Test du OnePlus 7

Tous les regards sont actuellement braqués sur le OnePlus 7 Pro, mais ce n’est pas le seul appareil récemment présenté par la marque chinoise. En effet, ce dernier s’accompagne d’un autre modèle un peu plus modeste et accessible : le OnePlus 7. Voici son test.

Beaucoup de personnes ont pensé à tort que le OnePlus 7 Pro était le successeur du OnePlus 6T.

Test du OnePlus 7

En réalité, ce n’est pas le cas. Ce modèle est un peu hors catégorie et il initie une toute nouvelle gamme au sein du catalogue du constructeur. Une gamme plus premium et aussi un peu plus chère.

C’est donc le OnePlus 7 qui fait réellement figure de successeur au 6T, avec un prix beaucoup plus abordable cette fois puisqu’il se négocie entre 559 et 609 € en fonction du modèle choisi.

Et justement, certains d’entre vous se demandent sans doute ce qu’il vaut par rapport à ses concurrents, mais aussi par rapport à son grand frère.

Ce test va précisément vous permettre de répondre à cette question. Il s’attardera comme à l’accoutumée sur pas mal de choses, et notamment sur le design du produit, son écran, sa puissance de calcul, son autonomie ou encore son module photo.

En revanche, nous ne reviendrons pas sur sa plateforme puisqu’elle a déjà été longuement abordée dans mon test du OnePlus 7 Pro.

Design & Ergonomie

Lorsque le OnePlus 7 a été présenté, beaucoup l’ont perçu comme une simple copie du OnePlus 6T.

La vérité est cependant bien différente. Si dans l’ensemble le form factor ne change pas, on sent tout de même la montée en gamme. En réalité, l’appareil est très proche du modèle pro en termes de finitions.

Son boîtier se compose bien entendu de deux plaques en verre, des plaques collées l’une à l’autre par un châssis en métal aux bordures bombées. L’assemblage est excellent et on ne sent absolument aucune aspérité sous les doigts. OnePlus a opté pour une plaque légèrement incurvée à l’arrière afin d’offrir la meilleure préhension possible et ça fonctionne bien. Le téléphone épouse la forme de la main à la perfection.

Concernant la couleur, OnePlus ne donne pas le choix et les deux versions du OnePlus 7 sont toutes proposées en Mirror Grey, et donc en gris brillant. La teinte est exactement la même que pour le modèle « pro » et le constructeur a donc opté pour un gris clair, mais profond.

En revanche, si la couleur est sympa, elle rend aussi le téléphone très salissant et ce dernier aura donc tendance à attirer très vite les traces de doigts. Ce qui ne sera sans doute pas au goût des plus maniaques d’entre vous.

La principale différence entre le OnePlus 7 et le OnePlus 7 Pro se situe au niveau de l’écran. Ici, OnePlus a opté pour la même formule que pour le OnePlus 6T avec un écran borderless à encoche. Pas de dalle incurvé en vue, ni même de caméra frontale pop up. L’offre est un peu plus traditionnelle et c’est d’ailleurs ce qui explique aussi l’écart de prix entre les deux terminaux.

On reviendra bien entendu sur les qualités de cet écran un peu plus loin dans le test.

L’ergonomie est classique. Les deux contrôles du volume sont à gauche, le bouton de mise sous tension est à droite. On retrouve aussi l’interrupteur permettant de basculer du mode silence au mode vibreur au mode sonnerie. Il est en revanche un peu moins long que sur le OnePlus 7 Pro.

Autre différence notable, la trappe des cartes n’est plus située sur la tranche inférieure, mais sur la tranche de gauche.

Le lecteur d’empreintes est toujours placé sous la dalle, mais son capteur est moins grand que celui du modèle Pro et il faudra donc être plus précis. Il semble aussi rapide et réactif, mais je n’ai pas non plus chronométré les deux appareils.

La reconnaissance faciale est aussi proposée sur le OnePlus 7. Et là, en revanche, elle est bien plus efficace que celle du modèle « pro ». La caméra frontale est en effet directement intégrée à la dalle et il ne sera donc pas nécessaire d’attendre qu’elle sorte de la tranche supérieure. L’identification sera du coup presque instantanée.

L’autre nouveauté du OnePlus 7, du moins par rapport au OnePlus 6T, c’est la présence d’un système son stéréo reposant sur deux haut-parleurs. Le premier est situé dans l’espace situé entre le haut de la dalle et la bordure supérieure et le second est placé sur la tranche inférieure. On reviendra sur la qualité sonore du terminal un peu plus tard.

