Synchroniser un dossier avec Dropbox et les liens symboliques

Pour beaucoup de gens, Dropbox n’est qu’un simple outil de stockage en ligne mais le petit outil va en réalité beaucoup plus loin que cela. En effet, en l’utilisant à bon escient et en s’appuyant sur les liens symboliques, il est possible de l’utiliser pour synchroniser tout un tas de choses entre plusieurs ordinateurs. Des dossiers, bien sûr, mais également des photothèques, des paramètres et plein d’autres choses. Et justement, si vous aussi vous en avez ras le bol de vous trimballer constamment avec une clé usb pour garder vos fichiers à jour, si vous cherchez une solution simple et transparente pour gagner un maximum de temps lorsque vous devez changer d’ordinateur, alors voici un petit tutoriel qui devrait vous permettre d’y voir beaucoup plus clair.

Synchroniser plusieurs ordinateurs avec Dropbox et les liens symboliques

Dropbox et les liens symboliques

Mais avant de commencer, on va prendre le temps de présenter brièvement Dropbox et d’expliquer ce que sont les liens symboliques. Pour Dropbox, c’est relativement simple puisque cet outil vous permet tout simplement de profiter d’un espace de stockage en ligne. Une fois le compte créé, vous n’aurez ainsi qu’à installer l’application sur votre ordinateur pour voir apparaître un tout nouveau dossier dans votre répertoire personnel. Il vous suffira alors de glisser n’importe quel fichier dans ce dernier pour l’envoyer automatiquement dans les nuages et pouvoir en profiter sur un autre ordinateur ou même sur votre téléphone portable. C’est simple, c’est formidable mais le truc drôlement lourd, c’est que tout doit normalement passer par ce fameux dossier. Or nous, ce que nous voulons mettre en place, c’est justement une solution pour que nos dossiers soient automatiquement synchronisés d’un ordinateur à un autre.

Et c’est justement possible grâce aux liens symboliques. Pour comprendre ces derniers, vous pouvez bien évidemment vous reporter à la page Wikipédia qui leur est consacrée mais on va quand même vulgariser un peu le concept des fois que Mme Michu passe dans le coin. Très concrètement, un lien symbolique, c’est un alias ou encore un raccourci qui va pointer vers un dossier ou vers un fichier. Exactement comme toutes ces icônes qui trainent sur le bureau Windows lorsqu’on démarre un ordinateur pour la première fois. Un lien symbolique, ou symlink pour les puristes, ne fait donc rien d’autre que de renvoyer l’utilisateur vers l’élément auquel il est rattaché lorsque ce dernier clique dessus.

Alors attention, hein, parce qu’il y a quand même des petites subtilités d’un système d’exploitation à un autre mais au moins vous devez comprendre un peu mieux le principe. Yep et ce que nous allons faire maintenant, c’est tout simplement les utiliser pour synchroniser n’importe quel fichier ou n’importe quel dossier avec Dropbox.

Configurer le premier ordinateur

Dans un premier temps, nous allons devoir commencer par configurer le premier ordinateur. Pour commencer, évidemment, on va installer Dropbox. Ensuite, on va s’occuper de nos symlinks… Là, tout va dépendre bien évidemment de votre système d’exploitation. Genre sur les dernières versions de Windows et sur Linux, tu peux créer tes liens symboliques en lignes de commande mais il y a quand même des outils qui vont nous permettre de nous faciliter la vie. Ou pas d’ailleurs, puisque je n’ai rien trouvé pour Linux :

Bien sûr, si vous connaissez d’autres outils, les commentaires sont là pour ça. Une fois que vous avez récupéré l’outil qui va bien et que tout est en place, le plus gros du boulot est fait. Bon, évidemment, je n’ai que des Mac à la maison alors la procédure peut changer un peu si vous êtes sous Windows ou sous Linux mais voilà globalement les étapes à suivre pour synchroniser vos fichiers, vos dossiers, votre grand mère et tout le reste :

