Clicky

Switch : Nintendo revoit ses objectifs à la hausse

On pouvait raisonnablement s’y attendre, Nintendo vient de revoir à la hausse ses objectifs de ventes pour sa nouvelle coqueluche, la Switch. La firme nippone a en effet profité de la publication de ses derniers résultats (ceux correspondants à la période comprise entre les mois d’avril et de septembre), pour faire savoir que son nouveau goal était d’écouler 14 millions d’unités de sa console hybride d’ici au 31 mars 2018.

Une hausse des objectifs notable puisque la firme avait initialement prévu d’écouler 10 millions de Switch sur la première année de commercialisation, mais qui reste inférieur à ce dont les rumeurs pouvaient faire état il y a encore quelques jours. Ces dernières prévoyaient en effet que le Big N passe à un objectif de 20 millions d’exemplaires vendus d’ici fin mars 2018. Visiblement Nintendo aura su rester raisonnable…

NintendoSwitch

Nintendo a profité de la publication de ses derniers résultats pour faire savoir que ses objectifs en ce qui concerne la Switch avaient été revus à la hausse.

Il faut toutefois indiquer que Nintendo ne navigue pas à vue. Si le géant nippon revoit à la hausse ses objectifs, c’est avant tout parce que ses résultats pour le dernier semestre sont tout bonnement excellents.

Nintendo : un dernier semestre en fanfare, et des résultats qui explosent grâce à la Switch

On apprend notamment que le chiffre d’affaires de la firme entre les mois d’avril et de septembre dernier a atteint les 2,8 milliards d’euros (contre seulement 1 milliard l’an dernier sur la même période), le tout pour un bénéfice net qui a tranquillement franchi les 390 millions d’euros (soit une augmentation de 101 millions par rapport à l’an passé).

Concernant la Switch, Nintendo indique en avoir écoulé pas moins de 7,63 millions au 30 septembre (dont 3 millions vendues au cours des trois derniers mois). On comprend donc que l’objectif des 14 millions est parfaitement réalisable, d’autant plus si l’on prend en compte que l’inévitable (et lucrative) période des fêtes de fin d’année va passer par là…

Preuve s’il en fallait que tout semble sourire à Nintendo, Le Point rappelle que le Yen est prévu pour être plus faible que l’euro sur le second semestre que la société vient d’entamer. De quoi favoriser ses affaires en Europe.

Rappelons pour conclure que Nintendo – et son patron, Tatsumi Kimishima – visent un joli profit de 644 millions d’euros sur l’année fiscale 2017-2018. En l’état, la chose parait effectivement réaliste.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.