Test : Acer Iconia Smart

Disponible depuis le 12 septembre dernier, le Acer Iconia Smart a beaucoup fait parler de lui grâce à un écran dément de 4.8 pouces au format 21:9. Un écran qui n’a aucun équivalent à l’heure actuelle sur le marché. Et pour tout vous dire, depuis son annonce officielle en début d’année, votre humble serviteur avait vraiment très très envie de l’essayer. Alors forcément, lorsque NRJ Mobile m’a proposé de me le prêter durant 15 jours, je n’ai pas résisté à la tentation et vous allez donc pouvoir découvrir un peu plus bas mes retours au sujet de ce mobile hors norme.

Test : Acer Iconia Smart

Les caractéristiques techniques et le package

On va commencer tranquillement avec les caractéristiques techniques de la bête. Très clairement, le Acer Iconia Smart ne tient pas la comparaison avec les autres smartphones du marché. Il se contente ainsi d’un processeur Qualcomm MSM8255 cadencé à 1 Ghz, d’un circuit graphique Adreno 205, de 512 Mo de mémoire vive, de 8 Go d’espace de stockage accompagné d’un port pour cartes microSD, d’un capteur de 8 mégapixels capable d’enregistrer des vidéos en 720p, d’un second capteur de 2 mégapixels en facade et d’une batterie de 1.500 mAh. Je vous passe la connexion WiFi, Bluetooth et 3G.

L’atout maitre de l’Iconia Smart, c’est donc son écran. Un écran de 4,8 pouces qui s’étire sur la hauteur et qui offre une résolution de 480 par 1024 qui vous permettra ainsi d’afficher facilement des pages web en mode paysage. Ce que l’on peut aussi souligner, d’ailleurs, c’est que Acer n’a pas sacrifié la taille de son écran au profit de sa qualité. Ce mobile offre ainsi une très bonne qualité d’affichage et un rétro-éclairage suffisamment vif pour vous permettre de l’utiliser confortablement en extérieur.

Même chose, Acer a apporté un grand soin au package de son mobile. En dehors de sa notice d’utilisation et de son chargeur ou encore de son kit mains libres, on trouve ainsi une housse élégante dans laquelle viendra se glisser tranquillement l’Iconia Smart. Ce point mérite d’ailleurs d’être souligner car les constructeurs sont plutôt pingres en la matière. Notons en outre que le chargeur proposé avec le mobile fait également office de connecteur USB. Désormais, la plupart des firmes ont opté pour cette solution mais on trouve quand même quelques irréductibles. Les grands voyageurs ne sont pas non plus oubliés puisqu’il est parfaitement possible de changer le connecteur du chargeur. Si vous avez pour habitude de voyager pas mal à l’étranger, c’est un point à prendre en compte.

Atouts : Ecran, chargeur, housse inclue.

Faiblesses : Caractéristiques techniques un peu poussives.

Test : Acer Iconia Smart

Design et ergonomie

Passons maintenant au design général de l’Acer Iconia Smart. Là, très clairement, aucun autre mobile ne lui ressemble. Ecran au format 21:9 oblige, le mobile est vraiment très long. Côté look, il arbore une robe sombre et des finitions exemplaires. Acer a joué la carte de la sobriété et ce n’est pas un mal puisqu’il a un côté très pro et qu’il est en outre très plaisant à regarder. Seul bémol, le constructeur a utilisé du plastique pour les extrémités de l’appareil, il vaudra donc mieux en prendre le plus grand soin et éviter de le laisser tomber.

En dessous de l’écran on trouve quatre boutons physiques propres à Google Android : un bouton « home », un bouton « recherche », un bouton « retour arrière » et un bouton « options ». Leur gros défaut, de mon point de vue, c’est qu’ils ne sont pas dissociés les uns des autres et il arrive fréquemment que l’on appuie par mégarde sur le mauvais bouton en cherchant à revenir sur l’écran d’accueil ou en voulant accéder aux options d’une application. Sur la tranche droite, on pourra accéder aux contrôles du volume et au déclencheur de l’appareil photo. A gauche, nous aurons le port USB et la sortie HDMI qui sont protégés par une fine languette en plastique souple. Sur la tranche supérieure du mobile, enfin, nous allons trouver la prise casque et le bouton d’alimentation et de mise en veille.

