Clicky

Test de la Galaxy Tab S4

Samsung a présenté le mois dernier une nouvelle tablette tactile positionnée sur un segment haut de gamme, la Galaxy Tab S4. Le géant coréen nous a fait parvenir un exemplaire de son appareil le mois dernier et nous en avions rapidement parlé au travers d’une première prise en main.

Cette dernière vous avait peut-être laissé comme un goût d’inachevé. Bonne nouvelle, le moment est venu d’aller plus loin au travers de ce test.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 1

Les tablettes ont beaucoup perdu de leur superbe ces cinq dernières années. De nombreux constructeurs ont en effet quitté le marché, mais ce n’est pas le cas de Samsung. Année après année, le géant coréen continue en effet de lancer de nouvelle ardoise.

La Galaxy Tab S4 est la dernière en date et elle a été présentée début août, en plein milieu de l’été et – bien sûr – aux côtés du Galaxy Note 9 (testé ici).

Et après deux semaines passées en sa compagnie, le moment est venu de vous faire part de toutes mes impressions.

Après être revenus sur son design, nous serons ainsi amenés à évoquer son écran son processeur ou encore son autonomie. Puis, nous nous attarderons sur ses fonctions.

Design & Ergonomie

La Galaxy Tab S4 impressionne tout d’abord par ses finitions. Samsung n’a pas regardé à la dépense et la belle est ainsi pourvue d’un boîtier en verre renforcé par une armature en métal. Les bordures de la tablette sont légèrement bombées afin d’offrir une bonne préhension et elles ont en plus été teintées en noir.

L’écran est imposant, mais la tablette n’est pas envahissante pour autant. La dalle est en effet encadrée par des bordures assez ténues.

Alors bien sûr, nous ne sommes pas non plus sur un design totalement borderless, mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose puisque nous pourrons saisir l’appareil à pleines mains sans risquer de lancer une application par inadvertance.

En revanche, la Galaxy Tab S4 est très salissante. Les deux plaques en verre composant son boîtier sont en effet de véritables aimants à traces de paluche et les plus tatillons auront tout intérêt à investir dans un stock de chiffons en microfibre… ou dans une housse de protection.

L’ergonomie est plutôt classique en revanche. Tous les boutons de la tablette sont en effet regroupés sur la même tranche.

Les deux contrôles du volume sont intégrés au même ensemble et le bouton de mise sous tension se trouve à leurs côtés.

Le connecteur USB Type-C et la prise casque sont eux aussi regroupés sur une des tranches de la tablette et on trouve en plus un connecteur magnétique sur un autre côté. Ce dernier a un rôle capital puisqu’il permettra à l’ardoise de communiquer avec sa housse clavier, une housse clavier que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de tester.

L’autre particularité de la Tab S4, c’est son système son. Il est fourni par AKG et il repose sur quatre haut-parleurs situés sur les tranches de la tablette. La belle sera donc en mesure de restituer un son de très bonne qualité, un son qui aura en plus le mérite d’être spatialisé. Nous en reparlerons un peu plus tard.

La Galaxy Tab S4 est dépourvue de lecteur d’empreintes et il faut avouer que cela manque un peu. Que les inconditionnels de la biométrie se rassurent cependant, la tablette est équipée d’un scanner d’iris et il sera donc parfaitement possible de s’identifier en lui lançant de belles œillades.

De manière plus générale, la Galaxy Tab S4 est un très beau produit et les finitions sont tout simplement parfaites. Samsung a visé très haut et on sent immédiatement qu’on se trouve en présence d’un produit premium.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 4 Test de la Galaxy Tab S4 : image 3 Test de la Galaxy Tab S4 : image 2

Écran, Processeur & Autonomie

Le géant coréen n’a pas lésiné sur la partie technique. La tablette est ainsi dotée d’un bel écran AMOLED de 10,1 pouces. La dalle est capable d’afficher une résolution en 2560 x 1600, avec une densité de pixels de 287 ppp.

Cette dalle, elle est très contrastée, bien sûr, mais elle est aussi très lumineuse et il sera parfaitement possible d’utiliser la tablette en plein soleil sans éprouver la moindre gêne. En revanche, et c’est un peu dommage, le verre de protection est très sensible aux reflets. J’aurais préféré que Samsung opte pour une plaque mate afin de réduire le phénomène.

Si cette dalle est très efficace dans la vie de tous les jours, c’est finalement dans un usage multimédia qu’elle dévoile toute sa richesse. La colorimétrie tape juste et les la tablette est capable de produire des images très contrastées avec des noirs vraiment noirs. L’avantage de l’AMOLED.

D’autant que l’on retrouve aussi tous les réglages propres aux smartphones de la marque. En allant dans les paramètres de la tablette, il sera en effet possible de changer le mode d’écran et de passer d’un affichage adaptif (variant en fonction de l’application active) à un affichage Cinéma AMOLED ou Photo AMOLED.

Là, chacun verra bien entendu midi à sa porte. En Cinéma AMOLED, l’écran produira des images un peu plus neutres et un peu plus plates pour un rendu plus cinématographique. Le mode Photo AMOLED affichera des couleurs un peu plus vives pour donner plus de profondeur aux images.

