Test de l’Echo Show 5 d’Amazon

Amazon a beaucoup fait évoluer son catalogue depuis le lancement du tout premier Echo. L’entreprise compte désormais une demi-douzaine d’assistants domestiques à son catalogue et l’Echo Show 5 est le tout dernier de la bande. Voici son test.

Le Show 5 n’est pas le premier assistant à écran dévoilé par la marque. En réalité, cette dernière comptait déjà un Show à son catalogue, mais ce dernier était à la fois cher et encombrant.

Amazon a donc décidé de revoir sa copie et de compléter sa gamme avec un nouvel assistant reprenant le même principe, mais dans un format plus compact et avec un prix de vente beaucoup plus abordable.

L’Echo Show 5 est né de cette réflexion et avec son prix plancher fixé à 89 €, il est l’un des assistants les moins chers du marché.

Ce qui ne l’empêche pas de proposer de jolies choses, comme nous allons le voir tout au long de ce test.

Packaging & Accessoires

On va donc démarrer avec le packaging et l’ergonomie du Show 5 et nous allons donc procéder à son déballage.

L’Echo Show 5 est livré dans une belle boîte bleue, une boîte qui rappelle celle des autres Echo.

Amazon n’a en effet pas changé de recette. La boîte laisse donc apparaître un visuel de l’appareil ainsi qu’un exemple des différentes commandes supportées par Alexa à l’avant. Sur le côté, on peut voir la liste de certains des services supportés par l’assistant vocal d’Amazon. Prime Video et Ring sont bien entendu présents, de même pour Deezer et Spotify.

Pour ouvrir la boîte, il suffit d’aller chercher son rabat arrière et de le tirer vers nous. Cela aura pour effet de faire apparaître le dessus du Show 5.

Sous l’assistant, nous trouverons bien entendu les différents guides, ainsi qu’une boîte renfermant l’adaptateur secteur.

Un adaptateur plutôt looké qui s’accompagne d’un élastique pour le câble et qui laisse apparaître le logo de la marque au niveau de son bloc.

Design & Ergonomie

Maintenant que nous avons vu ce que renferme la boîte du Echo Show 5, le moment est venu de nous intéresser à son design. Et là, on va avoir pas mal de choses à dire.

L’Echo Show est assez compact, mais cela ne l’empêche pas de peser son poids. Ce n’est évidemment pas dérangeant puisque le produit a été pensé pour un usage sédentaire. Il viendra ainsi se placer sur le plan de travail de la cuisine, le meuble du salon ou même la table de nuit de la chambre.

La conception est solide. L’assistant fait la part belle au plastique, c’est vrai, mais l’ensemble est bien assemblé. L’enceinte est pour sa part placée vers l’arrière et elle est bien entendu recouverte d’un tissu doux.

Je ne vous cache pas que la place occupée par l’enceinte m’a beaucoup surpris au début. Elle est en effet orientée vers l’arrière. Toutefois, on verra plus loin que ce n’est pas aussi gênant qu’on aurait pu le penser.

L’écran est imposant et il occupe tout l’avant de l’enceinte. Amazon est parti sur une dalle de 5,5 pouces et donc sur une dalle équivalente aux premières phablettes du marché.

Tous les boutons de l’enceinte sont regroupés sur le dessus. De gauche à droite, on trouvera le bouton permettant de couper le microphone et les deux boutons du volume. Le troisième élément est en réalité lié au cache de la caméra frontale. Et le tirant vers la droite, il sera en effet possible de masquer l’optique de la caméra et de s’assurer ainsi de la confidentialité de l’appareil.

Amazon a en effet écouté les critiques des consommateurs et l’entreprise a donc fait en sorte de laisser la main à ses clients. Ces derniers pourront donc couper le microphone et cacher la caméra de l’enceinte pour préserver leur vie privée.

La seule et unique grille de ventilation se trouve sous l’enceinte, non loin du pied en plastique antidérapant. Ce pied a d’ailleurs la bonne idée d’intégrer un trou qui servira de système de fixation pour le pied vendu en plus par Amazon.

Ce fameux pied est entièrement fait de métal pour sa part et il nous permettra de surélever l’enceinte de quelques centimètres.

Il faut d’ailleurs noter qu’il se décline en noir ou en blanc, exactement comme le Show 5.

