Test des Xiaomi Mi AirDots Pro

Xiaomi est à la tête d’un catalogue extrêmement riche, avec des dizaines de références différentes. L’entreprise est notamment présente sur le secteur de l’audio et elle a récemment présenté une nouvelle paire d’écouteurs sans fil, les Mi AirDots Pro. Voici leur test.

Les écouteurs sans fil sont présents sur le marché depuis quelques années maintenant, mais le genre s’est considérablement démocratisé avec les AirPods.

Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 1

Face au succès des écouteurs de l’entreprise californienne, de nombreux constructeurs ont lancé de nouveaux modèles. Samsung l’a fait avec les Galaxy Buds (testés ici) et Xiaomi n’a pas non plus été en reste.

Les Mi AirDots Pro font partie des derniers produits audio annoncés par la marque et Gearbest m’en a envoyé un exemplaire pour mes tests. Et je tiens bien entendu à les remercier.

Packaging & Accessoires

Les Mi Airdots Pro sont livrés dans une boîte en carton assez commune. Xiaomi a placé un visuel des écouteurs et de leur boîte de chargement en façade et les principales caractéristiques du produit sont évoquées sur la tranche.

Ici, la marque a choisi de placer le curseur sur le côté sans fil, le système de réduction de bruit actif, la légèreté des écouteurs et leur interface tactile.

En ouvrant la boîte et en tirant son contenu vers nous, nous ferons apparaître les deux écouteurs et leur boîte de rangement, posés dans un socle en carton.

Le socle en question abrite d’autres surprises. En l’ouvrant, on pourra en effet trouver la notice, rédigée en anglais et en chinois, le câble de charge et des embouts d’oreille supplémentaires.

Contrairement aux AirPods, les écouteurs sans fil de Xiaomi ne viendront pas s’accrocher au pavillon de l’oreille, mais à son conduit. Il sera donc indispensable de commencer par essayer tous les embouts d’oreille fournis afin de déterminer celui qui est le plus adapté à votre morphologie.

De ce côté, Xiaomi a d’ailleurs été assez loin puisqu’on trouve trois paires d’embouts différents en plus de ceux qui sont déjà placés sur les écouteurs.

Autre point positif, la charge du boîtier de rangement des écouteurs s’appuiera sur le connecteur USB Type-C de ce dernier. Un format bien plus actuel que le vieillissant Micro USB.

Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 3 Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 2

Design & Ergonomie

Il faut bien reconnaître, les AirDots Pro rappellent inévitablement les AirPods. Comme eux, ils se présentent donc sous la forme d’écouteurs munis d’une longue tige partant vers le bas.

Toutefois, et comme indiqué un peu plus haut, ils ne reprennent pas complètement le concept des écouteurs de la Pomme Croquée et ils viendront ainsi se fixer au conduit auditif de l’oreille, comme n’importe quels écouteurs intra-auriculaires du marché.

Et c’est un problème. En effet, la tige descend assez bas par rapport à la structure et le centre de gravité des écouteurs ne se trouve donc pas au niveau de l’oreillette elle-même, mais un peu plus bas. C’est précisément pour cette raison qu’il est indispensable de choisir les embouts les plus adaptés à votre morphologie. Si vous ne le faites pas, alors les écouteurs risquent de tomber très vite au moindre mouvement, et à plus forte raison si vous courrez par exemple.

Pour le reste, l’offre est plutôt solide. Xiaomi a ainsi placé près de l’embout un détecteur de proximité et les écouteurs seront donc capables de se couper automatiquement lorsque vous les retirerez de votre oreille, ou de s’allumer lorsque vous les mettrez en place.

Le microphone intégré est bien entendu placé au bout de la tige, et donc à proximité de la bouche. Plus haut, on retrouve un autre trou. Il abrite lui aussi un microphone, mais ce dernier est utilisé pour le système de réduction du bruit ambiant. Il captera en effet les sons environnants pour les supprimer et vous permettre de vous immerger pleinement dans votre musique.

Le dos de l’oreillette abrite des capteurs de pression. Pour piloter les écouteurs, il suffira donc de tapoter dessus.

Une tape à droite permettra de mettre la lecture en pause ou de la relancer. Une double tape aura pour effet de raccrocher ou de décrocher en cas d’appel. Si vous répétez le même geste à gauche, alors vous activerez l’assistant vocal de votre téléphone.

Si vous le désirez, il sera aussi possible de n’utiliser qu’une seule oreillette, comme un kit mains libres. Les gestes changeront en revanche. Il faudra ainsi faire une double tape pour mettre la lecture de la musique en pause ou la reprendre.

Autre détail intéressant, la réduction du bruit ambiant pour être activé ou désactivé en un instant. Pour se faire, il suffira d’appuyer pendant trois secondes sur un des écouteurs. À noter que le système se désactivera automatiquement en cas d’appel entrant.

