Envie de visiter les sites les plus inutiles du web ? Il y a un site pour ça !

Sur la toile, il y a des sites dont on ne pourrait pas se passer. Qu’il s’agisse d’un moteur de recherche, d’un service quelconque ou même d’un fantastique site d’actualité comme la Fredzone (un peu d’auto-promotion de temps en temps ne fait pas de mal), on en connaît tous. Et puis il y a les autres, des sites dont on ne sait pas trop pourquoi ils sont là, des sites qui ne semblent avoir aucune utilité, pour la simple et bonne raison qu’ils n’en ont aucune.

Et pourtant, on ne peut s’empêcher d’être fascinés chaque fois que l’on tombe sur un de ces sites où l’on se surprend même parfois à rester des heures entières. Ce n’est pas parce que c’est inutile que ce n’est pas intéressant, loin de là, et si vous êtes à court de sites inutiles, alors The Useless Web devrait vous aider.

The Useless Web

The Useless Web, c’est un site web qui n’a qu’un seul but : vous emmener vers d’autres sites web. Mais pas n’importe lesquels, puisque Tim Holman, le développeur qui se cache derrière ce service pas comme les autres, a fait une sélection drastique : seuls les sites les plus inutiles du web peuvent prétendre à figurer sur The Useless Web.

Bah oui, parce que sinon le site porterait mal son nom, et ça serait très triste.

À l’heure où ces lignes sont écrites, la liste de The Useless Web contient bien exactement 66 destinations différentes, toutes plus inutiles les unes que les autres. Tout ce que vous avez à faire pour atteindre l’une de ces destinations, c’est cliquer sur le magnifique bouton « Please » qui aura pour effet de vous rediriger vers un site choisi aléatoirement dans la liste prédéfinie.

Je sens que vous avez besoin d’exemples, alors que diriez-vous d’aller voir du côté de isitchristmas.com, le site qui vous indique si c’est Noël ? Pas convaincu ? Peut-être le serez-vous par randomcolour.com, le site qui vous affiche une couleur différente à chaque visite ?

Des exemples comme ça, on peut en trouver à la pelle mais, plutôt que de tous les lister, le mieux est encore de les découvrir via The Useless Web. Alors hop hop hop, on se rend à cette adresse.

Vous noterez que la liste de The Useless Web est loin d’être exhaustive, puisqu’on ne trouve par exemple pas l’excellentissime perdu.com.

Via