Terry, la nouvelle « célébrité » de Google Earth 

Google Earth a de nombreuses vertus et si le service a permis de faire un certain nombre de découvertes scientifiques par le passé, il permet aussi aux anonymes et invisibles de faire passer des messages. La preuve par l’exemple avec cette nouvelle inscription découverte à l’ouest de l’Australie.

L’inscription en question a été repérée à Chaffrey Dam, une étendue d’eau située en Nouvelle-Galles-du-Sud.

Google Maps Terry

L’étendue d’eau en question est en réalité formée par la Peel River, une rivière située au sud de Woolomin.

Google Earth : un nouveau message découvert en Australie

Dans les années 70, les autorités locales ont fait construire un barrage dans la région afin d’assurer l’approvisionnement en eau de Tamworth. Depuis, la région a vu son tourisme se développer et de nombreux espaces de loisirs ont été aménagés, des espaces faisant la part belle aux sports nautiques, mais également à la pêche.

La région draine ainsi de nombreux visiteurs et il semblerait que l’un d’entre eux se soit donné pour objectif de passer à la postérité en gravant son prénom sur une étendue sableuse située à proximité du barrage.

Terry, ce serait son prénom, n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié puisque les lettres composant son prénom s’étirent tout de même sur près de vingt-cinq mètres de haut. Le prénom complet mesure pour sa part plus de cinquante mètres et il est donc parfaitement visible depuis les vues satellites de Google Earth.

Envie de devenir célèbre ? Écrivez votre nom dans du sable (et en grand)

Si ce message peut faire sourire, il faut tout de même noter que ce n’est pas la première fois qu’un anonyme se prête à un tel exercice. En réalité, ces initiatives sont assez courantes et elles ne se limitent pas toujours aux prénoms d’ailleurs.

Peu de temps avant l’été, des internautes ont ainsi eu la surprise de découvrir un gigantesque p*nis dans la région de Wallington.

Mais certaines histoires sont encore plus anciennes et c’est notamment le cas de celle du faux SOS de 2014, un faux SOS qui avait largement été repris dans les médias à l’époque et qui avait même poussé les autorités à ouvrir une enquête officielle. L’histoire complète se trouve ici.

Reste que pour le moment, personne ne sait qui se cache derrière ce magnifique Terry. D’ailleurs, on ignore même s’il s’agit bel et bien du nom de l’auteur de ce nouvel exploit.