Synchroniser les dossiers de plusieurs ordinateurs

Quand on a un ordinateur à la maison et un autre au boulot, il peut parfois être fastidieux de transporter nos données avec nous. Se trimballer en permanence avec une clé usb et devoir toujours faire attention à ne pas écraser par mégarde des fichiers importants, c’est finalement assez rébarbatif. Bien heureusement, des solutions existent et je vais vous présenter dans la suite de l’article celle que j’ai adoptée pour mon propre compte : Syncplicity. Un service et un outil étonnant qui va vous permettre de synchroniser facilement tous vos dossiers, et aussi bien sur Windows que sur Mac OS.

C’est sûr, quand on pense à la synchronisation des données, c’est souvent le nom de Dropbox qui nous vient en tête. Cela dit, le fonctionnement de ce dernier est un peu différent. Lorsque vous installez l’application proposée par le service, un nouveau dossier est intégré à votre Explorateur Windows ou à votre Finder. Il suffit alors de glisser des fichiers ou des dossiers dedans pour les retrouver depuis n’importe quelle autre bécane. Une bonne chose, c’est vrai, mais ce n’est pas la solution que je recherchais. En réalité, ce que je voulais, c’était synchroniser des dossiers et des fichiers stockés en local sur mon iMac et sur mon MacBook Air et, surtout, ne plus avoir à m’occuper de rien.

Avec Dropbox, ce qu’il est possible de faire, c’est d’ajouter automatiquement certains dossiers stockés en local à son espace de stockage en ligne. Pour se faire, il suffit d’utiliser un simple utilitaire : Dropbox Folder Sync (Windows) ou MacDropAny (Mac OS). Le seul inconvénient de ces outils, c’est que s’ils peuvent envoyer un dossier local sur Dropbox, ils ne peuvent pas faire le contraire. Et même en bidouillant avec Automator, je me suis donc retrouvé face à une impasse.

Et c’est là que je suis tombé nez-à-nez avec un autre outil : Syncplicity. Un outil qui n’est pas tout jeune mais dont on parle peu, ce qui est franchement regrettable. Car en effet, avec ce service et l’application associée, il est possible de synchroniser n’importe quel dossier d’un ordinateur à un autre. Le tout en quelques clics et sans aucune connaissance technique particulière. La marche à suivre est en effet assez simple, voilà les étapes qu’il faut suivre :

  • Se mettre sur le premier ordinateur.
  • Créer un compte sur Syncplicity.
  • S’identifier sur le service.
  • Cliquer sur l’onglet « Install ».
  • Télécharger l’application Syncplicity.
  • Installer l’application.
  • Démarrer l’application.
  • Saisir son identifiant et son mot de passe.
  • Dans la barre des tâches, cliquez sur le logo de Syncplicity (le ventilateur).
  • Sélectionner l’option « Add Folder ».
  • Choisir le dossier à synchroniser.
  • Reproduire la même chose pour les autres dossiers.

En cliquant sur l’icône de Syncplicity et en choisissant l’option « Syncplicity Folders », vous devriez voir les différents dossiers que vous avez décidé de synchroniser. A ce stade de l’opération, l’application va envoyer le contenu de vos dossiers et de vos sous-dossiers sur les serveurs du service. Ce qui peut bien évidemment prendre un temps considérable. Dans tous les cas, attendez bien que cette étape se termine. Ensuite, vous pouvez continuer en suivant ces nouvelles étapes :

  • Se mettre sur le second ordinateur.
  • Ouvrir le navigateur web et se connecter à Syncplicity.
  • Cliquer sur l’onglet « Install ».
  • Télécharger l’application Syncplicity.
  • Installer l’application.
  • Démarrer l’application.
  • Saisir son identifiant et son mot de passe.
  • Dans la barre des tâches, cliquez sur le logo de Syncplicity.
  • Sélectionner l’option « Add Folder ».
  • Choisissez un dossier à synchroniser du même nom que sur le premier ordinateur.
  • Une fenêtre s’ouvre, vous avertissant que le dossier existe déjà.
  • Cliquer sur le bouton « Merge ».
  • Reproduire la même chose pour les autres dossiers.

Inutile de préciser que Syncplicity va alors récupérer toutes les données envoyées par le premier ordinateur sur le second. Et là encore, le processus peut prendre du temps mais il est nécessaire d’attendre qu’il arrive à son terme. Notez en outre qu’il est vraiment préférable de ne pas transférer « à la main » vos données du premier ordinateur en second pour gagner du temps. La première fois, c’est ce que j’ai fait mais l’outil avait du mal à retrouver ses petits et à synchroniser correctement mes données ensuite. A éviter, donc..

Ce qu’il faut savoir, aussi, c’est que Syncplicity ne synchronisera un dossier que s’il contient des fichiers. C’est en tout cas ce que j’ai constaté sur mes deux Mac. Au début, ça peut sembler étrange mais à vous de me dire si vous constatez la même chose de mon côté. En revanche, la fonctionnalité très pratique, aussi, c’est la possibilité de synchroniser son Syncplicity avec… Google Docs.

Et on en vient maintenant à la question du prix. Tout comme Dropbox, Syncplicity est proposé en plusieurs versions. La version gratuite ne vous offre « que » 2 Go d’espace de stockage et limite l’utilisation de l’outil à deux ordinateurs et à un utilisateur. Si vous avez des besoins plus importants, alors vous devrez opter pour l’une des deux solutions suivantes : la « Personal Edition » (50 Go d’espace de stockage, 5 ordinateurs, 1 utilisateur pour 15 $ / mois) ou la « Business Edition (50 Go d’espace de stockage, ordinateurs illimités, 3 utilisateurs pour 45 $ / mois).

Pour finir, vous remarquerez que je n’ai pas parlé de sécurité. Stocker ses données sur des serveurs appartenant à une firme (étrangère de surcroît) peut faire peur mais c’est à chacun de faire son choix. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que mon MacBook Air et mon iMac sont maintenant synchronisés en permanence sans nécessiter aucune action particulière de ma part. Syncplicity se lance en effet au démarrage de la machine et vérifie en permanence si des modifications n’ont pas été apportées aux dossiers de mes ordinateurs.

Mais ceci étant dit, je ne synchronise pas de données sensibles ou privées.