Web

Symbaloo : la nouvelle version

Si vous ne le connaissez pas encore, Symbaloo est un service de page d’accueil personnalisable organisé autour de modules interactifs et dotés de diverses fonctionnalités. On peut ainsi ajouter des moteurs de recherche, bien entendu, mais aussi des flux rss, son Twitter et une tonne d’autres outils plus sympathiques les uns que les autres. Oui et bien figurez-vous que Symbaloo nous revient avec une toute nouvelle version beaucoup plus moderne et beaucoup plus chouette. Il fallait bien en parler.

Disclaimer : Précisons que la nouvelle version de Symbaloo est encore en cours de développement. Aussi, certaines fonctionnalités peuvent ne pas être encore intégrées à l’heure où j’écris ces lignes et des bogues peuvent se présenter. Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire remonter vos observations à l’équipe du service.

Symbaloo, le rappel des faits

Ah, nostalgie, quand tu nous tiens… Le temps passe vite, quand même. Oui, parce que je vous avais présenté Symbaloo dans un screencast dédié en 2008 et que je m’en souviens comme si c’était hier. Faut dire aussi, un service simple, intuitif, original et qui apporte une réelle plu-value, c’est le genre de choses qui ne court pas les rues.

Comme je viens de le dire, Symbaloo est donc un service de page d’accueil personnalisable. En gros, une fois inscrit, on arrive sur un bureau structuré autours de plusieurs pavés rectangulaires réunis autour d’une zone dynamique qui change en fonction de celui qu’on sélectionne.

Chaque pavé peut être un service, un outil ou même un site web. On va ainsi avoir le service de météo qui va  bien, l’outil pour créer des itinéraires, le module dédié au trafic routier, la bourse, une calculatrice, j’en passe et des meilleurs.

Bien évidemment, l’utilisateur peut organiser son bureau comme bon lui semble. Il est ainsi possible de disposer ses pavés selon ses envies, d’en supprimer, d’en rajouter et ainsi de suite. Un peu comme Netvibes, mais en beaucoup plus simple.

Symbaloo V2 : une nouvelle interface

Premier constat en se connectant à la nouvelle version de Symbaloo, l’interface a subit quelques modifications. Quelques effets d’ombrés ont fait leur apparition, bien sûr, mais on peut surtout souligner la simplification de la recherche qui vous permettra de trouver facilement tous les modules de votre choix.


Pour le reste, si vous utilisez déjà Symbaloo, vous ne serez sans doute pas perdu. Les modules sont toujours répartis en plusieurs catégories bien distinctes, chacune représenté par une couleur adaptée, et il est possible d’ajouter un nouveau module en un clic en cliquant sur une zone vide. Simple et efficace.

Autre grosse nouveauté, il est possible de personnaliser très facilement son bureau. Là encore, c’est un peu comme Netvibes, on a la possibilité d’augmenter le nombre de modules par page, bien entendu, mais aussi d’ajouter un fond à son bureau. Oui et si l’utilisateur peut opter pour une couleur unie ou pour une image de fond, il a aussi la possibilité d’envoyer directement une image depuis son disque dur.

Symbaloo V2 : l’apparition des webmix

Mais la plus grosse nouveauté apportée par cette nouvelle version, c’est la possibilité d’ajouter des webmix. Ces derniers sont en réalité des bureaux thématiques réalisés par d’autres utilisateurs du service et traitant le plus souvent d’un thème bien précis. On trouve ainsi des webmix dédiés au webdesign, par exemple, ou d’autres dédiés aux meilleurs services, outils et clients pour Twitter.

De cette manière, on peut très facilement enrichir son bureau, chaque nouveau webmix étant ajouté à un nouvel onglet.

Bien évidemment, vous pouvez vous aussi facilement publier un nouveau webmix et le partager avec l’ensemble de la communauté. Pour se faire, il suffit d’ajouter un nouvel onglet à son bureau, de balancer tous les modules de son choix dessus et de cliquer ensuite sur le bouton « Partager ». Il devient alors automatiquement visible chez les autres utilisateurs.

Notons que deux options de partage sont disponibles : on peut partager son webmix avec tout le monde ou seulement avec ses amis. Dans tous les cas, dès qu’on le mettra à jour, nos « abonnés » recevront nos modifications. Et il est bien évidemment possible d’envoyer son webmix par mail, sur son mur Facebook, sur Twitter ou encore sur StumbleUpon et sur Digg.

Symbaloo V2, et ensuite ?

Bien entendu, toute l’équipe travaille actuellement sur d’autres fonctionnalités. Nul doute que cette nouvelle version évoluera dans le bon sens. En revanche, il faut préciser que l’accès à cette nouvelle version n’est pas automatique (pour le moment). Alors si vous êtes un petit coquin et que vous voulez en profiter, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Se connecter à son compte sur http://www.symbaloo.com.
  2. Cliquer sur ce lien : http://www.symbaloo.com/migrate.
  3. Suivre les instructions de la page qui apparaît.
  4. Se reconnecter au service avec ses identifiants.
  5. Pour le reste, la nouvelle version est accessible à l’adresse suivante : http://new.symbaloo.com.

Et si vous avez des idées pour faire évoluer le service, n’hésitez pas à les balancer dans les commentaires de cet article pour que je leur transmette directement !

Mots-clés servicesymbalooweb