Clicky

Telltale ferme, vous pouvez faire une croix sur The Wolf Among Us Saison 2

Telltale Games, le studio à l’origine des licences The Walking Dead ou encore The Wolf Among Us, va fermer ses portes. C’est du moins ce que rapportaient de concert USgamer et The Verge vendredi après-midi, au travers d’articles copieusement mis à jour ces dernières heures. Des articles dont le contenu a été partiellement confirmé, au travers d’un bref communiqué publié sur Tweeter par le studio lui-même. Telltale y fait effectivement état d’une vague de licenciements d’envergure. Cette situation devrait conduire – à terme – à une cessation complète d’activité.

Seuls 25 employés sont pour l’heure épargnés par ces suppressions de postes. Ils seraient, d’après les dernières informations glanées par USgamer, chargés d’honorer le projet de série interactive Minecraft commandé par Netflix. Les autres titres que Telltale développait (ou que le studio s’apprêtait à mettre en chantier) sont purement et simplement annulés.

Vendredi en fin de journée nous parvenait une triste nouvelle : Telltale Games se sépare d’une large partie de ses employés en vue d’une fermeture prochaine. Cette vague de licenciements intervient après des années de complications financières pour le studio.

C’est en tout premier lieu le cas de la saison 2 de The Wolf Among Us, très attendue par les fans après plus de quatre années d’absence pour la franchise, mais c’est ça l’est aussi pour les derniers épisodes de The Walking Dead. USgamer laisse d’ailleurs entendre que l’ultime saison de l’adaptation vidéoludique des Comics de Robert Kirkman, qui avait pourtant fait connaître le studio à l’international, pourrait ne jamais être achevée.

Une année 2017-2018 « marquée d’insurmontables challenges« 

« Cette année a été incroyablement difficile pour Telltale », a déclaré Pete Hawley, le CEO du studio, dans son communiqué. « Nous avons lancé certaines de nos meilleures productions ces derniers mois et avons reçu beaucoup de feedback positif, mais cela ne s’en est pas ressenti en termes de ventes« , a-t-il ajouté. « C’est le cœur gros que nous voyons nos amis nous quitter aujourd’hui pour répandre notre vision du storytelling, à travers l’industrie« .

Ces licenciements ont lieu alors que Telltale rencontrait depuis plusieurs années des difficultés financières notables, dues notamment aux échecs commerciaux de plusieurs de ses jeux à licences. Parmi les flops les plus récents de l’entreprise, ceux de productions comme Batman : The Enemy Within ou Marvel’s Guardians of the Galaxy.

En novembre 2017, on apprenait ainsi que le groupe se séparait de près de 25% de ses effectifs en actant la suppression de 90 postes. L’idée était par la suite de se focaliser sur le développement de projets moins nombreux (entre 2014 et 2015, Telltale avait en effet enchaîné les sorties sur plusieurs licences dont Game of Thrones, Minecraft et Borderlands, pour un bilan en dent de scie), mais à forte valeur ajoutée. Une nouvelle approche, judicieuse sur le papier, mais qui n’aura  malheureusement pas suffi à sauver les meubles.

Mots-clés telltale games