Le premier test de la soucoupe volante de la NASA a eu lieu

En avril dernier, nous évoquions l’existence d’un projet de la NASA plutôt singulier puisqu’il consistait en un développement quelque peu étrange d’un véhicule spatiale arborant la forme d’une soucoupe volante. Le but de ce projet est d’aider les futures missions humaines qui auront lieu sur d’autres planètes, avec Mars en première cible. Le projet porte le nom de LDSD et vise en effet à créer un véhicule capable de décélérer suffisamment fort pour permettre sa descente en toute sécurité sur une planète, alors qu’il est chargé à bloc.

L’intérêt, c’est donc de pouvoir transporter tout un groupe d’humains sur une autre planète, mais aussi de pouvoir les ravitailler au besoin. Ces recherches sont donc primordiales pour de futures missions et le premier test du LDSD a eu lieu le 28 juin dernier.

Le LDSD remonté après un essai non parfait

Le LDSD remonté après un essai non parfait

Ce test a été repoussé plusieurs fois pour diverses causes météorologiques, mais toujours est-il que la NASA y est finalement parvenue, même si un petit imprévu est venu gâcher la fête.

Le véhicule LDSD est composé de deux parties : le véhicule lui-même en forme de soucoupe qui porte le nom de SIAD pour Supersonic Inflatable Aerodynamic Decelerator, et un parachute énorme. Le tout a été élevé à une hauteur d’environ 120 000 pieds, soit à peu près 36,5 km, par un ballon qui a ensuite lâché prise.

Le problème, c’est que le parachute ne s’est pas déployé comme prévu, et que l’amerrissage du véhicule a donc été plus violent qu’il n’aurait fallu. Cependant, dans son communiqué, la NASA ne voit pas cela comme un échec et prend plutôt le côté positif des choses, en indiquant que ses ingénieurs vont analyser les données récoltées pour apprendre de cette erreur.

D’autres tests sont ainsi prévus pour le LDSD dans un futur proche. Espérons qu’ils se passent un peu mieux.

Mots-clés NASA