Clicky

Tawawa Challenge : des boobs et des smartphones

Le Tawawa Challenge n’est pas encore très connu en Europe, mais il fait un véritable tabac au Japon et cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu de ce qu’il propose. Ce drôle de défi basé sur un manga fait en effet la part belle aux boobs et aux smartphones, mais pas forcément dans cet ordre-là.

Getsuyoubi no Tawawa fait un véritable buzz au Japon depuis plusieurs semaines maintenant. L’histoire n’est pas franchement inoubliable, mais elle semble assez efficace.

Tawana Challenge

Une jolie fille, des dessous saillants, un smartphone, là c’est sûr il va se passer quelque chose.

Le manga raconte en effet les aventures d’une jeune femme du nom de Ai Tawana. Un beau matin, en prenant le train, elle va faire la connaissance d’un homme.

Un challenge basé sur un manga

Ce dernier décide alors de la protéger contre les autres passagers et il va donc devenir son garde du corps personnel.

Cela ne devrait pas vous surprendre, mais l’héroïne est très jolie et elle est aussi dotée d’une poitrine très généreuse. Comme la plupart des héroïnes des mangas et des animes, donc. En outre, elle aime aussi beaucoup se mettre en valeur avec de magnifiques décolletés plongeants, des décolletés qui ont la fâcheuse tendance à attirer l’attention des hommes indélicats.

Mais quel est le lien avec ce défi, alors ?

En réalité, il est assez simple. Dans un tome, Ai Tawana pose son smartphone sur sa poitrine pour écouter de la musique. L’idée a visiblement beaucoup plu aux fans de la série puisque plusieurs Japonaises ont commencé à en faire autant de leur côté.

Welcome to the TawanaChallenge

Là, très vite, plusieurs d’entre elles ont commencé à partager des photos et des vidéos en ligne, en leur associant le hashtag #TawanaChallenge.

Vous devez vous douter de la suite. Les publications ont commencé à s’accumuler et ce qui n’était à la base qu’un délire entre copines est devenu un véritable challenge à part entière.

Cela ne devrait pas vous surprendre, mais ce défi ne fait pas franchement l’unanimité sur la toile. Beaucoup de gens reprochent en effet à ces femmes d’instrumentaliser leur corps et de faire le jeu des pervers et des sexistes. D’autres pensent en revanche qu’elles sont libres de disposer de leur poitrine comme elles l’entendent… et même pour poser un smartphone dessus.

 

Mots-clés insoliteweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • bibousiq

    Effectivement, c’est un peu ambigu: faut-il en rire ou être consterné ? Et n’est-ce pas aussi stigmatisant pour celles qui n’ont pas assez de poitrine pour faire tenir un téléphone sans les mains ? Je ne suis même pas sûr, en tant qu’homme, de devoir me prononcer sur le sujet.