Mais le vrai problème, c’est l’accès à la carte SIM, à la carte microSD et à la batterie. Pour mettre la main sur tous ces éléments, il faudra commencer par retirer le cache situé en bas et au dos de l’appareil. En dessous, on va trouver une pièce en plastique rigide qu’il faudra faire pivoter en maintenant enfoncé une languette. Ensuite, une fois tous ces obstacles franchis, on pourra ôter la batterie et accéder ensuite aux deux ports. Si vous avez l’habitude de jongler entre les cartes SIM et / ou entre les cartes microSD, c’est sûr, ça risque de devenir très très fatiguant à force. Acer aurait sans doute pu trouver une solution un peu plus simple.

Vient ensuite la question du poids et de l’encombrement. Aussi étrange que cela puisse paraître, malgré un écran très long et un peu d’embonpoint (190 grammes et des patates), l’Iconia Smart se glisse facilement dans une poche de jean’s ou même dans la main. Comparativement à un HTC Mozart, par exemple, il est à peine plus épais et plus large. En hauteur, c’est certain, le mobile d’Acer le dépasse d’une bonne tête mais ce n’est pas vraiment gênant au quotidien dans le sens ou le pouce peut parfaitement se balader à travers toute la largeur de l’écran.

Et l’autonomie alors ? Pas de grosses surprises, l’Acer Iconia Smart tiendra tout juste une journée, comme la plupart des mobiles du marché.

Atouts : Elegance, sobriété de l’ensemble, connectique complète, encombrement réduit.

Faiblesses : Boutons physiques trompeurs, accès à la carte SIM et à la carte microSD.

Test : Acer Iconia Smart

Interface et Navigation

Avant de nous intéresser à la principale particularité du Acer Iconia Tab (son écran, pour ceux qui n’ont absolument rien suivi), nous allons nous attarder sur la surcouche du constructeur. Elle le mérite amplement puisque cette dernière est particulièrement bien optimisée. Malgré des spécifications techniques un peu limitées, le mobile d’Acer s’en sort bien en toute circonstance. On peut facilement surfer sur le web, se faire un petit Minecraft, lancer ensuite une petite partie de N.O.V.A avant de relever son Reader sans aucun problème. Pareil d’ailleurs pour la vidéo. Avec un film en 720p, il tient parfaitement la route. En revanche, pour le 1080p, ce n’est franchement pas la même histoire.

Sur le plan visuel, en revanche, la surcouche d’Acer est un peu en retrait face à un Touchwizz ou à un Sense. Elle n’en reste cependant pas moins très agréable à l’usage. On appréciera ainsi le Lock Screen qui nous permet de lire nos notifications, d’accéder à notre musique ou encore de connaître le temps qu’il fait. Pratique. Pour le reste, et bien l’interface est plutôt propre et très accessible donc on prend très vite nos repères.

Et que dire de ce grand écran de 4.8 pouces ? Il est magnifique, bien sûr, et toutes les applications pré-installées sur l’Iconia Smart en tirent pleinement partie. Autant vous dire qu’on s’habitue très vite au format 21:9. En revanche, et c’est finalement le gros point noir du mobile, il faut savoir que toutes les applications du Market ne sont pas optimisées pour ce format, loin de là même. Résultat des courses, on se retrouve très souvent avec des zones noires en haut et en bas de l’écran. Parfaitement ridicule, puisque le principal atout du mobile perd alors tout son sens. Et là, les amis, autant vous le dire franchement, ça m’a beaucoup déçu.

