Test de Inbox by Gmail

Il aurait fallu passer ces derniers jours dans une yourte mongole perdue au fin fond de la nature sauvage pour ne pas le savoir, Google a récemment lancé une nouvelle plateforme pour nous permettre de gérer plus efficacement nos courriers électroniques. Inbox by Gmail, c’est son nom, se décline à la fois au travers d’un service web et d’une application mobile, avec une tonne de fonctions intelligentes et bien pensées. Des fonctions que vous allez pouvoir découvrir dès à présent dans cet article.

Avant d’aller plus loin, il convient de marquer une pause et de nous recueillir quelques instants. Cet article n’aurait jamais pu voir le jour sans un ami cher à mon coeur. Valentin, je te remercie le plus humblement du monde d’avoir conservé une invitation pour moi, et ce alors même que je ne t’avais absolument rien demandé.

Inbox by Gmail : photo 1

L’icône d’Inbox s’accorde plutôt bien avec l’interface Material Design.

Promis, tu auras ta bière. Ou ta coupette.

Je ne sais pas comment ça se passe de votre côté mais, en ce qui me concerne, j’avoue avoir de plus en plus de mal à gérer ma boite. Je reçois en moyenne plus de deux cents courriers électroniques chaque jour, avec beaucoup de communiqués de presse dans le lot. Je dois aussi jongler avec vos requêtes, et avec les agences en charge des affaires de nos constructeurs.  S’ajoutent à cela les messages des copains, de la famille et de la comptable. Et c’est amusant parce que ce sont justement ces derniers que je zappe le plus, en fin de compte.

Quoi qu’il en soit, Google a décidé de tendre une main vers nous en lançant un nouveau produit novateur qui va nous permettre d’être plus efficace.

Une interface pas simple à prendre en main

Inbox by Gmail fait la part belle au Material Design avec une interface à la fois claire et épurée. Une barre d’outils accrochée en haut de l’écran nous donnera accès aux fonctions usuelles, et nous retrouverons la liste de nos messages un peu plus bas.

L’outil a une façon bien à lui de les présenter. Premier point et pas des moindres, il va les regrouper en fonction de leur nature. Les billets d’avion dans la rubrique Voyages, les factures dans la rubrique Finances, les mentions Twitter dans la rubrique Réseaux Sociaux, et ainsi de suite. Difficile évidemment de ne pas penser aux onglets de Gmail, mais ces filtres vont un peu plus loin et ils sont surtout plus nombreux. Il est malheureusement impossible de changer leur nom, ou d’en créer de nouveaux.

Mais le mieux reste à venir car Inbox est aussi capable de faire remonter du contenu en provenance d’un message. Votre femme vous envoie une photo de la première queue de cheval de votre fille ? Hop, la photo apparaît directement dans la liste des messages et il ne vous reste plus qu’à taper dessus pour l’afficher.

Ca marche avec pas mal de formats différentes, et notamment avec les documents PDF et les billets d’avion. Même chose pour les vidéos, qu’elles soient jointes aux messages ou envoyées à partir de YouTube.

Je trouve ça vraiment génial, mais il y a une contrepartie. Google est obligé de scanner chaque mail pour « comprendre » son contenu. La procédure est totalement automatisée, bien sûr, mais tout le monde ne le verra pas d’un très bon oeil, d’autant que cette fonction ne peut pas (encore ?) être désactivée.

L’autre bémol, c’est qu’il est du coup assez difficile de faire la distinction entre les messages lus et les messages non lus. Du moins au début.

Inbox by Gmail : photo 2

La boite de réception, et la liste des messages.

Inbox by Gmail : photo 3

Tout pareil, mais d’un point de vue différent.

Les messages sont des tâches. Répétez après moi, les messages sont des… tâches

Inbox ne considère pas nos messages de la même manière que les autres clients de messagerie. Pour lui, ce sont des éléments à traiter. Exactement comme des tâches, en somme.

Il intègre ainsi deux statuts différents : terminé et en attente.

Le premier va tout bonnement nous permettre d’archiver nos messages. Ils disparaîtront alors de la boite de réception, mais il sera toujours possible de les retrouver ultérieurement par le biais du menu de navigation.

Le second va un peu plus loin. Il va effectivement faire disparaître le courrier associé pour une période donnée. Mieux, si besoin est, nous pourrons l’associer à un lieu. Un exemple ? Vous prenez le dernier mail de votre patron, et vous le mettez en attente en le liant à l’adresse de votre bureau. Lorsque vous arriverez sur place, le courrier réapparaîtra comme par magie et vous pourrez alors le traiter.

