Tiens, on a une idée du prix du Lumia 650 !

Microsoft travaillerait depuis quelques temps sur un nouveau téléphone positionné entre l’entrée et le milieu de gamme : le Lumia 650. Le projet serait totalement bouclé et l’entreprise ne devrait pas tarder à introduire son nouveau terminal. D’après plusieurs sources, elle aurait même programmé une conférence de presse pour le 1er février prochain.

Le site WinFuture.de a essayé d’en apprendre un peu plus à son sujet et il a contacté ses informateurs pour tenter de les faire parler. Un employé travaillant pour O2 lui a alors révélé que le lancement du téléphone était planifié pour le début du mois de février.

Prix Lumia 650

Le Lumia 650 risque de ne pas être donné et cela ne devrait pas vous surprendre.

O2 est une entreprise basée au Royaume-Uni, à Slough, dans le Berkshire. Elle se positionne sur le segment de la téléphonie mobile et elle compte plusieurs succursales en Europe.

Un employé travaillant pour O2 aurait révélé le prix du Lumia 650

Elle est très bien implantée en Allemagne et elle détenait ainsi un peu plus de 13,5% parts de marché en 2009. Du fait de son activité, l’entreprise travaille en étroite collaboration avec de nombreux constructeurs et Microsoft fait très certainement partie de la liste.

L’informateur de WinFuture.de ne s’est pas contenté d’évoquer le lancement du Lumia 650 puisqu’il a aussi dévoilé son prix de vente et le téléphone devrait ainsi être proposé à 219 € sans abonnement et donc sans subvention opérateur.

Cette somme est assez élevée, surtout si l’on considère sa fiche technique présumée. Le terminal devrait être équipé d’un écran de 5 pouces limité à une définition en 720p avec un SoC Snapdragon 210 couplé à 1 Go de RAM et à 8 Go de stockage.

Il devrait tout de même avoir droit à des finitions soignées et à un châssis métallique renforcé. Maintenant, toute la question est de savoir si ce sera suffisant pour donner envie aux consommateurs de franchir le pas.

Pour ce prix-là, il est effectivement possible de trouver de très bons terminaux sous Android. Maintenant, les entreprises pourraient se montrer très intéressées, surtout celles souhaitant renouveler leur flotte.