Tiens, on peut louer les services d’un tueur à gage sur le dark web

Besa Mafia n’est clairement pas un site comme les autres et c’est assez logique car il propose aux internautes de louer les services d’un tueur à gage pour assassiner toutes les personnes de leur choix. Et attention car ses équipes sont présentes un peu partout dans le monde, et notamment aux Etats-Unis, au Canada ou… en Europe.

Besa Mafia fonctionne un peu comme un réseau social. Une fois inscrit, l’internaute pourra entrer en contact avec un assassin professionnel et lui confier une mission.

Besa Mafia

Besa Mafia fait couler beaucoup d’encre depuis quelques temps et cela n’a rien de surprenant.

Pour se faire, il devra envoyer une photo de la cible et toutes les informations habituelles : nom, prénom, adresse, emploi et ainsi de suite.

Comme un réseau social, mais pour les tueurs à gage

Le prix fixé dépendra bien évidemment de la difficulté de la mission. Un meurtre coûte ainsi entre 5 000 et 200 000 $. Il faudra payer 4 000 $ de plus pour qu’il soit maquillé en accident. Si vous voulez simplement donner une leçon à un ex trop envahissant, alors il suffira de payer 500 $ pour une raclée ou 1 000 $ pour qu’un professionnel brûle sa voiture.

Mais Besa Mafia va aussi vous permettre d’arrondir vos fins de mois car vous aurez parfaitement la possibilité de vous inscrire pour proposer vos services de tueur à gage. Il faudra alors remplir un profil complet et indiquer par exemple les armes que vous maîtrisez.

Afin d’éviter d’être tracés, les paiements se font tous en Bitcoins.

Alors, vrai service ou simple arnaque ? La plupart des experts penchent pour la seconde option. Selon Chris Monteiro, un chercheur en sécurité indépendant, les administrateurs du site se seraient faits un peu plus de 20 000 € grâce à leur service.

Il a d’ailleurs alerté l’opinion publique au début du mois, en publiant un article complet sur le sujet et il a même réalisé une infographie avec plusieurs collègues afin de dénoncer l’arnaque.

Vrai service ou simple arnaque ?

Le site Risk Based Security, pour sa part, a trouvé pas mal d’éléments en ligne, sur certains forums spécialisés. Des éléments comme une liste de tueurs à gage, par exemple, ou même une liste de clients avec des messages échangés avec les administrateurs du site et quelques photos en prime.

Il est cependant difficile de savoir si ces contenus sont authentiques.

Face aux nombreuses critiques, les administrateurs du site ont publié plusieurs photos et même une vidéo dans laquelle on voit une personne incendier un véhicule, tout en brandissant une pancarte sur laquelle figure un message faisant allusion au site.

Mots-clés insoliteweb