Clicky

Test de la DeX Station du Galaxy S8

Le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ ne sont pas des téléphones tout à fait comme les autres. Loin de là. Grâce à la fameuse DeX Station, ils sont en effet capables de se transformer en client léger et donc de remplacer ponctuellement un ordinateur.

Le géant coréen a eu la gentillesse de me faire prêter une de ces stations d’accueil pendant quelques semaines. Après quelques sessions improvisées, le moment est donc venu de vous livrer mon test.

Test DeX Station : image 1

La DeX Station est assez imposante.

En passant et si vous ne l’avez pas encore vu/lu, sachez que le test complet du Galaxy S8 vous attend à cette adresse.

Design & Ergonomie

Le déballage de la station ayant fait l’objet d’un live diffusé sur Facebook, je ne reviendrai pas sur ce point dans cette vidéo et on va donc tout de suite attaquer avec le design et l’ergonomie de l’appareil.

La DeX Station est assez compacte, mais elle est tout de même un poil plus épaisse que la station d’accueil traditionnelle et cela n’a rien de surprenant compte tenu de ce qu’elle propose.

Le capot supérieur est mobile. Il suffira donc de le pousser vers l’arrière pour le relever et faire apparaître le connecteur USB Type-C de la station. Un connecteur sur lequel nous devrons bien évidemment placer le Galaxy S8 ou le Galaxy S8+. Samsung a d’ailleurs bien fait les choses et l’angle de la prise a été spécialement étudié pour que le téléphone vienne naturellement reposer contre le capot de la station.

Ce fameux capot intègre aussi un ventilateur et de nombreuses bouches d’aération afin de réduire le risque de surchauffe, un sujet qui tient à cœur à la marque coréenne depuis les problèmes rencontrés sur le Note 7.

La connectique est située à l’arrière et elle est très complète. La DeX Station est en effet bien lotie de ce côté-là et elle embarque ainsi deux ports USB 2.0, une prise Ethernet, une sortie HDMI et un port USB Type-C.

La mise en place est assez simple. Pour utiliser la station et transformer son téléphone en client léger, il faudra ainsi la brancher à un écran, à une souris et à un clavier. Ensuite, il ne nous restera plus qu’à poser le téléphone dessus pour passer en mode desktop et pouvoir commencer à travailler.

Test DeX Station : image 2

Test DeX Station : image 3

Fonctions

Comme vous pouvez le voir, la mise en place de la station n’est pas compliquée et elle est finalement à la portée du plus grand nombre. Maintenant, la question que vous vous posez sans doute, c’est de savoir si le Galaxy S8 peut réellement être utilisé comme un client léger.

Le moment est justement venu d’aborder ce point.

Samsung a bien fait les choses. Lorsque vous poserez votre téléphone sur la DeX Station, la surcouche vous demandera si vous souhaitez activer le mode bureau. Il suffira d’appuyer sur un bouton pour le faire. Attention cependant, car l’activation de ce mode aura pour effet de fermer certaines de vos applications. Il sera donc préférable d’enregistrer vos documents avant de faire le basculement.

Si vous avez lu/vu mon test, alors vous savez sans doute que l’écran du Galaxy S8 peut afficher au mieux une définition en WQHD+ et donc du 2960 x 1440. Le problème, c’est que le terminal est limité au FHD en mode bureau et cela posera évidemment des soucis sur des écrans QHD ou – pire – 4K. Là, l’image ne sera jamais vraiment nette.

L’interface est plutôt conviviale en revanche et elle rappelle un peu ce que propose Google sur Chrome OS, les optimisations en moins.

En dehors des icônes parsemant le bureau, nous trouverons ainsi tout en bas une barre composée de plusieurs éléments. Les trois premiers boutons nous renverront respectivement vers le drawer, le multitâche et l’accueil. Il faut d’ailleurs signaler que Samsung a eu l’intelligence de reprendre les mêmes pictogrammes pour ne pas perdre l’utilisateur. La partie de droite fera pour sa part apparaître une série de plusieurs widgets dévolus à l’heure, le réseau ou même la batterie.

Malgré les problèmes de définition évoqués un peu plus haut, l’interface est plutôt agréable et bien pensée. Elle est aussi restée fluide en toute circonstance durant mes tests.

En revanche, les applications posent clairement problème. Les outils de Samsung ont tous été optimisés pour la DeX Station, certes, mais il n’en va malheureusement pas de même pour ceux des éditeurs tiers. Du coup, on se retrouve face à des applications dont l’interface n’a pas été pensée pour le couple souris-clavier.

Pour ne rien arranger, la plupart des outils se limitent à une simple fenêtre volante. C’est notamment le cas de Netflix. On se retrouve du coup dans l’incapacité de profiter pleinement de ses contenus multimédias, ce qui est très frustrant.

Test DeX Station : image 4

Test DeX Station : image 5

Conclusion

La DeX Station n’est pas parfaite, c’est certain, mais il ne faut pas perdre de vue qu’elle n’a pas pour objectif de remplacer l’ordinateur domestique. Elle a en effet été pensée pour un usage ponctuel et elle s’adresse en outre à un public très ciblé : les grands nomades.

Pour un formateur et même un commercial, elle suffira donc amplement et elle lui permettra en plus de gagner pas mal de place dans les bagages.

En outre, il ne faut pas oublier que ce mode est très récent. Il vient d’être introduit par Samsung et il souffre donc de nombreux défauts de jeunesse. Des défauts qui pourront être facilement corrigés par le biais de mises à jour logicielles. La question maintenant est évidemment de savoir si le géant coréen va poursuivre dans sa lancée et continuer à enrichir ce mode d’utilisation.

Design & Ergonomie7.6
Fonctions6.5
Prix6.5
La DeX Station est un produit très ciblé et elle ne conviendra sans doute pas à tous les utilisateurs, mais elle risque tout de même de beaucoup plaire aux utilisateurs les plus nomades.
6.9

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Microtom

    Bon mais si je veux utiliser Word ou Excell (installés sur mon GS7) via ce dock, c’est possible ou pas?
    Si je veux utiliser une imprimante réseau (comme sur mon GS7) c’est possible ou pas?

    (je suppose que le GS8 permet l’installation de la suite crosoftienne bien sûr, mais je n’en sais rien du tout ;))

    En gros : est-ce que je peux faire la même chose que sur mon GS7 mais sur un grand écran, avec une souris et un clavier façon j’intègre mon téléphone dans un réseau configuré pour du BYOD?

    Des infos sur la technologie miracast avec ce dock? (connexion à un videoprojo ou à une télé…)

    Question qui tue 2 : est-ce que la suite logicielle liée au Dex est évolutive ou ça se limitera aux maj classiques?

    Parce que là, d’après ce test on ne sait pas trop si ça vaut le coup, et pourtant l’idée est excellente que ce soit pour la maison (plutôt que d’utiliser des tablettes hors de prix et moins puissantes) comme pour le boulot.

    ‘fin bref, en l’état, que ce soit le GS8 tout seul, tout comme le GS8 + le dock (aucune offre en bundle pour l’heure), ça me semble inachevé comme produit non? On dirait qu’ils ont hésité sur des choix à faire et qu’ils n’ont fait aucune choix en s’arrêtant en cours de route.

  • Pingback: Galaxy Note 8 : un prix de vente autour des 1000 € ?()

  • Pingback: Pour relancer son DeX, Samsung mise sur Linux()