Sur Google Maps, il y a un doigt d’honneur sur le toit d’une maison d’Oslo

Google Maps est connu pour ses détails insolites, des détails que certains utilisateurs du service s’amusent à collecter et à partager sur les forums ou groupes spécialisés. La dernière découverte en date nous emmène à Oslo sur le toit d’une personne qui semble avoir des choses à dire à ses semblables.

En effet, si vous utilisez la solution pour vous balader virtuellement à Oslo depuis votre smartphone, plus précisément à l’est de son hôpital, alors vous aurez la surprise de vous retrouver face à un bâtiment sur lequel a été tracé un immense doigt d’honneur.

Capture Google Maps

Un doigt d’honneur qui culmine donc à plusieurs mètres de hauteur, face aux voies ferrées passant derrière la bâtisse.

Google Maps : un drôle de message laissé en Norvège

En revanche, et c’est sans doute le plus intéressant, ce fameux doigt d’honneur n’apparaît pas sur toutes les versions du service. En effet, il n’est pas visible sur la version web de Google Maps. Si vous utilisez cette dernière pour vous rendre au même endroit, alors vous vous retrouverez face à une succession de panneaux solaires.

Le seul endroit d’où est visible ce fameux dessin, c’est donc l’application mobile de la solution. Il semblerait donc que les vues satellites ne soient pas exactement les mêmes entre les deux versions.

Autre détail amusant, si Bing Maps n’offre pas une définition suffisante pour observer le toit de ce bâtiment, ce doigt est également visible depuis la vue satellite d’Apple Plans. On constate cependant que les vues proposées par Google Maps offrent une résolution bien plus élevée.

Quoi de mieux qu’une carte satellite pour faire passer des messages ?

Reste que si le message laissé sur le toit de cet immeuble peut surprendre, ce n’est pas la première fois qu’une personne utilise Google Maps pour partager le fruit de ses pensées.

En réalité, ces messages sont assez courants. En novembre dernier, deux voisins avaient ainsi tracé à leur tour des messages sur le toit de leur maison. Le premier avait écrit « Jésus is alive », ce qui peut se traduire par « Jésus est vivant », tandis que le second avait répondu « So is Elvis » ou, en français, « Elvis aussi ».

Un centre commercial américain avait d’ailleurs procédé de la même manière pour faire la publicité de ses boutiques, par le biais d’un message demandant tout simplement aux personnes en train de consulter la carte satellite de « descendre » et de venir « jouer » dedans. Une stratégie qu’un Target avait également emprunté pour mettre en avant sa marque, cette fois en traçant une cible de plusieurs dizaines de mètres de diamètre sur le toit de son centre commercial de Rosemont.

Mots-clés googlegoogle maps