Tester Star Citizen, c’est possible !

Star Citizen est sans aucun doute la simulation spatiale la plus prometteuse de tous les temps. Imaginez un instant. Un univers persistant, massivement multijoueur et reproduisant une bonne partie de l’espace. Mieux, un univers où chacun peut devenir n’importe qui et faire ce qui lui plaît. Tout ça avec de gros vaisseaux spatiaux et des centaines de planètes à explorer ! Excitant, non ? Certes, et vous pouvez le tester dès maintenant si vous le voulez.

Je ne sais pas si vous le savez mais le développement de Star Citizen a débuté en 2012, pour un lancement prévu en… 2016. Et donc l’année prochaine. Oui, parce qu’on est en 2015, là. Vous ne le saviez pas ? Ah. Bon, bah c’est fait maintenant.

Tester Star Citizen

Dans l’espace, personne ne vous entendra hurler.

Le projet est porté par un studio que vous connaissez sans doute puisqu’il s’agit de Cloud Imperium Games. Si ce nom n’évoque rien en vous, sachez qu’il a été fondé par un certain Chris Roberts, et donc par le créateur de Wind Commander, de Starlancer et de Freelancer. Il n’en est donc pas à son coup d’essai.

Comment faire pour tester Star Citizen ?

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article. Si l’aventure vous tente, sachez que Chris et ses associés ont lancé une phase de bêta-test ouverte à tous les joueurs. Enfin tous, ce n’est pas exact car il y a quelques pré-requis techniques à respecter.

En réalité, pour vous lancer, vous aurez besoin d’un ordinateur avec :

  • Windows Vista, Windows 7 ou Windows 8, en 64-bit.
  • Un CPU composé de quatre coeurs.
  • Un GPU compatible DirectX11, avec 1 Go de mémoire.
  • 8 Go de mémoire vive.
  • 20 Go d’espace libre sur le disque.

Si vous remplissez tous ces critères, alors il ne vous restera plus qu’à vous rendre à cette adresse. Là, il faudra vous identifier ou créer un compte et saisir le code PAXEASTFREEFLY2K15 dans le champ dédié à cet effet. Lorsque ce sera fait, la page vous proposera de télécharger le fichier d’installation qui va bien.

Puisqu’on en parle, sachez qu’il y a de fortes chances que le client définitif fasse 100 Go. Oui, et le plus drôle c’est que le poids des patchs serait compris entre 2 Go et 20 Go. Moralité, si vous comptez jouer à Star Citizen l’année prochaine, vous allez avoir intérêt à commencer à faire le ménage sur votre bécane.

Perso, j’ai accumulé les nuits blanches sur Freelancer et je pense qu’il y a de fortes chances que je me laisse tenter.

Mots-clés star citizen