Sur YouTube, une chaîne diffuse en continue du Death Metal créé avec une IA

L’existence de Dadabots devrait égayer les journées de tous les métalleux dans l’âme et pour cause, cette chaîne YouTube diffuse depuis à peu près un mois en continu (24h/24, 7j/7) du Death Metal, du Math Rock et d’autres sous-branches du métal peu connues du grand public.

Développée par CJ Carr et Zack Zkuowski, deux musiciens accros à la technologie qui se sont rencontrés lorsqu’ils étaient sur les bancs du Berklee College of Music de Boston, Dadabots est en fait une IA conçue pour générer automatiquement de la musique en se basant sur sa propre compréhension de ce à quoi le Death Metal devrait ressembler.

Le fonctionnement de Dadabots repose sur un réseau de neurones récurrent capable d’apprendre des « motifs » parmi un vaste éventail de données entrants (dans ce cas, le Death Metal) afin de prédire les éléments et séquences musicaux qui sont les plus courants pour ensuite les recréer.

Un entraînement qui a porté ses fruits

Le processus de création de Dadabots a été détaillé par CJ Carr et Zack Zkuowski dans un article posté sur le serveur de pré-impression arXiv.

Ils commencent en expliquant qu’ils ont d’abord alimenté le modèle d’IA avec des courts segments de musique, quelques secondes à la fois.

Par la suite, l’IA a assimilé au fur et à mesure les caractéristiques d’identification de la musique. Après quoi, elle a commencé à reproduire des échantillons de plus en plus détaillés, notamment des riffs et des transitions de section.

Un résultat inattendu

À l’issue de cette phase d’entrainement, les deux concepteurs de l’IA ont été surpris de voir les résultats qu’ils ont obtenus après les premiers tests réalisés sur Dadabots. « Alors que nous voulions reproduire de manière réaliste les données d’origine, nous étions ravis de l’esthétisme, mais aussi de ses imperfections. » ont-ils indiqué dans l’article.

À en croire les deux mélomanes, les morceaux proposés par Dadabots seraient capables de séduire les fans de Death Metal les plus pointilleux. « Les chanteurs solos deviennent un cœur luxuriant de voix fantomatiques, les groupes de rock deviennent un jazz cubiste crunchy et les traces croisées de multiples enregistrements deviennent une chimère surréaliste de son. »

En dehors de Dadabots, Carr et Zkuowski ont réalisé 10 albums différents en se basant sur les titres de groupes de métal comme Apoch ou encore Battles and Meshuggah.

Mots-clés insoliteyoutube