Talkab, le blog à usage unique

Tout le monde a forcément quelque chose à dire et nombreux tentent leur chance en créant un blog pour laisser libre court à leur prose. Sauf que voilà, un blog, ce n’est pas toujours pas facile à administrer et Talkab propose justement une solution intéressante pour tous ceux qui n’ont pas envie de se prendre la tête : le blog à usage unique. Et si tu veux savoir comment ça marche et à quoi ça sert, tout est dans la suite.

Le principal avantage de Talkab c’est que le service ne nécessite aucune inscription. On se rend sur sa page d’accueil, on remplit le petit formulaire qui va bien en indiquant juste son nom, son mail, le titre de son article, son contenu, on sélectionne les options de notre choix (tags, image de fond, confidentialité) et on balance la sauce. Après validation du billet, le service va en effet générer un lien unique qu’il vous suffira de transmettre à vos amis, à vos collègues ou à votre famille. Un lien que vous pourrez aussi partager sur les réseaux sociaux à la mode.

Mais attention car si le service est simple d’utilisation, il n’en reste pas moins complet. La plupart des fonctions habituelles de mise en forme sont ainsi présentes. Vous pourrez mettre votre texte en gras, le souligner, changer son alignement, jouer avec des couleurs créer des liens hypertexte, choisir la typographie et ainsi de suite. On pourra aussi ajouter des images, des vidéos, du HTML et plein d’autres trucs. Tout ce qu’il est possible de faire avec un CMS traditionnel, Talkab le propose. Même chose pour les options qui vont vous permettre d’autoriser mais aussi de refuser les commentaires ou encore de rendre votre article privé.

En toute franchise, si le concept semble intéressant, je pense qu’il aura tout-de-même beaucoup de mal à s’imposer sur le marché. Ce qui pousse les internautes à écrire sur le web, c’est aussi la certitude de disposer d’un espace bien à eux. Un endroit qu’ils pourront personnaliser à leur convenance et qui leur permettra, en plus, d’échanger et de discuter avec d’autres personnes partageant les mêmes goûts. Dans ce contexte, Talkab aura sans doute beaucoup de mal à s’imposer face à des WordPress.com, Blogger ou encore Tumblr. Et vous noterez que j’espère franchement me tromper, hein…