Clicky

Test : Cubby, de LogMeIn

Un peu plus tôt dans le mois, LogMeIn a créé la surprise en levant le voile sur un tout nouvel outil qui vient s’attaquer à Dropbox. Un outil du nom de Cubby et qui vise donc à nous permettre de sauvegarder nos données dans le « cloud » tout en nous offrant la possibilité de les synchroniser facilement d’un ordinateur à un autre. Plutôt prometteur, bien sûr, mais il faut tout de même préciser que Cubby n’est actuellement accessible qu’en version bêta et sur invitation. Yep, et votre humble serviteur a justement reçu le précieux sésame et vous allez donc pouvoir découvrir un peu plus bas un test de l’outil.

Test Cubby LogMeIn

Cubby, une interface simple et accessible

Qu’on se le dise, Cubby est un outil vraiment très simple à utiliser. Tout comme pour Dropbox, vous allez commencer par télécharger un logiciel à installer sur votre ordinateur (Windows ou Mac OS). Une fois que c’est fait et après l’avoir lancé, il va vous demander de vous identifier à l’aide de votre compte et c’est terminé. Dans la foulée, Cubby va ainsi venir se loger dans la barre de menu ou dans la zone de notification de votre système d’exploitation préféré et il va même créer, au passage, un dossier dans votre explorateur de fichiers : « My Cubby« . Dossier qu’il vous sera d’ailleurs possible de renommer.

Et ensuite, comment ça se passe ? Plutôt simplement, en fait, puisqu’il suffira de glisser dans le dossier « My Cubby » n’importe quel dossier ou document pour l’envoyer automatiquement sur les serveurs de LogMeIn. Une procédure qui peut prendre un peu de temps, tout dépendant effectivement du poids (ou de la taille) de l’élément en question ainsi que de votre bande passante.

Test Cubby LogMeIn

Cubby, tous vos dossiers sont des cubbies

Jusque là, pas de grosse surprise, le comportement de Cubby semble plutôt similaire à celui de Dropbox. Mais voilà, les gars de LogMeIn ne se sont pas arrêtés là et ils ont ainsi implémentés une autre fonctionnalité qui risque de vous taper dans l’oeil, à savoir la possibilité d’envoyer n’importe quel dossier local dans le « cloud » sans avoir à passer par le dossier « My Clubby ». Ce que ne permet pas nativement Dropbox, même s’il est possible de « tricher » un peu avec les liens symboliques.

Comment ça marche ? En fait, il faut commencer par ouvrir Clubby en cliquant sur son icône et en choisissant l’option « Open Cubby ». Ensuite, et bien il vous suffira de glisser le dossier de votre choix dans la fenêtre pour le transformer en cubby. Ce qui veut donc dire que tous les fichiers qu’il contient (et tous ceux que vous ajouterez par la suite) partiront directement dans le nuage. Ensuite, vous pourrez vous mettre sur un autre ordinateur et il vous suffira d’installer Clubby, de l’ouvrir et de cliquer sur le lien « add to this computer » situé en dessous du répertoire de votre choix pour récupérer son contenu sur la deuxième machine et, par extension, pour synchroniser ensuite vos données d’un PC à l’autre. Enfin, ça marche aussi entre plusieurs Mac ou entre un PC et un Mac, hein.

Et ce qu’il faut préciser, c’est que le poids de ces différents dossiers n’est pas pris en compte dans l’espace de stockage offert par Cubby (5 Go pour la version gratuite)

Test Cubby LogMeIn

Cubby, les fonctions de partage

Tout ça, c’est super, c’est même formidable, ça met carrément en appétit, mais on fait comment pour travailler à plusieurs ? On partage son compte ? On sacrifie un castor au solstice d’hiver ? Pas besoin de tout ça, en réalité c’est très simple parce que Cubby intègre nativement deux fonctions qui vont vous permettre de travailler plus efficacement avec vos collaborateurs, des fonctions qui sont d’ailleurs similaires à celles que propose Dropbox depuis ses débuts.

