Clicky

Test du Huawei Band 2 Pro – Bracelet connecté pour sportif occasionnel

Bien décidé à persister dans le domaine des wearables, Huawei nous propose depuis plusieurs semaines maintenant deux nouveaux bracelets connectés respectivement nommés Band 2 et Band 2 Pro.

Après avoir testé – et plutôt apprécié – la Watch 2 en juin dernier, nous étions curieux de voir ce que Huawei propose avec ces nouveaux bracelets, plus que jamais axés sur le tracking d’activité physique. La firme nous a donc gentiment fait parvenir un Band 2 Pro (qui a pour sa part le mérite d’embarquer un GPS), et il est grand temps qu’on vous donne notre avis sur ce dernier.

Fiche Technique

Comme d’habitude, commençons par un petit tour d’horizon technique de la bête. La chose sera ici particulièrement succincte puisque le présent appareil s’avère plutôt basique.

On profite d’un bracelet en silicone largement réglable (disponible en noir, rouge et bleu) d’à peine 2 cm de large. Il dispose d’un (tout) petit écran PMOLED de 0,9 pouce (non tactile), sous lequel vient se loger une fine touche sensitive (la seule commande qu’embarquera le Band 2 Pro) ; et de plusieurs capteurs (accéléromètre, capteur de fréquence cardiaque et capteur infrarouge) situés sur la face qui sera en contact avec le poignet.

Le tout est par ailleurs étanche (jusqu’à 50m), très léger, et propose une batterie de 100 mAh rechargeable en 1h30 environ. A noter que Huawei fournit à cet effet un adaptateur doté d’un câble USB de 15 cm (donc ridiculement petit).

Terminons en précisant que notre Band 2 Pro sera évidemment très dépendant d’un smartphone, qu’il fonctionne sous Android (à partir de la version 4.4 de l’OS) ou iOS (iOS 8.0 minimum).

Design & Ergonomie

Côté look, le nouveau bracelet de Huawei s’avère plutôt sympa, pas trop voyant et relativement sobre. Un bon point pour un objet qui n’a pas forcément vocation à être esthétique.

Il se compose, comme évoqué plus haut, essentiellement de silicone pour ce qui est du bracelet en lui même, et de matières plastiques au niveau du « cadran » qui se trouve par ailleurs souligné par deux barres de plastique métallisé de part et d’autre de l’écran.

Pas de quoi sauter au plafond, ni remplacer une montre à proprement parler en termes d’esthétisme, mais le Band 2 Pro parvient à se faire oublier – et ce n’est déjà pas si mal.

Pour ce qui est de l’ergonomie, le constat est également satisfaisant, jamais désagréable à porter, le wearable de Huawei nous a convaincus, même si l’on formulera tout de même un reproche. Il concerne notamment le système de fixation, composé de deux petites agrafes en plastique très pratiques à l’usage, mais qui auront une vilaine tendance à se décrocher un peu trop facilement lorsque l’extrémité du bracelet se coince ici ou là.

Typiquement, pour peu qu’on ne fasse pas trop attention à la chose, enlever sa veste un peu trop vite pourra dégrafer le tout. Rien de bien méchant, mais au quotidien, ce genre de petits détails peuvent vite devenir lourdingues.

Au niveau de l’utilisation du produit en lui même le constat se gâte un peu. On pourra en effet pester contre un écran trop petit, qui n’est pas tactile, et dont la luminosité n’est pas suffisante en extérieur pour que l’affichage soit facilement visible. Un défaut assez notable pour un appareil qui a tout de même pour vocation d’être souvent utilisé dehors.

Mentionnons en outre le fait que les différentes fonctions proposées par le Band 2 Pro sont accessibles via une sorte de carrousel vertical. Ce ne serait pas un problème avec un écran tactile, mais ici seule une seule touche sensitive nous permet d’interagir avec le bracelet. Chaque « appui » sur la dite commande fera défiler l’affichage d’un cran – et si l’on rate le coche il faudra alors refaire défiler le tout une nouvelle fois. Dans le feu de l’action où lorsqu’on est à vélo la chose deviendra vite pénible…

Fonctionnalités

C’est en revanche ici que Huawei fait fort et redore le blason de son Band 2 Pro. Le bracelet dispose en effet d’une batterie de capteur de qualité pour un panel restreint de fonctionnalités, certes, mais toutes très bien fichues.

Ces dernières sont en majorité pensées pour le sport, bien évidemment, et si elle ne s’avèrent pas aussi complètes que ce que peut proposer une Huawei Watch 2, force est de constater que pour un appareil commercialisé sous la barre des 100 euros (99€ prix catalogue), le nouveau bracelet connecté du géant chinois fait parfaitement le taf.

