Sur Instagram, il y a des femmes qui mangent de la craie

Instagram compte des millions d’utilisateurs actifs à travers le monde et ils ne sont visiblement pas tous là pour partager leurs photos de plats de pâtes. Preuve en est, en fouinant dans les recoins les plus improbables de la plateforme, Motherboard a mis la main sur une communauté de femmes qui se filment… en train de manger de la craie.

L’ASMR, pour Autonomous Sensory Meridian Response, a le vent en poupe sur les réseaux sociaux.

Craie ASMR

Capture Instagram

YouTube, par exemple, compte des centaines de chaînes spécialisées différentes et certaines d’entre elles marchent extrêmement bien.

L’ASMR, une pratique aux formes multiples

Les YouTubeurs ASMR les plus en vogue totalisent en effet le plus souvent plusieurs centaines de milliers d’abonnés.

Les années passant, différentes spécialisations ont commencé à voir le jour. Si certains s’en tiennent aux murmures et aux bruits de bouche, d’autres exploitent davantage les stimulus visuels et se filment ainsi en train de manger divers aliments. Comme des condiments, par exemple.

Instagram n’est visiblement pas en reste de son côté. Motherboard a en effet eu la surprise de découvrir des milliers de vidéos du même genre, des vidéos mettant cette fois en scène des jeunes filles, le plus souvent russes, en train de lécher, de croquer et d’ingérer de la craie. Oui, comme celle des tableaux noirs de notre enfance.

Regroupées autour de hashtags comme #chalkeat ou #chalkeating, ces vidéos se déroulent un peu toutes de la même manière. Elles montrent ainsi des femmes – haut du visage caché – en train de mordre à pleine dent dans des morceaux de craie de différentes formes, tailles et couleurs.

Plus intéressant, un bon nombre de ces jeunes femmes se réclament directement de l’ASMR en indiquant ainsi s’inscrire pleinement dans cette démarche dans les légendes de leurs vidéos.

Motherboard a creusé un peu l’affaire et nos confrères ont ainsi réussi à entrer en contact avec un internaute à la tête d’un compte spécialisé dans la republication de ces contenus. D’après lui, les femmes réalisant ces vidéos n’avaleraient pas réellement la craie et il s’agirait ainsi davantage d’une mise en scène destinée à attirer l’attention des utilisateurs de la plateforme.

Entre ASMR et pica

Du moins la plupart. Certains internautes iraient en effet plus loin en ingérant réellement la craie mise en scène dans leur vidéo, avec tous les inconvénients médicaux que cela peut entraîner.

De leur côté, nos confrères établissent d’ailleurs un parallèle avec le pica, un trouble du comportement alimentaire caractérisé par l’ingestion de substances non nutritives. Comme de la terre, du papier ou encore de la cendre de cigarette. Si ce trouble est courant chez les enfants, il n’est pas exclusif à ce public et il arrive ainsi que des adultes présentent le même genre de troubles alimentaires.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce trouble n’est pas lié à nos sociétés modernes et les premiers cas de pica ont ainsi été évoqués par Aristote et Socrate dans leurs écrits respectifs.

Plusieurs des instagrameuses contactées par Motherboard ont d’ailleurs reconnu souffrir de pica. Elles ont également demandé à ne pas être jugées pour leurs vidéos.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Melok (@melok7517) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @victoryasaynova le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ляйсан ✨ (@chalk_ufa) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Мелоежка с Украины😍 (@challk.vllada) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Кристина🦄 (@vanlovemel) le

Mots-clés instagram