Clicky

The Buzzer, ou l’histoire de l’étrange station de radio russe

The Buzzer n’est pas une station de radio tout à fait comme les autres. C’est même tout le contraire. Elle émet en effet depuis la Russie de temps à autre et personne ne sait qui en est à l’origine.

La toute première transmission de la station remonte aux années 80 et donc en pleine Guerre Froide. Le monde était divisé en deux camps et les tensions entre les États-Unis et l’URSS avaient atteint un tel point que beaucoup s’attendaient à une troisième guerre mondiale.

The Buzzer

La station émettait sur une fréquence de 4625 kHz et donc sur une fréquence non répertoriée pour les radioamateurs. La transmission était courte et elle reposait sur un simple bourdonnement inaudible.

The Buzzer, une station de radio dont les origines remontent aux années 80

Beaucoup ont cru à une simple erreur ou même à des interférences.

Ils ont cependant très vite révisé leur jugement après avoir réalisé que le bourdonnement revenait sans cesse sur la fréquence. Intrigués, plusieurs passionnés ont alors tenté de quantifier le bourdonnement et ils ont découvert que la station émettait ce son environ vingt-cinq fois par minute, et ce durant toute la journée sans la moindre interruption.

Bien sûr, la modulation a changé à plusieurs dans les années suivantes et la station émet à l’heure actuelle un bourdonnement pendant 1,2 seconde suivi d’un silence de 1,3 seconde, le tout environ vingt-trois fois par minute.

En analysant les modulations et les sons émis, les passionnés enquêtant sur l’étrange signal ont réalisé qu’il avait changé à deux reprises de modulation : une première fois dans les années 90 et une seconde fois en 2003. Entre ces deux dates, le ton était à la fois plus aigu et plus long, mais il a fini par retrouver son rythme antérieur, sans la moindre explication.

Plus intéressant, en étudiant le signal, plusieurs experts en radiophonie ont fini par identifier des conversations distantes et des bruits divers en arrière du bourdonnement. Mieux, par le passé, le bourdonnement a été trois fois remplacé par un message vocal.

Plusieurs changements au fil des ans

Toutefois, les voix souffraient d’une forte distorsion et personne n’a été en mesure de comprendre la teneur exacte des messages ni même leur sens. Puis, le bourdonnement a repris comme si de rien n’était.

La fréquence des émissions a aussi beaucoup évolué depuis les années 80 et elles se sont faites plus insistantes depuis 2010. En outre, la station a changé à plusieurs reprises d’indicatif, passant de UVB-76 à ZhUOZ en passant par l’indicatif MDZhB.

Elle est cependant le plus souvent identifiée par son surnom : The Buzzer.

D’après les études menées ces dernières années, l’émetteur de la station serait situé non loin de Povarovo, entre Zelenograd et Solnetchnogorsh. Cette hypothèse ne fait cependant pas l’unanimité.

Mais quelle est l’utilité de cette station, alors ? Plusieurs théories existent. Certains pensent qu’il s’agit d’un relais utilisé par les Soviétiques pour espionner l’Europe ou les États-Unis, d’autres qu’elle est utilisée pour communiquer avec les troupes sur le terrain. Pour d’autres, il s’agirait d’un code destiné à prévenir la Russie d’une menace nucléaire.

La vérité, c’est que personne ne le sait, et c’est finalement ce qui fait tout l’intérêt de cette étrange histoire.

Mots-clés insoliterussie

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.