Suspecté de plusieurs meurtres, il est retrouvé sur Facebook

Au fil des années, Facebook est devenu quasiment incontournable, ceux qui ne possèdent pas de compte passant pour des extraterrestres auprès des autres qui aimeraient bien pouvoir les taguer tranquillement. C’est peut-être cette sorte de pression sociale qui a poussé un certain Eduardo Rodriguez à accepter de s’afficher sur Facebook. Manque de bol, il aurait mieux fait de s’en abstenir, puisque l’homme est suspecté de pas moins de quatre homicides.

Également relié à des activités de gang, Eduardo Rodriguez était recherché par la police de Los Angeles depuis 2003, mais n’avait pas pu être retrouvé jusque maintenant. Il aurait pu continuer à en être ainsi pendant encore un sacré bon moment si Facebook n’avait pas été là.

Facebook

C’est en effet un agent du LAPD qui a décidé d’aller faire un tour sur Facebook pour vérifier du côté de l’entourage de Eduardo Rodriguez voir s’il ne se passait pas quelque chose. L’histoire ne dit pas si c’était bien le but original de l’agent ou si c’est une excuse pour avoir visité Facebook au travail.

Quoiqu’il en soit, il a bien fait, cet agent, puisque, alors qu’il n’espérait pas beaucoup plus que de trouver quelques petites informations, des renseignements sur les activités de Eduardo Rodriguez, il est finalement tombé sur bien mieux : des photos du suspect.

À partir de là, le retrouver n’aura pas été compliqué pour le LAPD qui l’a arrêté, l’homme n’ayant montré aucune résistance.

Apparemment, cela faisait cinq ans que Eduardo Rodriguez menait sa nouvelle vie, avec sa fiancée qui, comme tous les autres membres du son entourages, ont déclaré ne pas s’être doutés de quoi que ce soit en ce qui concerne son passé présumé.

Avec un nouveau nom et un job de charpentier, la vie d’Eduardo Rodriguez aurait pu continuer à se dérouler paisiblement s’il n’était pas apparu sur Facebook. Comme quoi, quand on est suspecté de meurtres, mieux vaut ne pas pousser trop loin le trip de la nouvelle vie.

Via | Photo : Ksayer1

Mots-clés facebook