Plateforme & Fonctions

Maintenant que nous avons fait le tour du propriétaire, le moment est venu d’évoquer la plateforme embarquée à bord du Echo Show 5 et ses principales fonctions.

La première chose à savoir, au sujet du Echo Show 5, c’est qu’il propose exactement les mêmes fonctions que tous les autres appareils de la gamme Echo.

Concrètement, cela veut dire que vous n’aurez qu’à prononcer la phrase clé habituelle pour réveiller Alexa et lui donner vos directives. En la matière, l’assistant fait aussi bien que ses concurrents et il nous permettra par exemple de consulter les rendez-vous du calendrier, de définir un rappel ou un minuteur ou même de contrôler nos équipements connectés à travers la maison.

Il sera également possible de lui poser des questions et de profiter des skills.

Ces fameuses skills ne sont pas fournies par Amazon, mais par les éditeurs tiers.

Car en effet, Amazon a construit un véritable écosystème autour de ses produits en ouvrant sa plateforme aux développeurs. Beaucoup ont répondu présents pour adapter leurs services ou leurs outils aux assistants de la marque.

Mais le plus intéressant, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’installer quoi que ce soit pour profiter de ces skiils. Il suffira en effet de demander à Alexa de lancer une skill pour qu’elle s’installe automatiquement si elle n’est pas déjà associée à votre compte.

Et notez d’ailleurs que vous n’aurez pas besoin de connaître le nom de la skill pour en profiter. Il suffira en effet de dire « trouve moi une recette de tarte au citron » pour que l’Echo lance la skill de Marmiton.

Maintenant, l’Echo Show 5 a un truc en plus : son écran. Et ça, finalement, ça change beaucoup de choses.

À la base, l’écran du Show 5 affichera pas mal d’infos, comme l’heure, la date, la température ou encore les notifications. Si vous commandez un produit chez Amazon, par exemple, alors l’assistant affichera un message vous informant de son arrivée imminente lorsqu’il sera prêt d’arriver chez vous.

Mais en plus de ça, vous pouvez également faire deux ou trois petites choses.

Si vous balayez l’écran du haut vers le bas, par exemple, alors vous aurez accès à des paramètres supplémentaires et vous pourrez par exemple revenir sur l’accueil, modifier la luminosité de l’écran ou même activer le mode ne pas déranger. C’est aussi là que vous trouverez le bouton permettant d’accéder aux paramètres.

Mais en plus de cela, vous pouvez aussi effectuer un balayage latéral à partir du côté droit de l’écran. Et là, vous aurez accès à des assistants, mais aussi à un menu composé d’une série de six icônes.

Ces icônes renvoient vers six modules différents axés sur la communication, la musique, les routines, la smart home, la vidéo et les alarmes.

Dans le module communication, vous trouverez notamment un accès aux appels entre appareils Alexa et vous pourrez par exemple discuter avec vos enfants dans le salon ou même avec des amis équipés d’un Show 5. Si vous le désirez, vous pourrez également enregistrer une annonce qui sera ensuite jouée sur tous les appareils Alexa.

Le module musique listera les dernières playlists et albums que vous avez écoutés sur votre plateforme de prédilection. Cela fonctionne avec Prime Music, mais aussi avec Deezer et Spotify.

Les routines sont aussi très intéressantes puisqu’elles permettent de lancer des tâches automatisées créées à partir de l’application Alexa. Il est ainsi possible d’associer une phrase clé comme « Bonjour Alexa » à plusieurs tâches. Grâce à ce système, il suffit donc d’une commande pour la lecture des dernières news, lire les rendez-vous du jour ou encore connaître la météo.

Le module smart home listera pour sa part tous les équipements connectés de la maison. Grâce à lui, vous pourrez donc prendre la main sur vos ampoules connectées ou même sur votre thermostat, et tout ça sans avoir besoin de sortir votre téléphone.

Alors bien sûr, vous n’êtes pas obligé de passer par ces modules pour accéder aux fonctions qui leur sont associées et vous pouvez parfaitement tout gérer à la voix.

Maintenant, c’est tout de même intéressant de pouvoir piloter ces fonctions au doigt, notamment lorsqu’on ne veut pas déranger son entourage.

