Tatooine aurait une sœur jumelle dans le système SDSS 1557

Tatooine est une planète très particulière, et pas seulement parce qu’elle a abrité Luke Skywalker du temps de sa jeunesse. Elle se trouve en effet dans un système stellaire composé de deux étoiles. Le hasard fait bien les choses, car des astronomes ont découvert un système similaire situé à environ 1 000 années-lumière de notre propre planète.

Si vous vous intéressez à ce qui se passe au-dessus de votre tête, alors vous savez sans doute que ces systèmes ne sont pas forcément rares.

Tatooine

Une planète similaire à Tatooine se trouve peut-être à 1 000 années-lumière de chez nous.

Toutefois, la plupart des systèmes connus abritent des planètes gazeuses, et non rocheuses. SDSS 1557 serait un peu différent pour sa part.

SDSS 1557, un système binaire situé à 1 000 années-lumière

D’après les auteurs de l’étude associée, ce système binaire serait en effet composé de deux étoiles, et plus particulièrement d’une naine blanche et d’une naine brune.

La différence entre les deux ? Les naines blanches sont en réalité des résidus résultant de l’évolution d’étoiles de faible masse. Elles sont habituellement très chaudes et… très blanches. D’où leur nom. Les naines brunes viennent pour leur part se ranger dans la catégorie des objets substellaires et leur masse est comprise entre celle des grosses planètes et des petites étoiles.

SDSS 1557 abrite donc deux étoiles dans son sein, mais ce n’est pas son seul intérêt. En effet, d’après les premières études faites par les astronomes, le système pourrait également abriter des corps rocheux.

Comme indiqué un peu plus haut, de tous les systèmes binaires identifiés par nos télescopes, aucun ne comprend de planètes rocheuses. La plupart du temps, ils hébergent ainsi des planètes froides et gazeuses, des planètes comme cette bonne vieille Jupiter donc.

C’est précisément pour cette raison que SDSS 1557 fait autant parler de lui dans la communauté scientifique.

Des débris rocheux regroupés dans une ceinture

D’après Steven Parsons, un chercheur travaillant pour l’Université de Valparaiso au Chili, c’est la première fois que des corps rocheux sont observés dans un système de ce type. Du moins à notre connaissance. Il s’agit donc d’une découverte extrêmement importante.

Attention cependant à ne pas tirer de conclusions trop hâtives, car les chercheurs n’ont pas encore été en mesure de déterminer si le système abritait réellement une planète. En réalité, pour le moment, ils ont simplement trouvé quelques débris rocheux, des débris appartenant visiblement à des astéroïdes.

Toutefois, ces fameux débris seraient pour la plupart regroupés dans une seule et même ceinture. Oui et d’après les chercheurs, lorsque des débris rocheux se regroupent de cette manière, alors c’est que des planètes rocheuses se cachent dans le système.

Le système solaire, par exemple, héberge en son sein une ceinture d’astéroïdes entre les orbites de Mars et de Jupiter. Elle se compose de nombreux corps épars, et certains d’entre eux datent de la formation de nos propres planètes rocheuses.

Seul bémol, les systèmes binaires abritent généralement peu de planètes. Logique, car la gravité générée par les deux étoiles qui les constituent est très importante.