Sinon, sachez que le OnePlus 7 est à la fois plus léger et plus maniable que le OnePlus 7 Pro. Ce qui n’a évidemment rien de surprenant compte tenu du fait qu’il est un peu plus compact que ce dernier.

Et si vous êtes du genre à utiliser votre téléphone en marchant, en courant, en nageant ou même pourquoi pas en volant, alors c’est sans doute un point à prendre en considération pour vous aider à choisir entre les deux appareils.

Test du OnePlus 7 : IMAGE 1 Test du OnePlus 7 : IMAGE 2

Ecran, Processeur & Autonomie

Je l’ai dit tout à l’heure, mais l’écran est l’une des grosses différences entre le OnePlus 7 et le OnePlus 7 Pro et ce modèle ne va donc pas aussi loin que son grand frère.

Ici, on se contente en effet d’une dalle de 6,41 pouces, contre environ 6,7 pouces pour le modèle pro. Bon point en revanche, on reste sur de l’Optic AMOLED. La définition tombe au Full HD+ pour sa part et on perd évidemment en fréquence d’affichage puisque le OnePlus 7 se contente d’une dalle 60 Hz.

C’est en effet l’un des gros arguments mis en avant par OnePlus dans sa promo du OnePlus 7 Pro.

Ce modèle embarque un écran offrant une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz. Il est donc capable d’afficher plus d’images par seconde et cela se traduit bien entendu par des animations plus fluides, ce qui est évidemment très sympa en vidéo ou pour le gaming.

Maintenant, l’écran du OnePlus 7 n’est pas non plus à jeter, même si elle est un peu moins smooth comme disent les mangeurs de pudding.

En réalité, OnePlus a opté pour une très bonne dalle. Une dalle offrant une luminosité et un contraste des plus respectables. Les couleurs sont naturellement un peu vive, mais il sera toujours possible de modifier le calibrage de l’écran à la volée et de partir sur un profil un peu plus naturel.

Rien à dire non plus sur la réactivité de la couche tactile de la dalle. Elle répond au quart de tour.

Côté performances, OnePlus n’a pas cherché à réinventer la roue. Le OnePlus 7 hérite donc de la même fiche technique que son ainé et on a donc un Snapdragon 855 couplé à 6 ou 8 Go de mémoire vive suivant les versions, avec 128 ou 256 Go au format UFS 3.0.

Et oui, l’UFS 3.0 n’est pas uniquement l’apanage de la version pro et c’est évidemment une bonne chose puisque ce format propose des vitesses de lecture et d’écriture accrue, ce qui contribuera bien entendu aux bonnes performances générales de l’appareil.

Car sur ce terrain, le OnePlus 7 n’a absolument rien à envier à son grand frère. Il tourne au quart de tour et rien ne lui résistera. Vraiment rien. D’ailleurs, à ce sujet, sachez que le mode jeu est également présent sur l’appareil. Un mode qui optimisera automatiquement le CPU, le GPU et la mémoire pour vous permettre de tirer pleinement parti de votre téléphone.

Le OnePlus 7 tourne donc au quart de tour et on pourra donc espérer jouer avec les détails au maximum dans la plupart des jeux. Cela vaut notamment pour PUBG Mobile qui restera bien entendu fluide en toute circonstance. Aucun lag ne viendra gâcher vos magnifiques headshots.

Vous le savez, je ne porte pas spécialement les benchs dans mon cœur, mais j’ai tout de même fait tourner AnTuTu sur le OnePlus 7 histoire de voir ce qu’il a dans le ventre. Il a obtenu un score de 366800 points. Ce qui est évidemment plus que respectable.

Le moment est venu d’aborder la question de l’autonomie. Ici, OnePlus a opté pour une batterie d’une capacité de 3700 mAh. Elle est bien entendu compatible avec le Fast Charge, mais elle ne propose pas la charge sans fil. Ce qui ne surprendra personne puisqu’aucun appareil de la marque ne la propose.

Sans grande surprise, le OnePlus 7 n’aura aucun mal à atteindre la journée complète avec une seule charge, du moins pas en utilisation mixte. Si vous jouez beaucoup, l’autonomie de votre téléphone fondra en effet comme neige au soleil. En revanche, si vous faites attention et que vous vous montrez précautionneux, vous pourrez atteindre le jour et demie… voire les deux jours en prenant soin de bien désactiver tous les services inutiles.

