Sur Instagram, montrer ses fesses peut rapporter gros

Intagram occupe une place de plus en plus importante dans les stratégies marketing des annonceurs, et cela a bien entendu un impact direct sur la rémunération des influenceurs les plus en vue de la plateforme.

Natalia Garibotto en sait quelque chose puisque cette influenceuse suivie par plus de 1,3 million de personnes gagnerait, d’après ses confidences, plus de trois cent mille dollars… chaque année. Soit un peu plus de deux cents soixante-sept mille euros.

Natalia Garibotto – Capture instagram

Natalia n’est pas photographe et elle ne travaille pas non plus dans le milieu de l’illustration ou du design.

Natalia Garibotto, l’influenceuse aux 1,3 million de followers

L’influenceuse préfère en effet se focaliser sur sa plastique à travers toutes ses publications. Elle passe donc le plus clair de son temps à poser en petite tenue sous l’objectif conciliant de son photographe.

La plupart du temps, elle apparaît donc en maillot de bain ou en string, mais il lui arrive aussi de se dénuder complètement tout en prenant soin de cacher tout ce qui pourrait lui attirer les foudres des modérateurs de la plateforme sociale.

Cette stratégie semble avoir porté ses fruits. Depuis la création de son compte, Natalia a en effet réussi à fédérer une communauté forte de plus de 1,3 million de followers et elle fait donc partie des influenceuses les plus en vue de la plateforme.

Comme beaucoup d’influenceuses, Natalia a pris l’habitude de louer ses services aux marques. Il lui arrive ainsi fréquemment de publier des contenus sponsorisés et ces derniers ont l’air de lui rapporter gros.

Lors d’une entrevue avec le Mirror, elle a ainsi indiqué que ses publications sponsorisées lui rapportaient, en moyenne, cinq mille dollars. Toutefois, ces contenus ne constituent pas sa seule source de revenus. L’influenceuse a également développé et commercialisé sa propre huile de bronzage et elle a utilisé les gains générés pour investir sur le marché boursier, ce qui lui permet d’atteindre les trois cent mille dollars de revenus annuels. Soit une moyenne de 25 000 $ par mois.

Un business florissant

Natalia, qui est titulaire d’un diplôme en droit des affaires et en entrepreneuriat, a parfaitement conscience que son business repose principalement sur sa plastique et sur ses formes. Elle passe ainsi trois heures par jour en salle à s’entraîner… et elle ne perd bien entendu jamais une occasion de partager ce quotidien avec ses followers.

Il y a plus intéressant cependant. Pour l’influenceuse, ce qui compte, ce n’est pas forcément de travailler dur, mais de travailler intelligemment. Plutôt que de chercher à tirer le plus d’argent possible d’un annonceur, elle préfère ainsi se focaliser sur les collaborations à long terme qui génèrent finalement beaucoup plus de revenus.

En revanche, sa notoriété n’a pas que de bons côtés. Cette influence lui a coûté de nombreuses amitiés et il lui est ainsi devenu très difficile de faire confiance à ses semblables. Beaucoup ont en effet tenté d’utiliser sa popularité sur Instagram pour leur propre compte. Quant à sa famille, si elle est heureuse du succès qu’elle rencontre sur les réseaux sociaux, elle n’apprécie en revanche pas toutes les photos qu’elle publie.

De son côté, Natalia a parfaitement conscience que ses photos peuvent choquer, mais elle n’en a cure. Elle fait ce qu’elle aime et elle a réussi à construire une entreprise florissante autour de ses courbes… et aussi à force de travail et de persévérance.

 

 

 

 

 

 

 

View this post on Instagram

Rate this bikini from 1-100 😁

A post shared by Natalia Garibotto (@nataagataa) on

 

View this post on Instagram

Where we driving to ? @fashionnova

A post shared by Natalia Garibotto (@nataagataa) on

 

 

Mots-clés instagram