Mais voilà, comme souvent sur Google Android, il existe une solution pour palier à cet épineux problème, une solution qui vous permettra de basculer la plupart des applications en plein écran et d’en profiter ainsi pleinement. Et voici justement les étapes à suivre pour arranger les choses :

  • Installez la version gratuite de LauncherPro.
  • Retourner ensuite sur l’écran d’accueil de l’Iconia Tab.
  • Sur la fenêtre qui apparaît, cochez la case et appuyez sur « Lanceur d’applications » (*).
  • Appuyez longuement sur un espace vide du bureau.
  • Appuyez sur « Ajouter ».
  • Appuyez sur « Raccourcis ».
  • Appuyez sur « Activités ».
  • Descendez dans la liste jusqu’à « Paramètres ».
  • Appuyez sur « Paramètres ».
  • Descendez dans la liste jusqu’à « Compatibility Settings ».
  • Appuyez sur « Compatibilité Settings ». Un nouveau raccourci est ajouté à votre bureau.
  • Appuyez sur ce raccourci.
  • Décochez la case « Compatibilité Mode ».
  • Revenez sur votre bureau.

(*) Ce n’est pas une obligation mais si vous souhaitez continuer à profiter de l’interface d’Acer, c’est la méthode à adopter. En revanche, si vous voulez explorer plus en avant les possibilités offertes par LauncherPro, vous pouvez parfaitement choisir la seconde option.

Une fois ces étapes franchies, quasiment toutes les applications téléchargées sur le Market s’afficheront en plein écran et c’est exactement à cet instant que vous allez fondre pour l’Iconia Smart. Notez d’ailleurs qu’une fois cette procédure mise en place, vous pouvez parfaitement supprimer le raccourci et LauncherPro.

Super, et la capture photo / vidéo dans tous ça ? Et bien autant dire que les cinéastes en herbe ne seront pas forcément enchantés par les résultats obtenus par l’Iconia Smart. Les couleurs sont assez saturées, la balance des blancs laisse à désirer et le mobile s’avère finalement décevant sur ce terrain-là, surtout face à un iPhone 4S.

Atouts : Interface optimisée, aucune latence à déplorer, grand écran.

Faiblesse : Nécessité d’utiliser un tweak pour profiter du plein écran avec toutes les applications.

Test : Acer Iconia Smart

La conclusion

En toute franchise, lorsque j’ai sorti le Acer Iconia Smart de sa boîte, ce dernier m’a fait forte impression. Même chose lorsque j’ai lancé les applications pré-installées. En revanche, après avoir téléchargé quelques applications sur le Market et après m’être rendu compte que ces dernières ne profitaient pleinement de l’écran du mobile, j’ai complètement changé d’avis. Bien heureusement, l’astuce citée un peu plus haut m’a permis de corriger le problème et c’est heureux puisque l’Iconia Smart aurait franchement pas mal perdu de son intérêt sans ça.

Au final, le mobile d’Acer est une très bonne surprise. Certes, il souffre de caractéristiques techniques un peu poussives, c’est vrai, mais il parvient à compenser ce manque par une surcouche constructeur intelligente, sobre, efficace et très bien optimisée. Si bien qu’il est capable de faire tourner la plupart des applications et des jeux disponibles sur le Market. Même chose d’ailleurs pour le multimédia. Si le bougre fera grise mine face à un film en 1080p, il n’aura aucun mal à faire tourner un film en 720p. Attention cependant car le lecteur intégré étant incapble de lire nativement le format MKV, il faudra vous orienter vers une autre solution logicielle.

Après, toute la question est finalement de savoir si l’écran gigantesque du Acer Iconia Smart apportera réellement un plus à votre quotidien. En ce qui me concerne, étant plutôt sédentaire, il ne me pose aucun problème mais tous ceux qui passent leurs journées à courir un peu partout lui préfèreront sans doute un mobile plus compact et moins envahissant.

Mais tout est aussi une question de prix. Et là, on peut dire que NRJ Mobile a bien fait les choses puisque le bougre vous coûtera tout juste 1 € avec un forfait derrière. Si vous voulez le prendre sans abonnement, il faudra débourser aux alentours de 400 €.

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart

Test : Acer Iconia Smart