Sur Instagram, les photos de Paris ont la fâcheuse tendance à toutes se ressembler

Touristes et habitants ont de grandes chances de poster une photo de Paris sur leur compte Instagram au moins une fois. Il s’agit en effet d’un rituel devenu incontournable.

Seul problème, l’originalité n’est pas toujours au rendez-vous et la plupart des clichés partagés sur les réseaux sociaux se ressemblent ainsi beaucoup. C’est précisément ce qu’illustre le travail de Moritz Stefaner, chercheur et artiste, au travers d’un montage photo assez spécial.

L’artiste-chercheur a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de photos de Paris de manière à former une espèce de tableau original. Les clichés ont été analysés puis regroupés en fonction de leur ressemblance par une intelligence artificielle. Le résultat est tout simplement étonnant.

Baptisé « Multiplicity, » ce montage très particulier sera exposé au 123 data de la Fondation EDF à Paris jusqu’en septembre 2018.

25 000 photos de Paris

Multiplicity résulte du rassemblement d’environ 25 000 photos de lieux, monuments, graffitis ou autres sites de Paris.

Toutes les images ont été soigneusement sélectionnées parmi 6,2 milliards de clichés collectés sur Instagram. Il s’agit d’un ensemble hétéroclite de photos de la tour Eiffel, de Monet ou encore de simples immortalisations des graffitis sur les murs de la capitale.

Le résultat est extrêmement fascinant, car l’assemblage de toutes les photos fait penser à de l’art abstrait. L’ensemble donne lieu à une espèce de carte 2D qui propose une vision inédite de la capitale française à travers les clichés pris par 25 000 utilisateurs d’Instagram.

Des similitudes inattendues

Moritz Stefaner explique que l’intelligence artificielle a trié les photos en fonction de leur ressemblance avant de placer côte à côte celles qui présentent des similarités insoupçonnées. Pour ce faire, l’IA s’est appuyée sur des algorithmes ainsi que des réseaux neuronaux artificiels ou RNA dont le fonctionnement est calqué sur celui du cerveau humain.

C’est ce qui a permis à l’intelligence artificielle de reconnaitre la similitude entre les clichés.

Avec Multiplicity, on se rend ainsi compte que les images filtrées et retouchées que nous partageons sur les réseaux sociaux ne sont pas aussi uniques qu’on le pense. Pour Moritz Stefaner, la carte « révèle une vision originale de ce paysage photographique d’attention et d’intérêts. » De quoi faire réfléchir sur cette soi-disant « originalité » qui rend si fiers !

Mots-clés instagram