Je l’ai d’ailleurs trouvé un peu plus endurant que le modèle pro si vous voulez tout savoir.

Et on termine cette partie du test avec nPerf, qui m’a permis d’évaluer les performances du modem embarqué à bord du téléphone.

Une évaluation basée sur une de mes lignes Sosh, depuis la région parisienne. Le terminal a atteint les 164 mbps en réception et les 8 mbps en émission, avec une latence de 21 ms. Pour les scores, on est sur du 80 % pour le web et 95 % pour la vidéo, avec un score total de 109500 points.

Tout comme le OnePlus 7 Pro, l’appareil s’en sort donc avec tous les honneurs, et il fait même mieux que la plupart de ses concurrents.

Test du OnePlus 7 : IMAGE 3 Test du OnePlus 7 : IMAGE 4

Photo, Vidéo & Son

Le module photo est l’une des deux grosses différences entre le OnePlus 7 Pro et le OnePlus 7. Sur le premier, OnePlus a opté pour un module composé de trois capteurs et de trois optiques, mais ce chiffre tombe à deux sur le modèle de base.

Le OnePlus 7 est en effet un peu moins ambitieux sur ce terrain et il embarque ainsi un capteur IMX586 de 48 millions de pixels avec une optique ouvrant à f/1.7 en guise de capteur principal. L’optique s’accompagne d’un OIS et d’un EIS, soit d’un double système de stabilisation optique et numérique. Pour l’accompagner, on trouve une caméra secondaire de 5 millions de pixels avec une optique peu lumineuse ouvrant à f/2.4.

Ce second capteur servira principalement au calcul de la profondeur du champ, mais il aidera aussi le terminal à proposer un zoom 2x.

L’offre est plutôt modeste, donc, surtout lorsqu’on compare ce module à celui présent à bord du OnePlus 7 Pro.

Maintenant, si l’IMX586 est très utilisé sur le marché, notamment chez Xiaomi, Realme ou Vivo, ce n’est pas pour rien. Ce capteur a en effet très bonne réputation et on le retrouve d’ailleurs aussi sur le OnePlus 7 Pro, caché sous le grand-angle.

Mais le capteur ne fait pas tout. En photo, l’optique a aussi son importance. Ici encore, le OnePlus 7 ne propose pas la même chose que son grand frère. On a bien une double stabilisation optique et numérique, mais l’ouverture passe à f/1.7, contre f/1.6 pour ce dernier. L’optique sera donc un peu moins lumineuse.

Du moins en théorie. En effet, si vous regardez les données EXIF des photos prises avec le OnePlus 7, alors ces dernières évoquent bien une ouverture à f/1.6. J’ai fait remonter l’info à OnePlus, sans aucune réaction de leur part.

En pleine journée et avec une belle lumière printanière, le OnePlus 7 est donc capable de prendre de très belles photos. Le piqué, et donc la sensation de netteté, est bien présent et on a en plus une colorimétrie des plus correctes. Naturelle, même. La dynamique n’est pas mauvaise, mais elle n’est pas très étendue. Le terminal aura notamment du mal à récupérer des détails dans les ombres.

C’est vrai que c’est dommage, maintenant là-dessus la plupart des smartphones font jeu égal. Ils sont en effet tributaires de la petite taille de leurs capteurs et de leurs photosites.

En intérieur, le piqué baisse un peu, mais le OnePlus 7 pourra tout de même sortir de belles images, avec une colorimétrie assez naturelle. La montée en sensibilité est assez bien maîtrisée, mais elle n’est pas parfaite non plus et des artefacts auront tendance à apparaître dans les ombres.

Le OnePlus 7 Pro était moins sujet à ce problème pour sa part. A croire que la légère différence d’ouverture joue pas mal.

Mais le plus gros changement quand on passe d’un OnePlus 7 Pro à un OnePlus 7, c’est bien entendu la flexibilité. Si le terminal propose bien un zoom 2x, ce dernier est surtout numérique et la qualité laissera donc à désirer.

Quant à l’ultra grand angle, il est tout simplement absent du terminal.

Alors est-ce que c’est dérangeant ? Perso, cette focale ne m’a jamais beaucoup intéressé. Pas sur les smartphones en tout cas puisque ces derniers sont très sujets aux déformations. La plupart du temps, je m’en tiens donc au grand angle et je ne me suis donc pas senti désavantagé avec le OnePlus 7.

