Test réussi pour Virgin Galactic

Virgin Galactic, la société du milliardaire britannique Richard Branson, persiste dans son ambition d’envoyer des touristes dans l’espace. En octobre 2014, le projet a été ralenti par un accident qui a eu lieu lors d’un test. Cela a occasionné la mort du pilote au bord du premier modèle de SpaceShipTwo, le co-pilote a été blessé. L’enquête a révélé que le drame était causé par un mauvais timing de freinage.

Dernièrement, la firme a affiché sa volonté de poursuivre son objectif en réalisant un test dans le désert de Mojave, en Californie. Son avion spatial suborbital Virgin Space Ship Unity a réussi lors de la mise à l’épreuve. Il s’agit de son quatrième vol d’essai libre. Son système de freinage s’est révélé efficace pour assurer sa stabilisation lors de sa rentrée dans l’atmosphère.

Test Virgin Galactic

Le freinage est une étape critique du vol par rapport à la sécurité des touristes spatiaux. D’après les prévisions de l’entreprise, le premier voyage aura lieu en 2018.

Des résultats encourageants

La difficulté aurait notamment été de faire en sorte que l’engin puisse contrôler sa trajectoire. Il devait garder cette capacité alors même que les ailes n’apportent que peu de portance. Pour garantir la stabilisation, les constructeurs ont imaginé un mécanisme ingénieux inspiré de la forme du volant de badminton.

C’est donc cette nouvelle méthode qui sera utilisée pour la réorientation du vaisseau dans la bonne direction. Néanmoins, la société a souligné que « l’analyse complète des données de la mission du jour prendra, comme toujours, du temps. » « Mais les premiers retours fournis par les pilotes et le centre de contrôle sont extrêmement encourageants », a-t-elle ajouté.

Premier vol commercial dans un an ?

Lors du test, le VSS Unity a d’abord été transporté par un autre aéronef, à environ quinze kilomètres d’altitude. Il a ensuite été largué en plein vol. Suite à ce succès, la société est persuadée de pouvoir enfin concrétiser son projet. Virgin Galactic souhaite emmener des particuliers dans l’espace. Il est prévu que le vaisseau atteindra précisément cent kilomètres d’altitude.

Toutefois, il faudra certainement attendre un bon bout de temps avant que l’engin pour ce voyage soit mis sur pied. D’autres essais devraient encore être effectués avant la réalisation du premier vol commercialisé prévu dans un an. En tout cas, la firme de Richard Branson a déjà fixé le prix du billet à 250.000 dollars.