Sur mobile, PUBG devance Fortnite en terme de bénéfices grâce à sa version censurée Chinoise

La Chine est un pays censeur et n’hésite pas à appliquer ses lois du côté de l’industrie vidéoludique. De nombreux jeux doivent passer devant une commission qui en autorise les sorties, censurées ou non. Et PUBG Mobile n’a pas échappé aux mesures du gouvernement chinois qui a décidé d’une refonte complète du titre pour correspondre aux idéaux du pays. Et si le jeu s’appelle désormais Game of Peace du côté de l’Empire du Milieu, il reste en réalité PUBG Mobile et aura permis de rapporter, selon Sensor Tower, beaucoup plus d’argent que… Fortnite. Soit le Battle Royale numéro un du milieu avec des millions de joueurs.

Autant dire que le coup de pouce de Game of Peace se sera fait ressentir du côté des bénéfices engendrés par PUBG Mobile.

En un seul mois, PUBG Mobile version Game of Peace aura rapporté 70 millions de dollars, rien que ça !

PUBG Mobile domine Fortnite sur le terrain des revenus générés

Surprise : Fortnite a beau connaître un succès plus large et une popularité numéro une sur le marché du Battle Royale, c’est en réalité PUBG qui génère le plus d’argent ! Rien qu’en mai 2019, le jeu développé par Bluehole et édité par Tencent, firme chinoise, aura rapporté 146 millions de dollars. Soit une hausse de 126% entre le mois d’avril et celui de mai.

Sur ces 146 millions, pas moins de 70 millions proviennent de Game of Peace. Une refonte chinoise de PUBG Mobile qui est en réalité le même jeu, mais… censuré pour correspondre aux idéaux de l’Empire du Milieu. Il semblerait donc que cette version plaise aux joueurs malgré une modification complète d’un point de vue esthétique – le gameplay reste le même ! Parmi les changements entre PUBG Mobile et Game of Peace, la violence serait beaucoup moins présente tandis que les personnages… ne meurent plus !

Du côté de Fortnite sur mobile, Epic Games n’aura généré « que » 43,3 millions de dollars pour ce mois de mai. Un score bien en deçà de celui de PUBG qui, même si il fait moins parler, reste une mine financière de taille pour Bluehole. Et la censure aura finalement aidé le jeu à engendrer plus d’argent qu’auparavant : ironique !