Clicky

Test : Galaxy Note

Smartphone ou Tablette ? Un peu des deux, peut-être. Il faut bien l’avouer, le Galaxy Note n’est pas un appareil facile à cataloguer. Avec son écran de 5.3 pouces et son stylet, c’est même un peu l’ovni de l’année et vous comprendrez sans doute pourquoi il me tardait de l’avoir entre les mains. Et justement, il semblerait que le hasard fasse bien les choses puisque Samsung m’a confié un exemplaire de son mobile. Après le très bon Galaxy Nexus, le temps est donc venu de nous pencher sur le Note, ce terminal qui prouve bien que le constructeur sud-coréen fait bien plus que de copier ses concurrents.

Test : Galaxy Note

Les caractéristiques techniques

On va commencer par le début et nous allons donc rappeler les caractéristiques techniques du Galaxy Note. Ce dernier propose donc :

  • Un écran Super AMOLED HD de 5.3 pouces (1280 par 800).
  • Un processeur double coeur cadencé à 1.4 Ghz.
  • 1 Go de mémoire vive.
  • 16 Go d’espace de stockage accompagnés par un port micro SD.
  • Un capteur de 8 mégapixels capable d’enregistrer des vidéos en 1080p.
  • Un second capteur frontale de 2 mégapixels pour la visio-conférence.
  • Le Wifi, le Bluetooth 3.0, la 3G.
  • Un gyroscope, un accéléromètre, un capteur de lumière ambiante.
  • Une boussole et un capteur de proximité.

Ouf, c’était long mais vous avez la liste complète. Niveau plateforme, le Note tourne sous Google Android 2.3.5 et il profite bien évidemment de la surcouche Touchwiz de Samsung. Forcément, après m’être amusé avec le Nexus et donc avec Ice Cream Sandwich, on peut dire que le changement m’a fait tout bizarre dans mon corps mais on en reparlera un peu plus bas.

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Le packaging

C’est du Samsung, forcément, alors on retrouve une jolie boite toute blanche et plutôt élégante, mais aussi tous les accessoires dont on a besoin. Ces derniers se cachent sous la trappe et donc sous le mobile. Outre l’habituelle notice qui va bien, on va donc avoir un câble USB, le chargeur du mobile, le kit mains libres (blanc, alors que celui du Nexus est noir), des embouts en plastique de différentes tailles pour ce dernier et… et la batterie ! Et pas n’importe quelle batterie, les amis, puisque Samsung nous a soigné en optant pour une batterie de 2.500 mAh !

Il faut dire aussi qu’un écran Super AMOLED HD de 5.3 pouces, ça consomme pas mal alors on appréciera l’effort du constructeur. Il faut croire qu’il a bien appris la leçon avec le Galaxy S2 et c’est une bonne chose.

Test : Galaxy Note

Le design

En ouvrant la boite, on ne peut pas s’empêcher d’avoir le sourire aux lèvres. J’appelle ça l’effet « whaou ». Massif, imposant, le Galaxy Note impressionne par sa taille mais pas seulement. Non, car si ce mobile propose une taille d’écran exceptionnelle, il se paye en plus le luxe d’être extrêmement léger. Presque autant que le Galaxy Nexus, d’ailleurs, et c’est plutôt amusant compte tenu de la différence de taille entre les deux mobiles.

Pour le reste, et bien c’est du Samsung. Ce qui veut dire que le Galaxy Note est vraiment très joli à regarder. Sur la face avant de l’appareil, on va trouver un écran surmonté par le logo de la marque et par le capteur dévolu à la visio-conférence. Sous l’écran, on trouvera uniquement un bouton physique. Notez cependant que ce dernier est encadré par deux boutons sensitifs qui s’allument au démarrage de l’appareil. Au niveau de la face arrière et contrairement à ce que l’on pourrait croire en regardant certains clichés de la bête, le constructeur a opté une fois de plus pour cette fameuse texture à picots que l’on retrouve sur tous ses derniers mobiles. En haut, nous avons également le capteur de 8 mégapixels accompagné de son flash et on retrouve vers le bas le logo de la firme ainsi que le haut parleur du terminal.

