Sur Google Maps, il y a plein de lignes au fond des océans, mais c’est parfaitement normal

Google Maps offre un point de vue inégalé sur notre belle planète. Grâce à ses vues satellites, la solution nous permet en effet de nous promener à travers les continents en les survolant, mais aussi de marcher dans les rues de nos villes grâce à Street View.

Toutefois, l’outil ne se limite pas aux reliefs des continents et cela fait maintenant quelques années que Google propose aussi des vues aériennes des fonds marins.

Google Maps Lines

Capture Google Maps

Les internautes souhaitant profiter de l’air marin peuvent ainsi s’éloigner des côtes et survoler les reliefs des fonds océaniques.

Google Maps, une solution qui ne se limite pas aux continents

Beaucoup l’ont fait et ont été surpris de découvrir la présence de nombreuses lignes et motifs dans certains des plus grands océans du monde.

Les premiers rapports remontent au début du mois, mais les signalements se sont considérablement intensifiés depuis sur les réseaux sociaux ou même les forums. Certains ont même cherché à établir des parallèles douteux avec d’anciennes – ou mythiques – constructions.

Toutefois, ces lignes et ces motifs ne cachent aucun mystère archéologique particulier. Elles sont en effet d’origine humaine et elles ont ainsi été provoquées par le processus qui a permis de cartographier les fonds marins.

Pour mener cette tâche à bien, les entreprises et les pouvoirs publics s’appuient le plus souvent sur des navires équipés de sonars.

Le sonar fonctionne d’une manière assez particulière. Il utilise en effet la propagation du son pour détecter et situer des objets situés sous l’eau. Contrairement à ce que l’on pense, la technologie n’est d’ailleurs pas nouvelle et elle a été développée à partir des travaux de deux Français durant la Première Guerre Mondiale.

Une histoire de fournisseurs et de cartes

Très concrètement, donc, les sonars émettent une impulsion sonore dirigée le plus souvent vers le bas. Ensuite, des capteurs « écoutent » les différents échos provoqués par l’onde, ce qui permet ensuite de dessiner le relief des fonds marins.

Quel est le lien avec les motifs repérés sur Google Maps, alors ?

Tout comme pour les vues satellites, la solution de Google ne s’appuie pas sur un seul fournisseur pour générer la vue des fonds marins, mais sur les photos et cartes de plusieurs prestataires différents. Ensuite, ces images sont collées les unes aux autres par le truchement d’algorithmes.

Sauf que toutes ces cartes ne proposent pas le même niveau de détails. Certaines sont plus « lisses » que d’autres en raison des différents types de sonars utilisés et c’est précisément ce qui provoque l’apparition de ces étranges lignes et motifs. Face aux nombreuses réactions suscitées chez les internautes, la NOAA avait d’ailleurs pris sa plus belle plume pour expliquer le phénomène dans cet article.

Mots-clés googlegoogle maps