Clicky

Taco Bell : une employée renvoyée pour ne pas avoir pris la commande d’une cliente qui ne parle pas l’espagnol

En toute logique, Taco Bell devrait avoir le prix du meilleur restaurant mexicain en Amérique. Toutefois, ce qui sépare la chaîne de restauration rapide de cette reconnaissance est le service client dégradant régulièrement montré du doigt par les consommateurs.

Récemment, une nouvelle cliente vient d’en faire les frais, et ce, pour une raison tout à fait inattendue : elle n’était pas hispanophone.

L’histoire se déroule dans la ville de Hialeah, en Floride. Il s’agit de la ville où résident le plus de Cubains et de Cubano-Américains aux États-Unis. En 2010, le recensement de la population a révélé que 89% des résidents de cette ville avaient l’espagnol comme langue maternelle ou comme seconde langue.

Est-ce que cela justifie le comportement d’une employée envers une cliente de la marque ?

Pas de prise de commande de clients non hispanophone

Alexandria Montgomery a voulu passer une commande au Taco Bell de Hialeah. Elle parle l’anglais et, malgré le fait qu’elle savait que ce n’était pas la langue la plus parlée dans cette ville, elle ne s’attendait pas à ce que sa commande soit rejetée par l’employée censée la servir.

L’employée en question a dit s’appeler Luisa. Alexandria a alors filmé le déroulement de la conversation.

La cliente a déclaré dans la vidéo « J’essaie de commander et elle me dit que je ne peux pas commander parce qu’elle ne parle pas anglais. Qui a tort ? » L’employée lui répond alors « Pouvez-vous bouger s’il vous plait ? Il n’y a personne qui parle anglais. C’est Hialeah, je suis désolée. » Lorsqu’Alexandria demande à parler à un responsable, l’employée rétorque qu’ « Elle est en train de dormir chez elle. »

Une affaire qui a fini sur les réseaux sociaux

Alexandria a fini par quitter Taco Bell sans sa nourriture après que Luisa l’ait menacé d’appeler la police vu qu’elle bloquait la file d’attente.

Elle a fait part de sa mauvaise expérience aux internautes et a déclaré qu’elle a pu avoir le manager au téléphone. Après lui avoir exposé la situation, celui-ci s’est excusé, a remercié Alexandria pour l’avoir averti de l’incident et a raccroché l’appel.

Du côté des internautes, les avis sont mitigés. Certains déplorent le comportement de l’employée qui n’a fait aucun effort pour comprendre la commande d’Alexandria tandis que d’autres internautes ont déclaré que Luisa semblait être contrariée et que quelque chose avait dû survenir avant l’incident.

Le célèbre Instagrammer cubano-américain Dairon Vazquez a, quant à lui, blâmé les trois acteurs de cet incident : le client, pour ne pas parler espagnol dans une région où c’est la langue la plus parlée, l’employée pour le mauvais service client et Taco Bell, pour ne pas avoir un employé anglophone de disponible au moment de l’accrochage.

Il s’est avéré que Luisa était un faux nom et que l’employée était en fait la directrice générale en poste au moment de l’incident. L’établissement l’a renvoyée et a tenté de se faire pardonner auprès d’Alexandria avec une carte-cadeau de 100$ que celle-ci a refusée.