Survivrez-vous à une attaque nucléaire ?

Gamin, votre humble serviteur passait le plus clair de son temps à tenter d’imaginer la fin du monde, et surtout les causes qui pourraient conduire à la disparition pure et simple de l’humanité. Même que ça me permettait de m’endormir et que j’en garde un excellent souvenir. Bref, toujours est-il que les menaces ne manquent pas, on pourra penser à l’apparition d’un virus, à un déchainement des éléments ou encore à une terrible attaque nucléaire. Et justement, si vous faites partie de ces types qui passent leurs week-ends à creuser des abris anti-atomiques et à faire des stocks de tomates en boites, alors le site Would I Survive a Nuke est fait pour vous. Car en effet, l’objectif de ce dernier, c’est tout simplement de déterminer si vous pourriez survivre à une attaque nucléaire.

Survivrez-vous à une attaque nucléaire ?

Ca, les amis, c’est un chouette service comme on les aime. En outre, il est super bien conçu et il vous permettra de trouver facilement le meilleur endroit où vivre en cas d’attaque nucléaire. Bon, sans surprise, il vaut mieux vivre du côté de la Creuse qu’à proximité de Paris ou d’une grande ville, mais passons car Would I Survive a Nuke est quand même super bien foutu. Une fois arrivé sur le site, vous commencez tout simplement par indiquer si vous vivez à proximité d’une grande ville (il faudra d’ailleurs indiquer sa population). Ensuite, vous balancez tout simplement le type de bombe que vous redoutez (météorite, Tsar Bomba, Castle Bravo, Fatman, etc…) et vous terminez enfin par saisir le code postal de votre ville. En fonction de ces différents critères, le site sera capable d’estimer avec exactitude vos chances de survie.

A Brie-Comte-Robert, par exemple, mes chances de survie sont très minces. Certes, si la bombe touche Paris, elle ne me tuera pas tout de suite mais les radiations devraient avoir ma peau. Ou alors, elles me donneront des super pouvoirs qui me permettront de sauver le monde et de devenir l’idoles des jeunes. Okay, c’est pas encore gagné mais si vous voulez être tranquille, suffit d’aller vivre au Groenland. Là, en toute logique, il ne devrait pas y avoir de problème.

Bon, faut que je vous laisse, j’ai un préavis à déposer.

Merci à Luc pour l’info

Mots-clés funhumourinsolite