La boîte est assez conventionnelle. Elle semble un peu plus encombrante que celle des Galaxy Buds. Elle est également dépourvue de charge sans fil. Il faudra donc la brancher pour la recharger. Le connecteur se trouve en dessous. Sur la face avant, on trouve une LED de notifications.

Un bouton se trouve sur la tranche droite. Il servira à lancer l’appairage entre les écouteurs et notre téléphone, ou bien à les allumer sans les retirer de la boîte.

Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 5 Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 4

Qualité Audio & Fonctions

La mise en place des écouteurs est assez simple. Il suffira en effet de maintenir enfoncé le bouton de la boîte pendant quelques secondes pour lancer l’appairage. La LED commencera alors à clignoter rapidement. De votre côté, vous n’aurez qu’à vous rendre dans les paramètres Bluetooth de votre téléphone pour vous connecter aux écouteurs.

Il faut d’ailleurs souligner que ces derniers fonctionnent avec tous les téléphones, et même avec les iPhone. On peut également les utiliser avec des PC équipés du Bluetooth.

Il n’y a pas de boutons pour les allumer. Il suffira ainsi de les sortir de leur boîte et de les mettre dans les oreilles pour les activer. La connexion sera instantanée et automatique. Il ne vous restera alors plus qu’à lancer la lecture d’une piste audio ou d’une vidéo pour que le son soit automatiquement renvoyé vers les écouteurs.

Curieusement, le son en question n’est pas mauvais. Bien sûr, il ne se hisse pas au rang d’un casque comme le QC35 de Bose, mais il est tout de même bien équilibré. Les aigus ne sont pas criards et les basses n’étouffent pas les mediums.

En réalité, c’est même tout le contraire. Les voix restent bien audibles, mais les basses leur donnent un peu plus de relief. Rien à dire non plus du côté de la puissance, il ne sera pas nécessaire de pousser le volume sonore à fond.

Maintenant, et c’est un avis personnel, je trouve tout de même le son un peu moins profond que sur les Galaxy Buds.

En revanche, un temps d’adaptation sera nécessaire pour s’y retrouver dans les commandes. Contrairement aux Galaxy Buds, il ne suffira pas de tapoter doucement sur les écouteurs pour les actionner et il faudra donc appuyer assez fort. C’est d’ailleurs assez dommage de mon point de vue puisqu’on perd pas mal en ergonomie et en accessibilité.

La réduction du bruit fonctionne plutôt bien elle aussi et elle arrive à bien atténuer les sons ambiants. Suffisamment en tout cas pour nous permettre de plonger dans notre musique ou dans notre vidéo. Il sera d’ailleurs parfaitement possible de la couper en pression l’écouteur droit pendant trois secondes.

La situation n’est pas parfaite du côté des microphones en revanche. Ils ne permettent pas de supprimer totalement les bruits ambiants. Si notre voix restera audible, la qualité sonore des appels sera donc moins bonne que si vous portez directement votre téléphone à votre oreille.

Selon ma femme, les Galaxy Buds sont un peu plus à l’aise sur cet exercice, et ce même s’ils ne sont pas complètement parfaits non plus. C’est d’ailleurs amusant, parce que j’aurais plutôt été enclin à penser le contraire dans la mesure où les microphones des AirDots Pro sont un peu plus près de notre bouche.

Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 6 Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 7

En Conclusion

Les AirDots Pro sont de bons écouteurs sans fil, c’est indéniable, et ils ont en plus le mérite d’être proposés à un tarif très accessible puisqu’on les trouve souvent autour des 60 €.

Maintenant, tout n’est pas parfait non plus. Le form factor est sympa, c’est vrai, mais Xiaomi aurait aller jusqu’au bout de l’idée en proposant des écouteurs capables de tenir à l’oreille sans avoir besoin de prendre appui sur le conduit auditif. Là, on est plus sur des intra-auriculaires aux allures d’AirPods et c’est un peu dommage, d’autant que le maintien n’est pas parfait.

Je le répète une nouvelle fois, mais il faudra vraiment prendre le temps de choisir les bons embouts pour éviter de malencontreuses glissades.

Le son, lui, n’est pas mauvais et il est même meilleur que ce à quoi je m’attendais. Dommage en revanche que le système de tapotement ne soit pas mieux pensé. Je le trouve en effet un peu trop rigide.

Le produit n’est donc pas parfait, mais il reste tout de même très bon compte tenu de son prix de vente.

Les AirDots Pro sont proposés à 107,45 € chez Gearbest en ce moment.

Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 8 Test des Xiaomi Mi AirDots Pro : image 9

DESIGN6.5
ERGONOMIE7
QUALITE AUDIO8
FONCTIONS8
RAPPORT QUALITE/PRIX8
Les AirDots Pro ont de solides arguments à faire valoir, à commencer par un son bien équilibré. Quel dommage en revanche qu'ils cherchent autant à s'inspirer des AirPods.
7.5