En parallèle, Samsung a également intégré un filtre de lumière bleu pour réduire la fatigue oculaire. Il sera d’ailleurs possible de configurer le mode pour l’activer aux heures de notre choix.

Côté processeur, eh bien tout dépend de votre localisation. Mon modèle est équipé d’un Snapdragon 835, le tout secondé par 4 Go de RAM. L’espace de stockage est de 64 Go de stockage, et il est en plus possible de l’étendre avec une micro SD.

En gros, la puissance de calcul de l’ardoise se rapproche de celle du Galaxy S8. AnTuTu l’a en outre gratifiée d’un score de 199 728 points, ce qui n’est vraiment pas mal du tout.

Durant ces deux semaines de test, la Galaxy Tab S4 n’a pas ramé une seule fois. Elle s’est montrée réactive en toute occasion et même en multifenêtrage avec deux applications affichées côte à côte.

Même chose du côté des jeux. PUBG Mobile tourne aux petits oignons et en graphismes élevés. Même chose pour tous la plupart des titres les plus gourmands du Play Store. Difficile évidemment d’être surpris compte tenu des qualités du Snapdragon 835. Si la puce n’est pas de toute première jeunesse, elle n’a pas pris une ride.

En revanche, vu le prix de la tablette, nous aurions tout de même été en droit d’attendre à trouver un Snapdragon 845. La Galaxy Tab S4 n’est en effet pas donnée et elle est proposée au prix de 699 €.

L’autonomie de la tablette est assurée par une batterie de 7300 mAh et cette dernière s’en sort plutôt bien. Enfin, tout dépendra bien entendu de votre usage. Si vous abusez de PUBG ou même de Fortnite, alors la belle aura du mal à tenir une journée complète. Même chose si vous regardez beaucoup de vidéo. En revanche, avec un usage mixte et relativement soutenu, il sera possible de tenir en moyenne entre une journée et une journée et demie.

Ce n’est pas énorme, mais l’ardoise a aussi la bonne idée d’être compatible avec la charge rapide. Il sera donc possible de la recharger en quelques dizaines de minutes.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 7 Test de la Galaxy Tab S4 : image 6 Test de la Galaxy Tab S4 : image 5

Fonctions & Surcouche

Le moment est maintenant venu de passer aux fonctions de la tablette. Et là, nous allons essentiellement nous focaliser sur trois choses : les options biométriques, les fonctions propres au stylet et le DeX.

Tout comme le Galaxy Note 9, la Galaxy Tab S4 est livrée avec Android 8.1 Oreo et Samsung Expérience 9.5. Il faudra donc attendre pour pouvoir profiter d’Android 9.0 Pie et il faut avouer que c’est dommage.

Comme évoqué un peu plus haut, la tablette est dépourvue de lecteur d’empreintes digitales et il sera donc impossible de la déverrouiller avec nos empreintes. Fort heureusement, la belle a la bonne idée d’être équipée d’un scanner d’iris et d’un système de reconnaissance faciale.

Il sera donc tout à fait possible de nous identifier à l’aide de nos yeux ou des traits de notre visage.

Mieux, la Galaxy Tab S4 propose aussi une fonction baptisée « Analyse intelligente ». Si vous optez pour ce mode d’identification, alors la tablette combinera le scanner d’iris et le système de reconnaissance faciale pour vous proposer une identification plus rapide et plus sécurisée.

Il faut d’ailleurs noter que l’on retrouve aussi cette fonction sur la dernière phablette de la marque.

Dans les faits, ce système fonctionne très bien et il peut en outre être utilisé dans n’importe quel sens. Peu importe donc que vous teniez la tablette droite ou couchée, vous pourrez vous identifier sans le moindre problème. Mieux, vous n’aurez même pas de balayer l’écran pour lancer le process. Il suffira de l’allumer et l’identification se lancera dans la foulée sans aucune autre intervention de votre part.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 13

La Galaxy Tab S4 a une autre particularité très intéressante : elle s’accompagne d’un stylet.

Le stylet en question est très différent du S Pen livré avec le Galaxy Note 9. Il est en effet plus long et plus épais. Il se rapproche de ce fait davantage d’un stylo ou feutre conventionnel. C’est évidemment une très bonne chose, car cela le rend très précis et très confortable en main.

L’inconvénient, c’est que nous ne pourrons pas placer l’accessoire dans un quelconque logement ou même l’accrocher à la tablette. Dommage. Un système d’attache magnétique aurait été une bonne chose.

Reste que ce fameux stylet est de très bonne facture. Il est très agréable à utiliser et il offre un niveau de précision franchement bluffant tout en étant en mesure de reconnaître la pression exercée sur sa mine. Les illustrateurs devraient donc s’en donner à cœur joie, d’autant que les fonctions sont très bien pensées.

Sans surprise, la Galaxy Tab S4 offre une expérience très similaire à celle du Galaxy Note 9.

