ont été confirmées par la NASA. Comme l’EPIC 211945201b, les planètes qui sont situées à des années-lumière ont pu être repérées grâce à Kepler.

Il arrive que les objets astronomiques découverts par les scientifiques ne soient pas de véritables planètes. Il peut s’agir de comètes ou même d’un astéroïde. Toutefois, l’équipe d’astronomes indiens a bien confirmé que l’EPIC 211945201b possède toutes les propriétés d’une planète massive.

Il va sans dire que cette découverte en apporte d’autres notamment les caractéristiques de K2-236b.

Mots-clés astronomieespace