XBMC for Android : une version presque stable à télécharger !

XBMC est sans conteste l’un des media center les plus en vogue sur le secteur et c’est bien normal puisque ce dernier a un atout de taille : il est présent sur bien des plateformes. Oui, et le bougre est même disponible sur Android, d’ailleurs. Sauf que voilà, jusqu’à présent, il enchainait les versions bêta et il ne convenait donc pas forcément à tous les publics. Pas cool, mais sachez tout-de-même que cela vient justement de changer puisque l’équipe en charge du projet a annoncé hier en fin d’après-midi et sur son site officiel la sortie d’une version stable, version qui pourra donc être utilisée par Mme Michu et ses copines du club de lecture. Ou presque.

Grâce à XBMC for Android, vous allez donc pouvoir transformer votre smartphone ou votre tablette tactile en un véritable petit média center. Très pratique, surtout pour ceux qui disposent d’un terminal embarquant une sortie HDMI. Il vous suffira effectivement de le brancher sur votre grosse télévision et de lancer XBMC pour pouvoir profiter d’une solution nomade capable de faire tourner facilement tous vos médias. Bon, c’est bien aussi sans télévision, hein, mais ça je pense que vous l’aviez compris.

XBMC for Android : une version presque stable à télécharger !

Une nouvelle version de XBMC for Android est disponible !

Alors quand même, pour le moment, l’installation de XBMC sur Android n’est pas franchement aisée. En réalité, si vous avez envie d’en profiter sur votre mobile ou sur votre ardoise, vous aurez intérêt à bien vous préparer psychologiquement. Il faudra effectivement suivre un bon nombre d’étapes et si tout est expliqué sur le site du projet, voici quand même une petite traduction rapide pour ceux qui sont allergiques à l’anglais :

Vous vous demandez peut-être ce qu’est le NEON, non ? Logique, sachez juste qu’il s’agit en réalité d’un jeu d’instruction qui se raccroche au FPU et qui équipe certains terminaux. Pour savoir si c’est le cas du votre, il faudra aller fouiner dans le dossier « /proc/cpuinfo » à l’aide d’un gestionnaire de fichiers. Une fois que vous êtes dedans, vous devrez ouvrir le fichier et explorer la partie nommée « Features » pour savoir si elle contient une référence au NEON. Si c’est le cas, alors cela veut dire que votre appareil est compatible. Sinon, c’est qu’il ne l’est pas.

Okay, finalement, Mme Michu risque quand même d’avoir un peu de mal.