  • Commencez par déplacer les dossiers et les fichiers à synchroniser dans votre Dropbox. Essayez quand même de ne pas les mettres n’importe où histoire de les retrouver facilement par la suite.
  • Créez des liens symboliques de ces derniers. Sur Mac OS et si vous utilisez l’outil précédemment cité, c’est très simple puisqu’il vous suffit de faire un clic droit et de sélectionner l’option « Créer un lien symbolique ».
  • Glissez votre lien symbolique dans le dossier adéquat sur votre ordinateur. Et au même emplacement, évidemment, parce que ce sera beaucoup plus joli comme ça. Plus joli, et plus simple évidemment.
  • Attendez tranquillement que Dropbox synchronise vos dossiers, vos fichiers et qu’il les envoie dans le nuage. Forcément, ça peut prendre un peu de temps si vous avez décidé de synchroniser toute votre photothèque et si votre connexion est un peu bancale mais il n’y a pas d’autre solution.

Et voilà, ce n’était quand même pas si compliqué, non ? Pas du tout, on est bien d’accord. Cela dit, et j’insiste encore sur ce point, essayez de rester aussi cohérent que possible et de bien ranger vos dossiers dans votre Dropbox. Tenez, par exemple, dans mon répertoire personnel sur mon Mac, on trouve les dossiers « Documents », « Images » ou encore « Sites ». Et bien c’est exactement la même arborescence (enfin presque) que dans ma Dropbox.

Configurer le deuxième ordinateur

Bon, maintenant on va s’occuper de notre deuxième bécane. Là encore, on va commencer par installer Dropbox et l’outil qui va bien pour créer nos liens symboliques plus facilement. Ce n’est pas une obligation, on aurait très bien pu les créer sur le premier ordinateur et les transférer ensuite par mail ou par clé usb mais bon… C’est toujours utile de pouvoir créer des liens symboliques depuis n’importe quelle machine. Une fois que tout est bien installé, suivez simplement les étapes suivantes :

  • Ouvrez votre Dropbox.
  • Créez les liens symboliques des dossiers à synchroniser.
  • Glissez les liens dans le dossier adéquat sur votre ordinateur.
  • C’est terminé !

C’est encore plus rapide que pour notre première bécane. Maintenant, vous pouvez encore en faire de même pour tous vos autres ordinateurs et vous retrouverez facilement vos dossiers et vos fichiers sans aucun problème. Et vous pouvez pousser le concept très loin, évidemment, puisque tout devient alors synchronisable, y compris les préférences de vos applications préférées.

Et après ?

Tout va maintenant dépendre de votre imagination. Chez moi, par exemple, je synchronise pas mal de trucs comme mes documents ou encore ma librairie Aperture. Bon, si vous voulez en faire de même, il faudra sans doute opter pour une formule d’abonnement chez Dropbox mais elles sont plutôt accessibles (9.99 € / mois pour 50 Go, 19.99 € / mois pour 100 Go) donc ce n’est pas forcément un gros investissement, surtout pas si vous êtes une entreprise. Et franchement, ça va vous permettre de gagner énormément de temps.

Tenez, par exemple, pour la Fredzone, tous les thèmes sont sur la Dropbox et j’ai ensuite créé des liens symboliques pour les caser dans mon répertoire personnel, bien sûr, mais aussi dans mon MAMP. Le tout pour mon MacBook Air et pour mon iMac. Résultat des courses, je n’ai plus à m’inquiéter des versions, je n’ai plus peur d’écraser par mégarde mes fichiers et ma vie a pris un tout nouveau sens. Pareil pour les projets du boulot qui sont synchronisés comme ça sur trois postes différents. Yep et pour tout vous dire, je synchronise même mes parties solo à Minecraft…

Bref, c’est du bon et c’est vraiment grâce à ces petites astuces que l’on peut profiter à fond de Dropbox. Alors je sais bien, ce n’est pas toujours prudent de confier ses données à une société privée, mais c’est quand même bien pratique. Après, le truc, évidemment, c’est de ne pas synchroniser tout et n’importe quoi.

Mots-clés dropboxtutorielsweb