[Test Matos] Casque son : Beats by Dr. Dre

Même si la plupart des gens parviennent à se contenter des casques fournis avec leur lecteur MP3 préféré, nombreux sont ceux à la recherche d’une meilleure qualité d’écoute. Ce qui n’était pas mon cas, du moins pas avant que j’entende parler d’un casque audio haut de gamme : le Beats by Dr. Dre, arrivé sur le marché il y a un peu moins d’un an. Alors quand Benoit et Alexis de Geek-Trend m’ont proposé de le tester, j’ai bien évidemment accepté.

[Test Matos] Casque son : Beats by Dr. Dre

Pour la petite histoire, il faut savoir que le Beats by Dr. Dre est commercialisé par la société Monster et qu’il a été conçu d’après les conseils du rappeur qu’on ne présente plus : Dr. Dre. Oui, d’où le nom, hein. En ce qui me concerne, je n’écoute pas sa musique donc ce n’est pas vraiment pour cette raison que j’ai eu envie de tester le Beats by Dr. Dre. Ce que je voulais, en fait, c’était surtout de voir si un casque audio pouvait m’apporter à la fois une bonne restitution du son et, en plus, le confort.

Le packaging, les accessoires et le casque

Avant de s’intéresser aux performances du Beats by Dr. Dre, on va commencer par passer en revue tout ce que se trouve hors et dans la boîte parce que ça vaut quand même pas mal le détour. Sur ce point, on peut même dire que Monster n’a pas fait dans la dentelle. On sent qu’on a sous la main un casque haut de gamme et ça fait plaisir.

Beats by Dr. Dre : photo 1

Le packaging

Bon, je sais que la plupart des gens s’en foutent et on va sans doute m’accuser de faire mon Apple-Fan-Boy mais le fait est que j’aime ce qui est beau et qu’un produit bien emballé, de mon point de vue, c’est important. Et là, on peut dire que c’est le cas. En effet, l’écrin du Beats by Dr. Dre, tout de noir et de rouge vêtu, est juste magnifique. Pour un peu, en déballant le carton, j’aurais presque eu l’impression de me retrouver face à la boîte d’une Adobe CS, c’est pas peu dire.

Cela dit, la boîte n’est pas que belle, elle est aussi très pratique et il n’y a qu’à regarder les photos qui illustrent ce billet pour vous en rendre compte. Les différents compartiments sont bien démarqués les uns des autres, on a le casque à droite et tous les accessoires à gauche. Pour ouvrir les différents tiroirs proposés, il suffit de tirer la petite languette qui va bien et on peut dire qu’on prend vraiment beaucoup de plaisir à manipuler l’ensemble.

Beats by Dr. Dre : photo 2

Les accessoires

Là encore, on peut dire que Monster n’a pas été avare puisque la boîte contient pas mal d’accessoires. Deux câbles sont ainsi fournis : un rouge et un noir. Le premier sert à relier l’appareil à n’importe que lecteur tandis que le second, lui, sert uniquement aux smartphones. Et pour cause, puisqu’il comporte un bouton permettant à l’utilisateur de répondre très facilement aux appels. Même qu’on va en parler plus loin.

Plus loin, on trouve deux adaptateurs, un pour votre ampli et l’autre pour voyager en avion. Disons que ça servira aux musiciens ou aux grands voyageurs.

Le mode d’emploi, quant à lui, est traduit en 12 langues et est rangé bien comme il faut dans une chouette boîte complètement à part du reste. On notera qu’il est accompagné par un petit fascicule publicitaire vous présentant d’autres produits de Monster.

Beats by Dr. Dre : photo 3

Le casque

Le casque, quant à lui, a droit à son compartiment dédié. Et pour cause, puisqu’il est rangé bien au chaud dans une chouette boîte ovale qui le protègera en toute occasion grâce à sa coque en plastique semi-rigide. Point positif, un mousqueton accompagne la belle et vous permettra donc de la suspendre à tout ce que vous voulez (ceinture, jeans, sac à dos, etc…).

Bon, pour tout vous dire, dans la mesure où il s’agit d’un matériel de prêt, je ne me suis pas amusé à me balader en ville avec ou à la fracasser avec un marteau (Alexis et Benoit me tueraient certainement) mais elle semble quand même très solide. Ce qui est chouette, aussi, c’est qu’elle comprend une toute petite pochette où vous pourrez ranger vos câbles pour les avoir toujours sous la main.

Le casque en lui même est également de très bonne facture. Le serre-tête est revêtu d’un joli noir brillant (heureusement, Monster a pensé à tout et fournit un petit chiffon) et les oreillettes sont très massives et entourent bien l’oreille. En gros, il est beau et confortable à la fois. Poids plume, on a même tendance à ne pas le sentir.

Précision importante, sur l’oreillette de gauche se trouve une trappe dans laquelle on trouve deux piles AAA. Ces piles alimentent une technologie de réduction de bruit. Sur l’oreillette de droite, en revanche, se trouvent deux boutons. Le premier permet d’allumer ou d’éteindre le casque alors que le second permet tout simplement de couper le son sur une simple pression.

