Clicky

Sur Facebook, il existe un Fight Club pour les adolescents (MAJ)

Facebook se retrouve une nouvelle fois au cœur d’un scandale. Un utilisateur du service a en effet créé une page afin d’organiser des combats de rue entre des adolescents. Elle diffuse de nombreuses vidéos de combats.

Bien utilisé, Facebook peut rendre de nombreux services pour les particuliers ou même pour les entreprises. Grâce à la plateforme, il est en effet possible de rester en contact avec ses proches, de découvrir de nouvelles cultures ou même de promouvoir l’activité de son entreprise auprès de plusieurs centaines de millions de personnes.

Violences

Toutefois, le service est aussi connu pour sa politique désastreuse en matière de confidentialité des données et pour les nombreuses dérives auxquelles il donne malheureusement naissance.

Facebook et ses dérives

Facebook s’est retrouvé une nouvelle fois au cœur d’une polémique dimanche dernier après un appel lancé par plusieurs utilisateurs du service. En fouinant dans l’annuaire du réseau social, des internautes sont en effet tombés sur une page récente diffusant des vidéos extrêmement choquantes, des vidéos montrant des enfants et des adolescents en train de se battre.

Certains d’entre eux ont mené une investigation poussée et ils ont alors réalisé que l’administrateur de cette page ne se contentait pas de relayer bêtement ces contenus.

En réalité, il encourage les enfants et les adolescents à organiser des combats et à les filmer ensuite avec leur smartphone pour pouvoir les partager avec les autres membres du club.

D’après l’enquête menée par les internautes, la page compterait plusieurs centaines d’abonnés et des dizaines de vidéos auraient été diffusées depuis sa création. Certaines d’entre elles mettent en scène des enfants âgés d’une dizaine d’années, des enfants se frappant violemment au visage.

Un Fight Club réservé aux enfants et aux adolescents

Plusieurs personnes ont tenté d’identifier l’administrateur de la page sans pour autant parvenir à leurs fins. La page est cependant localisée à Leeds et la police du Yorkshire a donc ouvert une enquête dans la foulée.

Elle a également appelé Facebook à supprimer la page pour éviter d’éventuels accidents et elle a déclaré être en train de travailler avec les écoles locales afin d’identifier les enfants présents sur les vidéos partagées. Les autorités appellent également toutes les personnes en possession d’informations à se manifester auprès des services de police.

En attendant, la page est toujours active et les dix-huit vidéos partagées totalisent plusieurs dizaines de milliers de vues… et de nombreux commentaires positifs. De nombreux internautes semblent en effet se délecter du triste spectacle offert par ces enfants.

MAJ : Facebook a depuis supprimé la page incriminée.

Mots-clés facebookweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • j’appartiens à JÉSUS CHRIST

    triste monde

  • Eric Durandal

    Triste mais prévisible.