The Sims Social : ils sont arrivés sur Facebook !

On en parlait la semaine dernière, EA Games a décidé de frappant un grand coup en adaptant l’un de ses titres phares, Les Sims, à Facebook. Franchement, si ce n’est pas une idée en or, je ne sais pas ce que c’est. Après tout, la franchise a déjà séduit des millions de joueurs à travers le monde et Facebook ne compte pas moins de 700 millions d’utilisateurs. M’enfin passons car la bonne nouvelle du jour, les amis, c’est que l’application est enfin disponible sur le réseau social de Mark Zuckerberg. The Sims Social, c’est son nom, est donc arrivé sur Facebook et ça risque de faire un paquet d’heureux.

The Sims Social : ils sont arrivés sur Facebook !

D’autant plus que l’adaptation « facebookienne » du titre propose exactement les mêmes fonctionnalités que tous les opus de la saga. On commence donc par créer notre Sim, avec la coupe de cheveux, la couleur de peau, le prénom, le nom, la personnalité et les fringues qui vont bien, puis on enchaine sur ce qui est sans doute la meilleure phase du titre, à savoir la construction de la maison. Bon, le seul truc un peu bête, c’est que notre Sim ne roule pas sur l’or et il faudra donc attendre un peu avant de parvenir à caser l’écran géant entre les deux canapés en cuir de lama blanc. Même chose d’ailleurs pour la tête de chèvre empaillée qu’on ne pourra pas forcément accrocher tout de suite au dessus de notre cheminée style 16ème.

Cela dit, et comme on peut le voir dans les différentes vidéos qui ont déjà circulé sur le web, l’outil de construction est plutôt bien pensé. En quelques secondes, on peut ajouter des murs à notre maison, modifier le papier peint, les sols et donner un peu de cachet à l’ensemble sans pour autant se ruiner complètement. Même chose pour la boutique intégrée, d’ailleurs. Puisqu’on en parle, il faut savoir que tous les objets ne sont pas forcément accessibles dès le départ. Pour accéder à tous les étals du magasin, il faudra ainsi avancer dans l’aventure et faire gagner quelques niveaux à son personnage. En cela, The Sims Social est un peu différent des autres titres de la franchise. Et en même temps, ce n’est pas très étonnant puisqu’on parle quand même d’une application accessible uniquement sur Facebook. Ce n’est pas le même format.

Il ne faut pas non plus oublier que si The Sims Social est entièrement gratuit, il faudra débourser de l’argent réel pour acquérir certains objets et certains avantages. C’est donc exactement le même principe que dans d’autres titres du genre. Je pense notamment à Farmville. Ca risque d’en faire tiquer plus d’un mais ce n’est finalement pas si étonnant. Pour permettre à 700 millions de joueurs de jouer ensemble, il est préférable de prévoir une infrastructure réseau particulièrement robuste. Une infrastructure qu’il faut bien évidemment rentabiliser d’une manière ou d’une autre. Cela dit, qu’on ne s’y trouve pas, il est parfaitement possible de jouer au titre sans pour autant lâcher des billets de 50 tous les jours. Il faudra simplement se montrer un peu plus patient, c’est tout.

Facebook oblige, EA Games a bien évidemment tout fait pour rendre The Sims Social aussi… social que possible. Comme pour les autres applications Facebook, le joueur pourra donc partager certaines informations sur son mur et indiquer à ses amis qu’il est en train de jouer ou même inviter ses copains virtuels à visiter sa maison virtuelle. D’un certain sens, ce que propose le titre, c’est un univers virtuel dans un univers virtuel. Okay, ça fait beaucoup de « virtuel », on est bien d’accord, mais je pense que vous comprendrez aisément le principe.

Bref, pour jouer à The Sims Social, ce n’est pas compliqué, il suffit de suivre ce lien ou l’un des liens précédents. En revanche, vous avez intérêt à vous armer de patience puisque tout le monde est en train de se ruer sur l’application et les serveurs de EA Games ont franchement du mal à donner le change.

The Sims Social : ils sont arrivés sur Facebook !

The Sims Social : ils sont arrivés sur Facebook !

The Sims Social : ils sont arrivés sur Facebook !

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.