En pressant le bouton du stylet et en commençant à écrire sur l’écran verrouillé de la tablette, nous activerons ainsi la prise de notre rapide et nous pourrons griffonner un mot sans avoir besoin de déverrouiller l’appareil. La note sera directement enregistrée dans Samsung Notes. En contrepartie, il faudra nous contenter de deux outils : le stylo et la gomme. Pour aller plus loin, il faudra lancer l’application.

Et attention, car cette dernière s’avère finalement très complète. Elle nous permettra de saisir du texte à l’aide du clavier virtuel ou d’écrire directement dans la note avec le stylet. Là, nous pourrons changer le style de la mine et passer par exemple du crayon au feutre ou au stylo à plume. Il sera aussi possible de modifier l’épaisseur du trait et sa couleur.

En tapant sur le module intitulé « pinceau », nous nous retrouverons face à une feuille blanche et nous pourrons alors laisser s’exprimer notre créativité. Bien sûr, Samsung ne vous force en rien à utiliser sa solution et il sera tout à fait possible de passer par une autre application.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 14

Air Command répond aussi à l’appel ! En tapant sur le bouton qui apparaîtra à l’écran au survol du S Pen, nous pourrons faire apparaître une roue regroupant plusieurs outils. Comme la sélection intelligente, la capture, le message animé ou même l’outil de traduction. Ici, l’offre est la même que pour le Galaxy Note 9 et je vous renvoie donc vers le test de l’appareil pour voir ce que proposent ces différents modules.

Ces raccourcis pourront bien entendu être personnalisés et il suffira ainsi de vous rendre dans les options de la tablette pour modifier la liste des icônes présentes dans la roue d’Air Command.

La Galaxy Tab S4 est compatible avec le mode DeX. Il est donc possible de l’utiliser comme un client léger et de bénéficier d’une interface desktop en la branchant sur un écran ou une télévision.

Mieux encore, nous n’aurons même pas besoin de passer par une station d’accueil pour bénéficier de cette fonction et il suffira ainsi de brancher directement la tablette à un écran en passant par un adaptateur USB Type-C / HMDI. Exactement comme pour le Galaxy Note 9, en somme.

Une fois l’association effectuée, nous n’aurons plus qu’à laisser courir le doigt sur l’écran de l’ardoise pour déplacer le curseur à l’écran. Les gestes habituels comme le glisser / déposer sont aussi reconnus par le système et nous pourrons même taper une fois avec deux doigts pour faire apparaître un menu contextuel.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 15

Bien sûr, pour aller plus loin, l’utilisateur pourra également connecter sa tablette à un clavier ou à une souris en s’appuyant sur le Bluetooth ou en passant par des adaptateurs filaires.

Là, vous allez sans doute me dire que c’est du déjà-vu et que le Galaxy Note 9 propose exactement la même chose. Certes, mais la Galaxy Tab S4 va un peu plus loin dans ce sens ou le mode DeX pourra aussi être activé… avec sa housse/clavier officielle.

Non contente de faire office de client léger, la tablette pourra alors être utilisée comme un netbook. Le truc, c’est que le constructeur ne m’a pas fait parvenir cet accessoire et je n’ai donc pas été en mesure de le tester.

Maintenant, sachez que vous pouvez très bien activer manuellement le mode DeX en vous rendant dans les options de la surcouche. Une simple pression sur le bouton dédié suffira à l’activer et à faire apparaître un bureau traditionnel sur l’écran de votre tablette. Pour en sortir, il suffira de taper sur le bouton présent en bas.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 10 Test de la Galaxy Tab S4 : image 9 Test de la Galaxy Tab S4 : image 8

En Conclusion

Ce test tire donc à sa fin. Eh oui, je sais que je suis passé à côté de plein de choses. Notamment des capteurs photo. L’ardoise doit malheureusement retourner chez son propriétaire légitime et il a donc fallu faire des choix.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que cette Galaxy Tab S4 est très impressionnante. Elle est plus agréable à regarder,  c’est vrai, mais elle est surtout dotée d’un écran magnifique et d’une puce suffisamment puissante pour pouvoir faire tourner la plupart des applications et des jeux dans de bonnes conditions.

Maintenant, c’est surtout sur le terrain des fonctions qu’elle se distingue de ses concurrentes. Entre le scanner d’iris, les fonctions propres au stylet et le mode DeX, la tablette a de sérieux arguments à faire valoir et l’offre est finalement très complète. Suffisamment en tout cas pour pouvoir intéresser les illustrateurs, les nomades et toutes les personnes passant de longues heures en réunion… ou même au fond de leur lit.

Car en effet, le système son de la Galaxy Tab S4 est de très bonne facture et sa magnifique dalle vous permettra de profiter au mieux de vos contenus multimédias.

Test de la Galaxy Tab S4 : image 16 Test de la Galaxy Tab S4 : image 12 Test de la Galaxy Tab S4 : image 11

DESIGN9
ECRAN9
PROCESSEUR & AUTONOMIE8
FONCTIONS9
RAPPORT QUALITE/PRIX7.5
Le Galaxy Tab S4 est un très bon produit. Jolie à regarder, la tablette est en plus dotée d'un bel écran et de fonctions à la fois innovantes et différenciantes.
8.5

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.