Clicky

Tchernobyl comme vous ne l’avez sans doute jamais vu

Le 26 avril 1986, la plus grande catastrophe nucléaire de toute l’histoire de l’humanité s’est déroulée à Tchernobyl. Une explosion a eu lieu dans la centrale nucléaire Lénine, à cent vingt kilomètres de la capitale de l’Ukraine, à proximité de la frontière avec la Biélorussie. Deux personnes sont tout de suite mortes après l’explosion et vingt-huit pompiers et employés sont morts des jours, des mois et des années plus tard.

Une grande partie de la ville est devenue inhabitable et inaccessible puisque le réacteur a été déclaré irréparable. En revanche, le gouvernement ukrainien a ouvert la ville en 2011 pour que les touristes puissent voir les ravages du nucléaire. Julie McDowall, journaliste et experte en nucléaire, a récemment publié des photos sinistres de la ville abandonnée.

tchernobyl

Ces images font naturellement réfléchir. Les dégâts et ravages causés par les catastrophes nucléaires sont terrifiants et dévastateurs.

Une explosion dévastatrice

L’accident de Tchernobyl a été provoqué par l’augmentation incontrôlée de la puissance du réacteur numéro 4 conduisant à la fusion du cœur de la centrale nucléaire. Les circuits de refroidissement ont donc craqué et une explosion a entraîné la libération d’énormes quantités d’éléments radioactifs dans l’air.

Au total, 134 personnes ont été hospitalisées suite à cette explosion nucléaire. Depuis la catastrophe, une grande partie de la ville est devenue inhabitable à cause des rayonnements extrêmes qui s’y trouvent. Les experts ont déclaré que la zone ne sera sûre qu’après au moins vingt mille ans.

Des clichés sinistres

La journaliste et experte en nucléaire Julie McDowall rapporte que la zone abandonnée est maintenant envahie par la faune et la flore. Des chiens errants circulent dans les rues, la plupart d’entre eux sont doux et espiègles. Vous pourrez apercevoir l’ampleur des dégâts de l’église St Elijah à Tchernobyl, affirme-t-elle.

Quelques personnes vivent encore à Tchernobyl, seuls les Pripyat et les villages voisins ont été abandonnés. Les images publiées par la journaliste montrent une ville froide et sinistre. Elle rapporte que c’était le silence total dans les zones abandonnées, les villages les plus atteints étaient complètement ensevelis par la neige.

Ces images démontrent qu’il est fort possible que l’homme finisse par courir à sa perte en utilisant des technologies performantes, mais non maîtrisées.

Mots-clés insolite

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !