Clicky

Test du OnePlus 5T

OnePlus a attendu la fin de l’année pour lever le voile sur un nouvel appareil haut de gamme, le OnePlus 5T. Il m’a accompagné pendant deux semaines. Après ma prise en main, le moment est donc bien choisi pour faire un point complet sur l’opération.

Le OnePlus 5T est un terminal un peu particulier et il fait ainsi office de passerelle entre le OnePlus 5 et le futur OnePlus 6. Sans révolutionner totalement le genre, il apporte néanmoins plusieurs nouveautés notables.

OnePlus 5T : image 1

Parmi ces dernières, on trouve notamment un écran au format 18:9 et un nouveau système de reconnaissance faciale ultra rapide, un système capable de fonctionner dans les conditions lumineuses les plus difficiles.

Ces nouveautés justifient-elles un nouvel achat ? Chacun verra midi à sa porte, mais ce test devrait tout de même vous aider à y voir un peu plus clair.

Design & Ergonomie

Le OnePlus 5T est doté d’un boîtier en aluminium fait d’un seul tenant, un boîtier très proche de celui du modèle précédent. Les finitions sont donc excellentes et le téléphone est à la fois très doux et très confortable en main grâce à ses bordures arrondies.

Les antennes répondent naturellement à l’appel, mais elles ont été teintes afin de ne pas attirer l’œil. Le constructeur a aussi eu la bonne idée de les ramasser contre les bordures supérieure et inférieure du terminal afin de les rendre encore plus discrètes. Un choix très judicieux.

L’écran est immense et il atteint ainsi une diagonale flirtant avec les six pouces. Cela n’a cependant aucune incidence sur les dimensions du terminal puisque le constructeur a gagné de la place en rognant sur les bordures entourant la dalle.

Cela a évidemment des conséquences sur l’ergonomie générale du téléphone. OnePlus a en effet été obligé de tirer un trait sur le bouton d’accueil et ses contrôles capacitifs. Il faudra donc se rabattre sur les boutons tactiles.

Ces derniers auront tendance à empiéter un peu sur la dalle, mais il suffira d’activer une option et d’appuyer sur un bouton pour masquer la barre de navigation à la volée.

Le lecteur d’empreintes bascule pour sa part à l’arrière du téléphone et il est toujours aussi rapide et réactif.

L’interrupteur répond présent et il s’avère toujours aussi redoutable. Grâce à lui, nous pourrons en effet couper les notifications en un instant sans avoir besoin de mettre les mains dans le cambouis. Les deux touches du volume sont placées un peu plus bas et le bouton de mise sous tension se retrouve de l’autre côté, sous la trappe d’accès aux cartes Nano SIM.

OnePlus s’est montré une fois de plus très généreux et le OnePlus 5T pourra ainsi accueillir deux cartes et faire du même coup cohabiter deux lignes téléphoniques.

Le connecteur USB Type-C est intégré à la tranche inférieure, accompagné de la prise casque et du haut-parleur.

Le module photo ne change pas de place et il se trouve toujours dans le coin supérieur gauche. Comme évoqué dans ma prise en main, il ressort un peu plus de la coque, mais cela n’aura pas vraiment d’incidence sur la stabilité du terminal lorsqu’il est posé sur une table.

En outre, il suffira d’utiliser une des coques de protection du constructeur pour retrouver un dos parfaitement lisse.

Le OnePlus 5T est sans doute un peu moins impressionnant qu’un LG V30 ou qu’un Huawei Mate 10 Pro au niveau de l’aspect esthétique, mais il n’en reste pas moins très agréable à l’œil. Les finitions sont en outre très soignées et dignes d’un flagship.

OnePlus 5T : image 3 OnePlus 5T : image 2

Écran, Processeur & Autonomie

Le OnePlus 5T se positionne sur le segment des phablettes et le terminal est ainsi équipé d’un écran Optic AMOLED de 6,01 pouces, un écran capable d’afficher une définition en 2160 x 1080. OnePlus a en effet opté pour une dalle au format 18:9 et cette dernière offre une densité de pixels de 401 ppp tout en étant compatible avec le sRGB et le DCI-P3.

Sans surprise, cet écran place la barre très haut et il bénéficie ainsi d’un contraste marqué et d’une colorimétrie naturelle avec une luminosité suffisante pour être utilisable en plein soleil.

En outre, OnePlus a eu le bon goût de nous donner la main sur son calibrage. Il suffit en effet de se rendre dans les options de la plateforme pour pouvoir définir le profil colorimétrique de la dalle, avec pas moins de cinq profils différents : par défaut, sRGB, DCI-P3, Adaptive mode ou Couleur personnalisée.

Le rendu est superbe, bien entendu, et il suffit de regarder quelques photos ou de se poser devant une vidéo pour réaliser tout le soin apporté par le constructeur à cette dimension.

La couche tactile est très réactive et la dalle n’est pas sujette aux phénomènes de distorsion relevés sur le OnePlus 5. L’entreprise chinoise semble avoir appris de ses erreurs et c’est une excellente nouvelle.

Côté processeur et sans la moindre surprise, OnePlus a opté pour un Snapdragon 835 et la puce est épaulée par 6 ou 8 Go de mémoire vive en fonction des modèles. En ce qui me concerne, le constructeur m’a fait parvenir la version la plus puissante et la plus chère.

Je n’ai pas noté la moindre différence avec le OnePlus 5 au niveau de la plateforme. Elle tourne en effet aux petits oignons et aucun problème de latence n’a été à déplorer durant ces deux semaines de test. Bien au contraire, même.

Même constat durant la lecture de vidéos. Le terminal est très à l’aise avec ces contenus et cela vaut autant pour les films et les séries accessibles par le biais de Netflix ou OCS que par les contenus diffusés à partir d’un serveur Plex.

Et les jeux, alors ? Une fois encore, le OnePlus 5T s’en est sorti avec tous les honneurs et il n’a pas failli une seule fois durant ces quelques jours passés en sa compagnie. Le contraire aurait de toute façon été surprenant. Le Snapdragon 835 est en effet une excellente puce et les 8 Go de mémoire vive intégrée suffisent largement aux usages les plus gourmands.

Je ne suis pas particulièrement fan des solutions de benchmarking, mais j’ai tout de même fait tourner AnTuTu sur le terminal et la solution lui a accordé une moyenne de 177 000 points.

Le OnePlus 5T est équipé d’une batterie de 3300 mAh compatible avec le Dash Charge.

Certains de mes confrères ont violemment critiqué le terminal en raison de sa faible autonomie. J’avoue ne pas comprendre leurs critiques. Le OnePlus 5T tient longtemps et il n’aura aucune difficulté à passer la journée avec une utilisation soutenue. En faisant attention et en ayant des usages plus raisonnables, il sera tout à fait possible d’atteindre une journée et demie avec une seule charge. Voir deux jours en se montrant très précautionneux et en activant l’économiseur d’énergie.

Mais la véritable force du terminal, c’est sans aucun doute possible le Dash Charge. Extrêmement rapide, il permet de redonner des couleurs à sa batterie en seulement quelques minutes et il suffit ainsi de laisser l’appareil brancher pendant une demi-heure pour pouvoir tenir plus d’une demi-journée sans la moindre difficulté.

Le OnePlus 5T est équipé d’un modem compatible avec la 4G de catégorie 12 ou 13 et il est censé pouvoir atteindre les 600 Mbps en download et les 150 Mbps en upload.

Du moins en théorie. Pour savoir ce qu’il vaut en pratique, je me suis une fois de plus appuyé sur la solution nPerf en faisant tourner l’application à plusieurs reprises afin de calculer une moyenne. Moyenne établie à partir de ma ligne téléphonique principale, gérée par Sosh.

J’ai obtenu un débit moyen de 123 Mb/s en réception et de 11,94 Mb/s en émission avec une latence de 43 ms et une note de 91,87 % en navigation et de 89,16 % en vidéo, le tout avec un score total de 78 000 points. Il se rapproche donc du LG V30 et du Huawei Mate 10 Pro.

OnePlus 5T : image 5 OnePlus 5T : image 4

Photo & Vidéo

Le OnePlus 5 avait de nombreuses qualités, mais il a aussi beaucoup déçu les photographes amateurs en raison du rôle anecdotique du téléobjectif. OnePlus a donc revu sa copie pour son nouveau vaisseau amiral et il était bien évidemment impossible de faire l’impasse là-dessus.

Si le OnePlus 5T est lui aussi doté d’un module double, ce dernier n’a pas grand-chose à voir avec celui du modèle précédent. Il regroupe en effet un IMX 398 de 16 millions de pixels et un IMX 376K de 20 millions de pixels surmontés d’une optique offrant une longueur focale de 27,22 mm et une ouverture à f/1.7.

D’après le constructeur, cette nouvelle architecture est censée permettre au téléphone de récupérer un peu plus de lumière et donc de produire des images de meilleure qualité en basse luminosité.

Dans les faits, le bilan est malheureusement mitigé.

Lorsque la lumière est idéale, le OnePlus 5T est capable de réaliser de véritables prouesses avec des images très détaillées, une dynamique marquée et une colorimétrie naturelle. L’autofocus est plutôt rapide et le terminal est assez capable de capturer des sujets en déplacement sans trop de difficultés.

Le mode portrait fonctionne bien lui aussi, mais uniquement sur les sujets les moins complexes. Si vous utilisez ce mode sur les branches d’un arbre par exemple, alors les algorithmes du téléphone auront du mal à déterminer les éléments à faire ressortir et des branches ou des feuilles situées sur le même plan pourront ainsi apparaître floues ou nettes.

Lorsque la lumière baisse, le OnePlus 5T montre rapidement ses limites. Le niveau de détails s’effondre et les couleurs se mettent à tirer sur le brun et le jaune. Pire, des artefacts commencent rapidement à apparaître. Pour rattraper le coup, il faudra donc impérativement basculer en mode manuel et réduire la sensibilité à la main, quitte à produire des photos sous-exposées.

C’est vraiment dommage. Je m’attendais à beaucoup mieux compte tenu du teasing fait par Pete Lau.

Le OnePlus 5T se débrouille assez bien en vidéo, à condition cependant de ne pas trop monter en définition.

Le terminal n’embarque en effet aucun système de stabilisation optique et il s’appuie ainsi exclusivement sur les algorithmes du constructeur pour stabiliser l’image et supprimer les flous de bougé. Seul problème, la stabilisation logicielle fonctionne par recadrage et il faudra du coup filmer en 1080p pour en profiter… ou investir dans un stabilisateur.

L’application est inchangée pour sa part. Plutôt facile à prendre en main, elle permet de basculer entre trois modes en utilisant des balayages horizontaux : le mode photo, le mode vidéo et le mode portrait. Pour accéder au mode pro, au mode ralenti, au mode panorama ou bien au mode accéléré, il faudra impérativement passer par le tiroir des modes, un tiroir accessible avec un balayage vertical.

Les options sont placées pour leur part dans un bandeau situé en haut de l’écran et elles nous permettront de prendre la main sur le chrono, le HDR, le flash ou le format d’images.

Le mode pro fera pour sa part apparaître une seconde barre d’options situées cette fois en bas, une barre regroupant des boutons donnant la main sur la sensibilité, la balance des blancs, la vitesse, la compensation de l’exposition ou encore la mise au point. Un histogramme apparaîtra également en surimpression.

Côté audio, la prise casque s’en sort assez bien, mais elle n’est pas inoubliable non plus. Les haut-parleurs ne manquent pas de coffre et ils sont capables de restituer un son de bonne qualité sans trop verser ni dans les aigus ni dans les basses.

OnePlus 5T : image 7 OnePlus 5T : image 6

Fonctions & Surcouche

Le OnePlus 5T n’est étonnamment pas livré avec Oreo, mais avec Nougat et plus précisément avec la version 7.1.1 de la plateforme.

Les propriétaires du téléphone devront donc attendre l’année prochaine pour pouvoir profiter de toutes les nouveautés apportées par la dernière version de la plateforme de Google.

Oxygen OS ne change pas non plus, du moins pas en apparence. Les visuels sont sobres et ils font honneur au Material Design de Google. OnePlus n’a effectivement pas cherché à dénaturer l’interface de la plateforme et les puristes seront donc aux anges.

La vraie nouveauté du OnePlus 5T se trouve du côté de la reconnaissance faciale. Le système mis en place est redoutable d’efficacité et le terminal n’a ainsi besoin que d’une poignée de secondes pour reconnaître son propriétaire. Il suffit du coup de prendre son téléphone en main et d’appuyer sur le bouton de mise sous tension présent sur la tranche pour se retrouver sur l’écran d’accueil de la plateforme.

C’est vraiment bluffant au quotidien et le système fonctionne même lorsque le visage est en partie couvert par une capuche, un bonnet ou une écharpe.

Plus étonnant, le système ne se laisse pas berner par les photos et il fonctionne même dans la pénombre. En revanche, il sera totalement inopérant en pleine nuit.

La barre de navigation est intéressante. Totalement personnalisable, elle comprend aussi un bouton permettant de la masquer en un instant et ce dernier est vraiment très pratique lorsqu’on veut profiter au mieux d’une page web ou d’une application.

OnePlus 5T : image 9 OnePlus 5T : image 8

En Conclusion

OnePlus est un constructeur assez atypique. Là où la plupart de ses concurrents optent pour des cycles de renouvellement d’un an, la firme a effectivement choisi de lancer un nouveau vaisseau amiral seulement six mois après le dernier.

Cette décision n’a pas fait que des heureux et de nombreux fans ont ainsi reproché à l’entreprise de mettre la charrue devant les bœufs.

Ceci étant, cette décision est assez logique. OnePlus est à la tête d’un catalogue modeste, un catalogue composé d’un seul téléphone et de quelques accessoires.

En face, la concurrence est de plus en plus rude sur le secteur, notamment sur le marché chinois. Entre Xiaomi, Huawei ou même Oppo, OnePlus est attaqué de toute part et l’entreprise ne peut pas rester un an sans proposer un nouveau produit. Dans ce contexte, on comprend naturellement ce qui l’a poussée à lancer le OnePlus 5T.

Seul problème, ce dernier propose finalement peu de facteurs différenciant en dehors de son écran, de son système de reconnaissance faciale et de son module photo. En conséquence, les personnes possédant un OnePlus 5 n’auront finalement pas grand intérêt à repasser à la caisse.

Du coup, le OnePlus 5T se destinera davantage à celles et ceux qui sont restés sur un OnePlus 3 ou sur un OnePlus 3T. Le problème, bien sûr, c’est que ces derniers préféreront peut-être attendre le OnePlus 6 afin de profiter de plus de nouveautés.

Maintenant et en dépit de ce positionnement un peu bizarre, le OnePlus 5T reste un très bon appareil.

Et encore plus si l’on prend en compte son prix de vente. OnePlus est en effet le seul constructeur à proposer un téléphone sous Snapdragon 835 à un prix inférieur à 560 € et cela mérite d’être souligné.

Mots-clés OnePlusoneplus 5t

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Blayaux

    Il coute 431 euros sur gearbest

  • Michel Lambillotte

    Je confirme la mauvaise autonomie. Il ne tient pas un jour. Je l’ai gardé une semaine et l’ai revendu.

    • Le mien tenait entre un jour et un jour et demie…

    • AMaX

      C’est étonnant, car hormis quelques pixels de plus, c’est le même SoC, le même
      GPU, et sur la même batterie que le 5. Sans doute un problème software. Perso
      mon OP5 tient facilement deux jours, voir plus. Mais bon, je ne suis pas une
      référence en termes d’utilisateur. D’ailleurs, pour l’avoir oublié en partant
      une semaine, je peux dire qu’il tient plus de 6 jours avec Wifi et synchro en
      marche et une dizaine d’appels en absence.

  • AMaX

    Je ne risquerais pas de changer mon 5 pour un 5T, d’une part, faut pas abuser trop souvent (j’avais un 3 comme neuf), mais surtout le capteur arrière, non merci. Pas pratique du tout quand le téléphone est posé, que ce soit la table ou sur un dock.

    Je voudrais noté quand même deux petits défauts inhérents chez OnePlus, c’est l’utilisation du flipcase. C’était déjà le cas avec le 3: il ne comporte pas de trou pour la led de notification et l’utilisation du switch DND n’est pas pratique du tout. C’est très dommage, car un trou de plus c’était quedal, et il suffirait d’inverser la position du switch avec celle du rack à SIMS pour que ce soit parfait. Surtout qu’en plus, le switch serait bien plus facilement accessible dans tous les cas s’il était au-dessus de power.

    Enfin bon, ceci dit, ce n’est pas dramatique et je déshabille le smartphone dès que j’arrive a la maison pour le poser sur son dock, et ce que personne ne dit, c’est que le corps de ce bijou est d’une douceur quasi féminine ^^

    PS: Bon courage pour ton déménagement et profite-en pour passer chez Free ! :p

    • Haha, c’est fini, maintenant ce sont les travaux qui commencent :p

  • Pingback: Le OnePlus 5T passe à 414 €()

  • Pingback: Le OnePlus 5T est à 408 €()

  • Pingback: Le OnePlus 5T (re)tombe à 408,82 € (CN)()

  • Pingback: Le OnePlus 5T Rouge est à 498,14 € (CN)()

  • ALOty derrty

    Si vous voulez un film qui est très satisfaisant … C’est
    ( MYKINOHD.BLOGSPOT.FR )

  • Pingback: Le OnePlus 5T est à partir de 407,10 €()

  • Pingback: Le OnePlus 5T tombe à 395,92 € ! (CN)()

  • Pingback: Le OnePlus 5T est à partir de 395,92 €()

  • Pingback: Le OnePlus 5T Red Lava est à 490,67 € (CN)()