Et ce n’est pas tout puisque sous ce dernier, on peut remarquer la présence… du stylet ! Oui, ce bon vieux stylet qui égayait nos bons vieux PDA. Là encore, Samsung a mis la barre très haut puisque ce dernier est très élégant. On retrouve même un peu de métal en haut. Classe. Sur la tranche droite, nous allons trouver le bouton de mise sous tension. A gauche, nous aurons les deux boutons utilisés pour contrôler le volume. Et c’est tout, on pourra donc déplorer l’absence d’un bouton pour la prise de photos. Mine de rien, quand on utilise son mobile comme photophone, c’est quand même le genre de détails qui fait la différence. Ensuite, du côté de la tranche supérieurs, nous allons avoir la prise casque et nous retrouverons sur la tranche inférieure le fameux port USB / MHL qui peut se transformer en sortie HDMI à condition d’opter pour l’accessoire qui va bien.

Voilà pour la présentation rapide du Note. Ce que l’on peut quand même souligner, c’est que le pourtour de l’appareil est fait en métal noir. Vraiment très joli, on se demande d’ailleurs pourquoi Samsung n’en a pas fait tout autant pour son Nexus.


Test : Galaxy Note

L’écran et les performances

On en vient à la partie qui risque d’intéresser pas mal de monde, à savoir l’écran et les performances du Note. Au niveau des performances, nous allons d’ailleurs procéder comme avec le Galaxy Nexus et nous appuyer sur plusieurs benchmarks pour prendre un peu de recul sur le mobile.

Commençons par l’écran. Très franchement, le Galaxy Note met la barre très haut. Je sais que l’on reproche souvent aux smartphones et aux tablettes Samsung de ne pas assez respecter les couleurs et leur intensité mais je ne vois pas les choses de la même manière. De mon point de vue, ce qui compte, c’est le confort visuel et le rendu des applications, des jeux et des films. Les puristes n’y trouveront peut-être pas leur compte mais, en ce qui me concerne, j’accroche vraiment énormément au rendu du Note. Enormément. Tout comme le Nexus, on se rapproche pas mal de la densité de pixels de l’iPhone 4 et de l’iPhone 4S et on prend vraiment plaisir à regarder des vidéos sur ce mobile.

Pour la puissance, on ne change pas une équipe qui gagne et je me suis donc appuyé sur quatre outils disponibles sur le Market : BenchmarkPi, Quadrant, Linpack et An3DBench. Entre parenthèses, vous trouverez d’ailleurs les valeurs obtenus par le Nexus histoire que vous puissiez les comparer.

  • BenchmarkPi : 558 (417 pour le Nexus).
  • Quadrant : 3527 (1522 pour le Nexus).
  • Linpack : 87302 (69820 pour le Nexus).
  • An3DBench : 7603 (7639 pour le Nexus).

L’écart entre le Note et le Nexus est assez significatif mais il convient tout de même de prendre ces résultats avec prudence. Il ne faut pas oublier, en effet, que le Galaxy Nexus embarque Ice Cream Sandwich là où le Galaxy Note propose du Gingerbread. Et forcément, la plateforme qui est installée sur le mobile, ça joue quand même beaucoup, hein…

Sur le terrain du multimédia, le Note s’en sort très bien aussi. Son capteur est similaire à celui du Galaxy S 2, ce qui vous permettra de prendre de jolies photos et d’enregistrer des vidéos à la volée. Toutefois, d’après mes différents tests, le Galaxy Note reste malheureusement en retrait face à un iPhone 4S. En revanche, ce qui est vraiment super, c’est que le lecteur vidéo intégré à l’appareil est capable de lire la plupart des formats du moment (divx, xvid, mkv, etc…).

Même chose pour les jeux, le Galaxy Note se révèle réactif dans toutes les situations. Remarquez, cela n’a rien de surprenant, il profite d’un processeur très rapide. Et sur un écran aussi grand que celui du Note, c’est quand même très plaisant de pouvoir se faire un petit GTA 3. En revanche, si vous faites partie de ces mobinautes qui ne voient que par le jeu, sachez que le Tegra 3 devrait commencer à se répandre sur le marché dès le début de l’année prochaine, sans doute après le CES 2012. Du coup, il vaudra peut-être mieux attendre l’arrivée de la prochaine génération de smartphone avant de sortir votre carte bleue.

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Le stylet et la prise de note

Arrivé à ce stade de l’article, nous devrions parler de Google Android, de Touchwiz et de tout ce qui concerne la plateforme mobile du téléphone. Oui, sauf que le Note fonctionne sous Gingerbread et que vous le connaissez déjà en long, en large et en travers. Du coup, je vais plutôt me concentrer sur ce qui rend ce mobile aussi unique et surtout sur ce que Samsung met en avant au travers de ses publicités, à savoir le stylet et la prise de notes.