Cela n’a l’air de rien mais ces deux statuts sont vraiment utiles. L’équipe en charge du projet a d’ailleurs bien fait les choses en intégrant un système de « gestures » similaire à ce que propose Mailbox. Il suffit de faire glisser un message dans un sens ou dans l’autre pour le traiter.

Et puis, il y a les épingles. Elles fonctionnent un peu comme des favoris. On sélectionne nos messages, on tape sur une petit épingle située dans la barre d’outils et ils seront automatiquement marqués. Ensuite, une fois revenu dans la boite de réception, il suffira de taper sur le curseur situé tout en haut pour masquer tous les autres messages.

C’est évidemment très pratique car cela va vous permettre de mettre de côté les courriers les plus importants, et ceux que vous devez impérativement traiter dans les meilleurs délais possibles.

Inbox by Gmail : photo 5

Le menu de navigation. Simple, pratique et visuel.

Inbox by Gmail : photo 4

L4affichage enrichi, si pratique pour regarder des photos ou des vidéos sans avoir à ouvrir le message.

Tes rappels dans ta boite mail

Google Now est depuis longtemps capable d’enregistrer des rappels. Il suffit de lancer la reconnaissance vocale et de lui dicter nos instructions. C’est à la fois simple et rapide. Là, vous pouvez définir une date ou un lieu et l’assistant se rappellera ensuite à votre bon souvenir au moment voulu.

Oui, mais vous allez aussi retrouver ces différents rappels dans votre Inbox. Mieux, si besoin est, vous pourrez même en créer de nouveaux en passant directement par l’application ou le service.

Comment ? Il faudra simplement taper sur le rond rouge et aller chercher l’option « Rappel » dans la foulée. Là, nous n’aurons plus qu’à indiquer l’objet du rappel et valider l’opération en cliquant sur le bouton situé en haut, sur la droite. Besoin de créer une alerte en plus ? Aucun problème, une tape sur l’autre bouton – l’horloge – et l’affaire est réglée.

Les rappels sont gérés par Inbox comme des messages. Ah, et ils sont automatiquement épinglés donc vous n’aurez pas besoin de (re)passer derrière pour le mettre de côté. Si besoin est, vous pourrez aussi le « dépingler » (après tout, pourquoi pas) en cliquant sur l’icône associée.

Inbox by Gmail : photo 5

Les fameux filtres. Comme sur Gmail, mais avec un peu plus de choix.

Inbox by Gmail : photo 7

Pareil, mais d’un point de vue différent.

Et ensuite ?

Alors bien sûr, la liste n’est pas exhaustive et Inbox propose de nombreuses fonctions supplémentaires.

Le fameux bouton rouge évoqué un peu plus haut va par exemple afficher le portrait des personnes avec lesquelles nous discutons le plus histoire de nous faire gagner du temps. La recherche, pour sa part, affichera notre historique sur tous nos terminaux et sur tous nos ordinateurs. Là encore, c’est une fonction très pratique au quotidien.

Le composeur joue la carte du minimalisme. Par défaut, seuls trois champs sont affichés : le destinataire, l’objet et le contenu du message. En jouant avec les boutons présents à l’écran, on va aussi pouvoir ajouter une pièce jointe. Les outils de mise en forme ne sont disponibles que sur la version web, en revanche. En tout cas, je ne les ai pas trouvés sur l’application mobile.

Sinon, et bien il sera évidemment possible d’ajouter tous nos comptes dans le service, ou dans l’application, et de passer ensuite de l’un à l’autre par le biais de raccourcis savamment disposés.

En toute franchise, au début, Inbox m’a laissé très perplexe. J’ai eu besoin d’un ou de deux jours pour m’habituer et, ensuite, et bien j’avoue être tombé sous le charme de l’outil qui me fait gagner beaucoup de temps au quotidien.

Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça. On termine avec une petite vidéo.

J’ai trois invitations en ma possession. Je vais organiser un tirage au sort un peu plus tard dans la journée pour vous les faire gagner alors n’hésitez pas à repasser dans le coin. Et inutile de me les demander maintenant, parce que je ne vous les donnerai pas, na ! Et je suis incorruptible ! Enfin presque.


Mots-clés gmailgoogleinbox