Sur Fortnite, les V-Bucks seraient utilisés pour blanchir de l’argent

Fortnite est sans doute le jeu le plus populaire du moment avec ses 200 millions de joueurs à travers le monde. Une popularité qui n’est pas passée inaperçue auprès des criminels qui ont décidé d’utiliser le jeu pour blanchir de l’argent volé.

D’après The Independant, Fortnite serait depuis peu utilisé comme le terrain de jeu favori des organisations criminelles.

Benjamin Preminger, analyste au sein de l’agence de cybersécurité SixGill, a indiqué que des escrocs utiliseraient le système de V-Bucks, la monnaie virtuelle de Fortnite, pour blanchir de l’argent sale.

Même si Fortnite est un Free-to-Play, les joueurs peuvent acheter des V-Bucks pour acheter des armes ou des accessoires rares dans la boutique du jeu.

Une plateforme incontournable pour les malfrats

Vous vous demandez peut-être comment les criminels peuvent blanchir de l’argent en utilisant Fortnite ? C’est plutôt simple.

Tout se passe d’abord sur le dark web où les organisations criminelles proposent de revendre des V-Bucks achetées par leurs soins, à moindre coût. Afin de toucher le public le plus large possible, ils publient également des annonces sur les plateformes sociales traditionnelles comme Twitter ou même Instagram.

Pour acquérir ces V-Bucks à ces tarifs préférentiels, les joueurs doivent simplement payer les vendeurs en cryptomonnaies, ce qui rend les transactions quasiment impossibles à retracer.

Epic Games se trouve dans une situation embarrassante

Cette opération rapporte beaucoup d’argent aux criminelles.

Pour donner un ordre d’idée, sur eBay, environ 250 000 dollars d’objets virtuels Fortnite ont été vendus durant les mois de novembre et décembre 2018. En outre, d’après nos confrères, ce système de blanchiment d’argent depuis pas mal de temps sans qu’Epic Games ne bouge le petit doigt pour empêcher tout cela.

Benjamin Preminger a pointé du doigt le développeur du jeu vidéo en déclarant qu’il pouvait faire mieux en matière de surveillance de transactions.

« Epic Games pourrait suivre les transactions passées sur les skins (textures personnalisables d’armes ou de personnages) les plus rares et les plus chères. L’éditeur pourra aussi surveiller l’économie des V-Bucks, identifier les joueurs les plus riches et repérer les schémas les plus étranges. » a-t-il expliqué. Depuis le temps, Epic Games aurait dû revoir ses mesures de sécurité étant donné que ce n’est pas la première fois qu’il fait face à une faille.

Face à ces récentes découvertes, Epic Games n’a pas encore fait de déclarations.

Mots-clés fortnite