Si nous sommes de plus en plus nombreux à prendre des photos avec notre smartphone, nous sommes aussi beaucoup à filmer avec. Le moment est donc venu de parler de vidéo.

Sur le papier, le OnePlus 7 propose de belles choses. Il est en effet capable de filmer en 4K à une cadence de 30 ou de 60 images par seconde. De même pour le 1080p. En prime, on a aussi un mode ralenti capable de monter à 240 ips en Full HD, mais il reste très perfectible.

Du coup, si vous voulez de bons résultats, il sera préférable de filmer en 4K à 60 images par seconde et de ralentir ensuite vos films en post production.

Reste que dans les faits, le OnePlus 7 s’en sort avec tous les honneurs. Tout comme sur le modèle pro, l’image sera donc très piquée avec une colorimétrie naturelle et une dynamique des plus correctes. La stabilisation ne sera pas mauvaise, mais elle restera tout de même perfectible et il sera donc préférable d’investir dans un stabilisateur si vous comptez beaucoup filmer avec. Remarquez, c’est le cas avec la plupart des smartphones du marché.

Si vous avez eu l’occasion de regarder mon test du OnePlus 7 Pro, alors vous savez que le bitrate des vidéos filmées par son entremise m’a pas mal surprise. Il atteignait en effet les 140 mpbs, ce qui est juste énorme pour un smartphone.

Et bien c’est pareil pour le OnePlus 7. Là, je me suis même retrouvé avec des rushes atteignant les 153 Mbps et ça m’a franchement bluffé.

Il nous reste maintenant à parler de musique, ou plutôt de son. Et une fois encore, le bilan est très positif. Les deux haut-parleurs offrent une réelle immersion et on se retrouve très vite happé par nos vidéos ou notre musique.

Le son est d’ailleurs bien équilibré, malgré des basses trop peu présentent. On sent une bonne maîtrise dans les aigus d’ailleurs et c’est suffisamment rare pour être signalé.

Tout comme le modèle pro, le OnePlus 7 est dépourvu de prise casque. Il faudra donc se rabattre vers du sans fil… ou un adaptateur. Une fois encore, avec un bon casque derrière, on pourra se faire du bien aux oreilles.

Test du OnePlus 7 : IMAGE 5 Test du OnePlus 7 : IMAGE 6

En Conclusion

La fin de ce test arrive. Car oui, comme je l’ai dit un peu plus haut, j’ai choisi de mettre volontairement de côté la partie logicielle vu qu’elle a été largement abordée dans le test du OnePlus 7 Pro.

Alors, que peut-on dire du OnePlus 7. Eh bien franchement, j’ai été très agréablement surpris par ce petit téléphone. Un téléphone qui va beaucoup plus loin que le OnePlus 6T et qui corrige finalement la plupart de ses vilains petits défauts.

Niveau design, on est bien. Le téléphone est joli à regarder et il est aussi très agréable en main grâce à ses dimensions contenues et son poids tout léger.

L’écran n’est certes pas full borderless comme celui du modèle pro, mais il s’en sort bien tout de même et on reste de toute manière sur une dalle d’excellente qualité en dépit de la baisse de définition subie.

Rien à dire que la partie technique. Le OnePlus 7 tourne bien et il bénéficie d’une très bonne autonomie. En revanche, la charge sans fil manque toujours.

J’avais très peur d’être déçu par les performances du téléphone en matière de photo, mais ce n’est pas le cas. Pas du moment que l’on reste sur le grand angle évidemment. Le zoom est clairement là pour décorer et je ne recommande pas son usage.

Quant au rendu sonore, il est vraiment bon et ça fera plaisir à tous ceux qui passent leur temps à ambiancer le RER D de 23h15 avec du Jul.

Au final, ce OnePlus 7 est une très bonne surprise. Il n’est clairement pas là pour faire de la figuration et il est même une très bonne alternative au OnePlus 7 Pro. Pour moi, c’est donc un gros oui.

DESIGN & ERGONOMIE9
ECRAN9
PROCESSEUR & AUTONOMIE9.6
PHOTO & VIDEO8
PLATEFORME9.5
RAPPORT QUALITE/PRIX8.5
Le OnePlus 7 est une très bonne alternative pour celles et ceux qui n'ont pas les moyens de prendre un OnePlus 7 Pro. Très design, il est aussi puissant et autonome. Seul bémol, la photo est un peu en dessous de ce qu'on pouvait en attendre.
8.9
Mots-clés OnePlusoneplus 7