De manière plus générale, il faut noter que l’Echo Show 5 n’est pas toujours très réactif. Enfin, il l’est moins qu’un smartphone et il faut souvent attendre une seconde pour que les menus s’ouvrent.

Et la confidentialité, alors ?

Je pense qu’il est impossible de parler d’un assistant-domestique sans évoquer la question de la confidentialité.

Et là, toujours de mon point de vue, il faut aborder les choses sous deux angles différents.

En premier lieu, il est important de noter que Alexa n’est pas encore en mesure de reconnaître la personne qui lui parle. Concrètement, cela veut dire que les échanges ne seront pas individualisés.

Si vous vous configurez votre calendrier sur l’Echo Show 5, par exemple, alors toutes les personnes interagissant avec l’assistant pour afficher vos rendez-vous ou en ajouter de nouveaux à la voix. Du coup, il sera préférable de créer un calendrier pour toute la famille et de le paramétrer sur l’application Alexa afin que le Show 5 l’utilise.

Après, évidemment, pour le carnet d’adresses, c’est un peu plus compliqué.

Donc ça, c’était pour le premier angle. Le second, bien sûr, a trait à vos données et à la manière dont Amazon les exploite.

Alors déjà, très clairement, il faut savoir que la firme enregistre un historique complet de toutes les commandes vocales passées sur l’assistant.

Forcément, dit comme ça, ce n’est pas très folichon, mais Amazon a parfaitement conscience du problème et on sent que la firme essaye de rassurer les consommateurs.

En main dernier, Amazon a ainsi mis en place une nouvelle commande vocale qui permet d’effacer tout l’historique du jour. Elle n’est pas encore dispo partout, mais elle sera à terme déployée sur tous les appareils de l’écosystème. Et puis bien sûr, vous pouvez aussi vous rendre directement dans l’application mobile pour supprimer d’un coup l’ensemble de votre historique.

En parallèle et comme nous l’avons vu un peu plus tôt, Amazon a aussi mis en place sur l’Echo Show 5 un bouton pour couper le microphone et un autre pour bloquer la webcam.

Alors bien sûr, ces mesures ont leurs limites et nul doute que les fervents défenseurs de la vie privée y verront là de simples mesurettes destinées à calmer la vindicte populaire. Encore plus depuis que nous savons que les employés d’Amazon peuvent écouter nos échanges pour faire évoluer la plateforme de leurs assistants. Maintenant, c’est toujours mieux que rien.

En Conclusion

Et on en vient à la fin de ce test. J’ai sans doute dû oublier pas mal de choses et je m’en excuse platement.

Lorsqu’on bosse sur un test, on est obligé de faire des compromis pour ne pas retenir trop longtemps les abonnés.

Ce que je peux vous dire, au sujet du Echo Show 5, c’est que son écran n’est pas une simple coquetterie. Il n’est en effet pas là pour faire joli et il apporte vraiment une plu value à l’écosystème.

Le fait de pouvoir visualiser les étapes à suivre pour une recette de cuisine ou encore de pouvoir lancer le live d’une chaîne d’info est vraiment très confortable.

De manière plus générale, je trouve que les interactions avec Alexa sont de plus en plus naturelles. On cherche moins ses morts et tout est fait pour nous guider. Ce qui est évidemment une bonne chose pour les personnes qui ne sont pas à l’aise avec ce type d’outils et d’appareils.

Après, il est aussi important de noter que l’Echo Show 5 ne se limite pas à une pièce en particulier. En ce qui me concerne, j’ai choisi de le placer dans ma cuisine, mais l’appareil a aussi été pensé pour se substituer au traditionnel réveil-matin. Amazon a même développé une fonction qui lui permet de réduire la luminosité de son écran en pleine nuit pour éviter de nous déranger. L’heure restant bien entendu visible en toute circonstance.

DESIGN & ERGONOMIE9
ECRAN9
QUALITE AUDIO7.5
RECONNAISSANCE VOCALE8.5
PLATEFORME & FONCTIONS9
RAPPORT QUALITE/PRIX9
L'Echo Show 5 est une bonne surprise. Certes, il risque de défriser les défenseurs des données privées, mais cela ne l'empêche pas de bien fonctionner. Et sa plateforme est indéniablement un plus.
8.7