T411 vient de déménager ! Encore !

T411 compte pas mal de fans en France et ce n’est pas vraiment surprenant compte tenu de la nature du service. Il propose effectivement des milliers de torrents pointant vers des films, des séries de la musique et plein d’autres bricoles pas franchement légales. Du coup, cela fait un moment qu’il se trouve dans le collimateur des ayants droit.

Pour éviter d’éventuels blocages, son administrateur avait fait le choix de changer une première de nom de domaine en février 2015 et il avait ensuite remis le couvert quelques mois plus tard.

T411

T411 a encore changé d’adresse.

Il faut croire que ces mesures n’ont pas suffit car il a décidé de changer d’adresse une nouvelle fois et de partir ainsi… en Suisse !

T411 a changé d’adresse trois fois en un an

Désormais, pour accéder au service, il faudra donc vous rendre sur t411.ch ! Le bon côté de la chose, c’est qu’il a aussi pensé à mettre en place une redirection pour vous faciliter la vie. Sympa, non ?

Il n’explique pas les raisons de ce changement sur le site mais il conseille tout de même aux internautes de faire très attention parce que des petits malins ont lancé de faux sites imitant l’original pour récupérer les identifiants et les mots de passe des utilisateurs.

Afin de vous identifier, il sera donc préférable de penser à vérifier que vous vous trouvez bien sur le bon site.

Certains d’entre vous le savent sans doute mais les anciennes adresses de T411 sont bloquées dans pas mal de pays.

Comment contourner le blocage de T411 ?

 La SCPP risque de demander le bloquage de cette nouvelle URL dans un avenir proche mais il existe pas mal d’astuces pour contourner les méthodes de blocage utilisées par les fournisseurs d’accès.

La plus simple consiste à modifier vos DNS pour passer par ceux de Google. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre dans les paramètres de la carte réseau (Windows) ou dans les préférences systèmes (OS X) pour saisir ces adresses :

  • DNS préféré : 8.8.8.8.
  • DNS secondaire : 8.8.4.4.

Si ça vous saoule, vous pouvez aussi passer par un VPN ou même par une extension comme Hola. Quoi qu’il en soit, si vous comptez télécharger des contenus illégaux sur les réseaux torrents, alors il vaudra mieux penser à bien sécuriser votre connexion en amont.

Après, vous pouvez aussi passer par des plateformes de téléchargements directs qui sont nettement moins surveillées.

Mots-clés p2pt411web