Clicky

Tesla : une autonomie complète avant la fin de l’année ?

Elon Musk a laissé entendre que ses véhicules seront totalement autonomes d’ici la fin de l’année. Ceux-ci seraient bientôt prêts à se conduire tous seuls, de manière sécurisée et sans assistance humaine. Actuellement, la société travaillerait sur la reconnaissance des panneaux « stop », les intersections régies par les feux de signalisation et les parkings à plusieurs niveaux.

Un récent sondage a révélé que de nombreuses personnes sont en faveur de la mise en service des véhicules autonomes.

Par contre, Musk a fait savoir que l’Autopilot implique le fait de toujours rester « en alerte » sur le contrôle du véhicule.

Des chercheurs allemands ont déjà fait une expérience de conduite, en réalité virtuelle, pour analyser les décisions prises par une IA en cas d’accidents. Les résultats ont été relativement positifs.

Les voitures électriques de Tesla seraient bientôt autonomes

Le patron de Tesla prétend être en avance par rapport aux autres concurrents sur les véhicules autonomes, ainsi que dans le domaine des véhicules électriques.

Il multiplie les coups d’éclat et les déclarations-chocs en se positionnant, pour la première fois, sur le marché de la conduite 100 % autonome.

Jusqu’à présent, il n’existe pas de lois particulières réservées à l’Autopilot dans le trafic. Aucun gouvernement ne s’est encore engagé dans le processus d’encadrement légal pour ces systèmes de conduite automatisés. La cohabitation entre les véhicules classiques et autonomes, et les piétons, n’a jamais fait l’objet d’une grande discussion. Cependant, l’élaboration d’une nouvelle législation est cruciale, car l’arrivée de ce nouveau genre de véhicule dans la vie quotidienne semble imminente.

Par ailleurs, Elon Musk a noté, dans une conversation téléphonique avec Business Insider, que les voitures électriques de Tesla seront bientôt toutes autonomes.

Tesla prend de l’avance sur le marché

Selon Elon Musk, sa société a conquis les « quatre-vingts pour cent du marché des voitures électriques aux États-Unis ». Il est persuadé que l’arrivée de la Model 3 accentuera encore plus la notoriété Tesla. Il pense pouvoir « vendre trois cents soixante à quatre cent mille voitures, tous modèles confondus, cette année ».

« La demande pour la Model 3 est incroyablement élevée, c’est notre produit phare », a-t-il affirmé. La demande mondiale est estimée à sept cents à huit cent mille voitures par an pour un prix de trente-cinq mille dollars. Actuellement, l’usine de Fremont produit cinq mille unités par semaine.

Mots-clés tesla