Alors le stylet, pour commencer, s’avère bien pratique. Il est possible de l’utiliser pour dessiner ou pour faire des croquis, c’est vrai, mais on peut également piloter toute l’interface avec. Le seul bémol, finalement, c’est que les deux boutons sensitifs qui se trouvent sous l’écran ne le reconnaissent pas du tout. Résultat des courses, lorsqu’on souhaite accéder aux options d’une application ou bien revenir en arrière, on est obligé d’utiliser nos doigts et ce n’est pas forcément très pratique à la longue. Toujours au rayon des trucs qui gênent un peu, faut aussi avouer que le clavier virtuel n’est pas spécialement adapté au stylet. Notez cependant que c’est peut-être aussi une question d’habitude, hein. Toutefois, il faut le noter, le stylet du Note vient de chez Wacom. Parmi les fonctions très pratiques, aussi, on va trouver un bouton qui va nous permettre de faire des captures écran très facilement. Pour se faire, il suffit de le maintenir enfoncé et de coller la pointe du stylet pendant deux secondes sur l’écran. C’est vraiment pas mal et ça permet de « découper » du contenu très rapidement.

Cela dit, Samsung a quand même prévu le coup en intégrant une chouette option qui vous permet tout simplement d’accéder à un second clavier virtuel. Un clavier virtuel qui se présentera en réalité sous la forme d’une zone tactile dans laquelle il vous suffira d’écrire en utilisant le stylet. Même si la reconnaissance des caractères n’est pas parfaite, ça marche plutôt bien. Et encore, votre humble serviteur écrit comme un gros cochon ! Ca, j’avoue, c’est plutôt sympathique mais il y a encore mieux : l’application S Memo.

Cette application, c’est celle que l’on voit dans toutes les publicités réalisées par Samsung. Et comme son nom l’indique, elle permet tout simplement de créer des petits mémos. Soit en saisissant du texte, soit avec des images importées de la galerie ou prises sur le vif, soit avec des croquis ou des dessins à l’aide du stylet. Vraiment pas mal, on peut même changer le couleur du trait ou encore utiliser une gomme mais il manque tout de même pas mal d’options. Je pense franchement que Samsung aurait eu tout à gagner à creuser un peu plus le sujet. Quitte à tout miser sur le stylet, autant le rendre indispensable, non ? Enfin notez tout de même qu’en appuyant deux fois sur l’icône de votre choix, vous ferez apparaître un petit menu qui vous permettra de faire quand même deux ou trois trucs comme choisir le style ou la couleur de votre trait.


Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

L’autonomie

Samsung a eu la très bonne idée d’intégrer une batterie de 2.500 mAh au Note et on peut dire que ça se voit quelque chose de bien. En usage intensif, on pourra espérer tenir plus de 12 heures et il sera même possible de pousser l’autonomie de l’appareil jusqu’à deux jours en utilisation normale (web, mail, twitter). C’est franchement très impressionnant, surtout quand on sait que nos mobiles actuels ont énormément de mal à tenir la charge. Samsung est finalement l’un des premiers constructeurs à écouter attentivement les mobinautes et à miser sur de grosses batteries pour ses smartphones. Maintenant, ce qui serait super, c’est que les autres constructeurs du marché copient un peu sur lui.

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Conclusion

Et on en arrive finalement à la fin de ce test. Oui et la question que vous vous posez peut-être, c’est de savoir si le Galaxy Note mérite vraiment l’investissement. Pour tout vous dire, tout va finalement dépendre de ce que vous attendez d’un mobile. Si votre truc à vous, c’est de surfer, de jouer et de regarder plein de films et de séries sur votre mobile pour tuer le temps, alors c’est clair que le Note a été pensé pour vous. En revanche, si vous préférez les appareils discrets et si vous n’avez pas de grandes poches, alors il vaudra mieux vous tourner vers la concurrence. Même si Samsung a quand même bien fait les choses, même si le Note est très fin et très léger, il embarque tout de même un écran de 5.3 pouces et c’est sûr qu’il en impose quelque chose de bien.

Après, pour le stylet, je vous avouerais que je suis assez mitigé. Okay, c’est du Wacom, okay c’est franchement très fun de pouvoir dessiner ou faire des croquis sur son mobile, mais on ne trouve finalement pas beaucoup d’applications qui l’exploitent à fond. C’est vraiment dommage mais il ne faut pas oublier que le mobile est encore jeune et il y a donc de fortes chances que les développeurs exploitent l’API mise à disposition par Samsung dans leurs applications. En tout cas, on espère vraiment qu’ils joueront le jeu parce que ce mobile le mérite amplement.

Ah, et je serais quand même curieux de voir tourner Ice Cream Sandwich sur le Note, tiens…

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Test : Galaxy Note

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.