Clicky

Sur Google Maps, il y a des gens à tête de pigeon

Google Maps n’est pas à un phénomène insolite près. Preuve en est, si vous vous promenez à Tamagawa-josui, alors vous croiserez la route de huit personnes… affublées d’une tête de pigeon.

Tamagawa-josui n’est pas un endroit tout à fait comme les autres et il s’agit en réalisé d’un aqueduc dont la construction a débuté en 1653. Construite sous le shogunat Tokugawa, l’installation s’étire sur un peu plus de quarante kilomètres de long et elle avait principalement pour but d’apporter de l’eau potable dans la région tout en permettant aux pompiers de lutter plus facilement contre les incendies.

Hommes Pigeons

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le projet ne venait pas des autorités et la création de cet aqueduc a ainsi été demandée par les habitants de Kojimachi et de Shibaguchi.

Les hommes et femmes pigeons de Tamagawa-josui

Face aux arguments avancés par ces derniers, le gouvernement japonais a accepté la demande, sans pour autant apporter son expertise. L’état s’est en effet contenté de fournir 7500 ryo pour la construction de l’installation et ce sont donc les paysans de la région qui ont œuvré à sa mise en oeuvre, sous la supervision de deux conducteurs de projet.

Des conducteurs de projet également issus de la classe paysanne. Les années passant, l’aqueduc est devenu un symbole de la région et les autorités locales ont veillé à l’aménager afin de permettre aux touristes et aux habitants de se promener tout le long de l’installation.

Google, de son côté, a commencé à modéliser nos villes en 2007 avec le lancement de Street View. Si l’entreprise a commencé par se focaliser sur les grandes métropoles, elle a très vite étendu sa couverture à travers les villes et les campagnes. Le Japon ne fait pas exception à la règle.

Une scène capturée en 2013

En 2013, un émissaire de l’entreprise a entrepris de modéliser le chemin longeant Tamagawa-josui et elle a donc envoyé sur place un de ses émissaires équipé de son fameux sac à dos, un dos embarquant une caméra capable de capturer l’environnement à 360°.

Il faut croire que les habitants de la région ont entendu parler de l’arrivée de cet émissaire puisque huit plaisantins ont fait le déplacement sur place afin de le gratifier d’une haie d’honneur un peu particulière. Ils portaient en effet tous un masque de pigeon. Leur intervention a donné lieu à une scène parfaitement étrange, de celles qui ne passent pas forcément inaperçues.

À l’époque, quelques médias avaient relayé la découverte, mais les hommes et femmes pigeons ont vite fini par sombrer dans l’oubli. Jusqu’à maintenant. Plusieurs photos circulent en effet sur les plateformes sociales depuis ce weekend et cette drôle de scène semble donc bien partie pour trouver son second souffle.

A noter qu’à l’époque, beaucoup ont pensé que cette étrange scène avait pour but de faire passer un message. Cela n’a cependant jamais été prouvé.

Si vous aimez les choses insolites trouvées sur Google Maps, vous pouvez vous rendre sur cet article.

Mots-clés googlegoogle maps

David

Passionné, colérique, humain.