L’utilisation

Et c’est maintenant que nous allons rentrer dans le vif du sujet. Une jolie boîte et plein d’accessoires, c’est bien, mais cela ne fait pas tout. Il faut savoir en effet si le Beats by Dr. Dre tient ses promesses et s’il remplit parfaitement les trois objectifs qu’il s’est fixé : vous isoler du reste du monde, vous offrir une écoute de qualité et en plus vous permettre de téléphoner très facilement sans vous prendre la tête.

Beats by Dr. Dre : photo 4

L’isolation

La première chose qui m’a frappé, lorsque j’ai mis le Beats by Dr. Dre sur ma tête, c’est la sensation d’être entièrement coupé du monde. Le fait est que le réducteur de bruit fonctionne à merveille. Pour tout vous dire, je ne m’entendais même plus tapouiller sur les touches de mon clavier, ce qui m’a fait assez bizarre.

Donc sur ce point, on peut dire que le Beats by Dr. Dre tient complètement ses promesses. On le met, on n’entend plus rien. Du coup, si vous décidez de l’embarquer pour aller vous balader ou faire un tour au vélo, il vaudra mieux faire attention où vous mettez les pieds.

Beats by Dr. Dre : photo 5

L’écoute

Comme je l’ai mentionné au début du billet, le Beats by Dr. Dre propose une sortie maximale de 115 dB. Quand on sait qu’il vaut mieux de pas dépasser les 85 dB pour éviter de se faire exploser les tympans, on se dit que Dr. Dre a pu être mis la barre un peu trop haut. Pour tout vous dire, la première fois que je l’ai mis sur les oreilles, j’ai faillit me casser la gueule de ma chaise et j’ai donc du très vite baisser à fond le son de mon MacBook pour éviter de devenir sourd.

Forcément, comme vous devez vous en douter, je n’ai pas testé le Beats by Dr. Dre à son volume maximal. Cela dit, pour l’avoir un peu poussé quand même (oui, quand on est blogueur, on doit prendre des risques pour ses lecteurs), je peux vous dire qu’il ne perd rien en terme de qualité.

C’est souvent le reproche que l’on adresse à la plupart des systèmes audio. Plus on monte le son et plus ce dernier semble criard, agressif et finalement dénaturé. Sans être pour autant un mélomane averti, je peux vous dire que le Beats by Dr. Dre ne m’a pas du tout laissé cette impression, bien au contraire. Les aiguës sont douces, agréables et les basses ne sont pas du tout ronflantes.

Même si je ne dispose pas d’un formidable système audio, j’ai quand même testé le casque sur plusieurs appareils : mon MacBook, mon iPhone et la prise casque de mon kit 5.1. Dans ces trois cas, je n’ai pas discerné de grosses différences. Et ce quelque soit le genre musical qu’on est en train d’écouter.

La fonction « mute » est elle aussi très agréable. Si vous parvenez à discerner au loin le bruit d’un téléphone qui sonne ou d’un enfant qui pleure (ce qui n’est vraiment pas gagné), il vous suffit d’appuyer au centre de l’oreillette de droite. Pour remettre le son, c’est encore plus simple puisqu’il suffit de relâcher ce bouton.

Beats by Dr. Dre : photo 6

Le téléphone

Je l’ai déjà dit mais parmi les accessoires livrés figurent deux câbles : le rouge vous permet de relier le Beats by Dr. Dre à n’importe quel type d’appareil et le noir, quant à lui, vient se greffer sur les smartphones. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il comporte une petite commande vous permettant de prendre très facilement vos appels et un micro pour qu’on vous entende.

Alors évidemment, votre humble serviteur a sauté sur l’occasion d’aller emmerder un peu ses collègues pour tester le bouzin. Et manque de bol, ça a un peu merdé mais je pense que cela vient soit du câble, soit de mon iPhone soit de mon cerveau. En fait ça vient malheureusement de mon iPhone…

Cela dit, même si je n’ai pu parler à mes collègues, je les ai quand même entendu. Et je dirais même que je les ai drôlement bien entendu. Là encore, on peut dire que le son est juste parfait. Forcément, après, j’ai essayé avec ma femme et c’est assez étrange parce que le casque lui faisait une voix encore plus sexy que d’habitude. Hum… Ça doit être la Dr Dre’s Touch.

Beats by Dr. Dre : photo 7

Le verdict

En toute franchise, le Beats by Dr. Dre est, de mon point de vue en tout cas, une véritable réussite. Oui, même que ça m’a rappelé des souvenirs, comme ceux du temps où j’étais passé d’un kit stereo à un kit 5.1. Je m’étais pris une grosse claque si on peut dire.

Et bien avec le Beats by Dr. Dre, c’est la même chose. Alors c’est sûr, je n’ai pas non plus essayé tous les casques du marché mais je peux vous dire qu’il en sort mieux que tous ceux dans lesquels j’ai mis mes oreilles. Du coup, j’ai envie de dire qu’il mérite amplement ses 299€.

En guise de conclusion, je tiens à remercier Benoit et Alexis qui m’ont fait confiance et qui m’ont permis de tester ce chouette casque. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, il faut savoir que Geek-Trend est une jeune pousse de l’e-commerce qui vient tout juste d’être lancée et qui est faite par et pour les geeks. Oui, même qu’il faut absolument en parler tout autour de vous parce qu’ils méritent vraiment de se faire une place sur un marché par forcément super facile.

Pour plus de photos, vous pouvez aller voir mon compte Flickr !

Crédits Photo (la première seulement, les autres sont de moi)

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.