Pour y accéder, ce n’est pas compliqué, il faut commencer par démarrer Cubby (un clic sur l’icône, un clic sur « Open Cubby » et c’est terminé). Là, vous allez avoir une nouvelle fenêtre qui va s’afficher avec la liste de tous vos cubbies et donc de tous les dossiers que vous avez envoyés dans le « cloud ». Il suffira alors de passer la souris sur le répertoire qui vous intéresse pour afficher un menu constitué de petites icônes et ce sont justement la seconde et la troisième qui vont nous intéresser puisqu’elles vont nous permettre de partager notre dossier avec un utilisateur en saisissant son adresse mail ou bien de générer un lien public que vous pourrez ensuite balancer sur n’importe quel support. Et juste pour éviter les problèmes, il faut d’ailleurs savoir que Cubby va conserver une copie de toutes les versions d’un même document (y compris dans le cas où on synchronise un dossier d’un ordinateur à un autre).

Test : Cubby, de LogMeIn

Cubby, les versions mobiles

Cela ne vous surprendra sans doute pas mais Cubby est également disponible sur nos smartphones au travers d’une application disponible à la fois sur l’AppStore et sur Google Play. Manque de bol pour moi, pour l’iPhone, il faut nécessairement se connecter sur le Store américain pour pouvoir en profiter et je n’ai donc pas pu tester l’outil sur mon 4S. En revanche, il semblerait que cette application mobile propose globalement les mêmes fonctions que la version desktop :

  • Navigation dans les dossiers synchronisés.
  • Création de cubbies à partir du mobile ou de la tablette.
  • Mode hors ligne.
  • Partage d’un lien public depuis l’application.
  • Gestion des autorisations sur les dossiers.
  • Et ainsi de suite.

N’ayant pas eu l’occasion de tester la bête, je ne vais pas insister sur ce point mais j’essaierai d’éditer cet article lorsque l’application sera disponible sur le Store français.

Test : Cubby, de LogMeIn

Cubby, la conclusion du test

Autant dire les choses telles qu’elles sont, Cubby m’a franchement retourné la tête. Ce n’est pas le premier service de ce genre que je teste mais, jusqu’à présent, aucun d’entre eux n’était parvenu à me détourner de Dropbox. Or là, je me pose quand même drôlement la question. Oui, jeune lecteur aux yeux rieurs, tu as bien lu, Fred se demande s’il ne va pas quitter Dropbox pour Cubby. Incroyable, non ? En fait, pas vraiment, puisque l’outil de LogMeIn profite d’un atout de poids, à savoir la possibilité de synchroniser (ou de cloudifier) n’importe quel dossier local sans que ce dernier ne soit pris en compte dans l’espace de stockage alloué par le service. Genre tu veux synchroniser ta bibliothèque Aperture de 60 Go, hop c’est fait en un clic.

Alors tout n’est pas encore parfait, c’est vrai. Pour le moment, le seul défaut de Cubby, c’est sa drôle de façon de cannibaliser la bande passante. Ca vient peut-être de ma connexion ou de ma configuration mais c’est assez handicapant puisque tu ne peux plus rien uploader (pas même une image dans ton WordPress) lorsque l’outil est en train de synchroniser un dossier. Bon, cela dit, il ne faut pas non plus oublier qu’il ne s’agit que d’une version bêta, hein.

Et après, il y a aussi les évolutions futures du service. Je ne sais pas si vous utilisez LogMeIn mais c’est mon cas et aussi bien côté « pro » que côté « perso ». Or justement, à terme, il y a de fortes chances que Cubby soit greffé sur cet outil et autant dire que le potentiel de la chose est aussi à prendre en considération. Du coup, je vais attendre encore un peu histoire de voir ce que Google Drive va donner et si LogMeIn va corriger le problème de la bande passante mais je pense que je risque quand même de switcher très vite.

A moins que Dropbox ne mette les bouchées doubles d’ici là, évidemment…

Le site de Cubby (demander une invitation)

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.