Couplé à l’incontournable application Huawei Health, il sera effectivement possible de faire de belles choses avec son Band 2 Pro et le tout sans dépenser une fortune, ce qui est naturellement un excellent point.

Le bracelet prendra notamment en charge le footing, le cyclisme et la natation. Il sera aussi capable de veiller sur votre sommeil de manière très précise. Huawei Health vous détaillera ainsi les différents cycles de sommeil, la qualité de ces derniers et celle de votre respiration au cours de la nuit, et se permettra de vous donner – le matin venu – des recommandations pour dormir comme un bébé la nuit suivante.

Une fonctionnalité particulièrement réussie qu’il sera possible de coupler à un réveil intelligent. Programmable depuis l’appli Huawei Wear, ce dernier vous proposera de vous réveiller un peu en avance le matin, si toutefois vous êtes dans un cycle de sommeil propice à émerger de dessous les couvertures. Bémol cependant, les modestes vibrations émises par la montre au moment du réveil ne suffiront peut-être pas à sortir les gros dormeurs de leur torpeur nocturne.

Mais revenons aux fonctionnalités sportives du Band 2 Pro. Si Le bracelet connecté de Huawei fonctionne à merveille en tant que tracker d’activité physique, notons que c’est au travers de sa suite logicielle que le chinois s’illustre.

Les résultats des différentes activités pratiquées s’affichent de manière extrêmement claire sur l’application Huawei Health.

Histoire d’illustrer le tout, votre serviteur a donné de sa personne. À défaut de courir, il pédale, et une balade en VTT entre l’écriture de deux articles aura été l’occasion de voir ce que le combo bracelet / application nous réserve.

Outre la géolocalisation permettant à Huawei de présenter un tracé très précis du parcours sur Google Maps et les habituelles données relatives aux calories dépensées ou à la fréquence cardiaque, l’application du constructeur permet d’avoir les statistiques détaillées de son activité, à grand renfort de chiffres et autres diagrammes.

Sur une activité donnée, cyclisme dans le cas présent, on notera notamment la présence des moyennes de vitesse et de cadence, mais aussi celle d’un indice représentant l’impact de l’entraînement sur sa santé, ainsi qu’un temps de récupération recommandé avant un prochain effort – exprimé le plus souvent en heures.

Comme une image vaut souvent mille mots, n’hésitez pas à jeter un œil aux captures d’écran ci-dessous pour savoir de quoi on parle.

Notons toutefois que si la suite logicielle proposée par Huawei est particulièrement complète, elle se révèle plutôt curieuse côté données personnelles. Les deux applications utiles au bon fonctionnement du Band 2 Pro requièrent en effet une quantité notable d’autorisations diverses et variées pour se mettre en marche.

On appréciera moyennement, d’autant que sans ces dernières le bracelet connecté de Huawei se trouve bigrement castré. Il sera par exemple impossible de ne serait-ce que changer l’heure de l’appareil sans passer par Huawei Wear.

Autonomie

Terminons ce test en abordant la cruciale question de l’autonomie. On fera court ici en disant simplement que la firme chinoise a assuré de ce côté, proposant un bracelet doté d’une longévité notable.

Avant de voir la batterie arriver à plat, il faudra en effet compter dans les 15 jours environ (plus ou moins selon l’usage que l’on a de l’appareil évidemment). Une excellente nouvelle, d’autant que le temps de recharge est plutôt rapide (plus ou moins 1h30)

Seul bémol : le Band 2 Pro se recharge au moyen d’un chargeur propriétaire équipé, comme nous l’indiquions au début de cet article, d’un câble micro USB extrêmement court. Il est heureusement possible de le changer au profit d’un cordon plus conséquent, mais l’on trouve tout de même dommage que Huawei ait joué les radins de ce côté là…

DESIGN & ERGONOMIE8
ECRAN5
AUTONOMIE9
FONCTIONS7
RAPPORT QUALITÉ / PRIX9
Le Huawei Band 2 Pro est un bracelet connecté convaincant, doté d’un excellent rapport qualité / prix et de fonctionnalités assez peu nombreuses – avouons-le - mais particulièrement efficaces. Ses capteurs sont très précis et la suite logicielle proposée par le constructeur chinois fait le reste, avec des interfaces claires et des possibilités plutôt étendues. Nous pensons toutefois que les sportifs les plus acharnés feraient mieux de se tourner vers une Watch 2, plus complète. Le Band 2 Pro semble pour sa part plus à l’aise avec une pratique sportive ponctuelle et modérée qu’avec une activité physique quotidienne, variée et dense.
7

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.