TikTok n’est plus le bienvenu en Inde

TikTok est l’une des plus célèbres applications de partage de vidéos au monde et plus particulièrement en Asie. Depuis son lancement par l’entreprise chinoise ByteDance en 2016, le service a connu un développement très rapide et le nombre de ses utilisateurs actifs quotidiens a atteint les 150 millions en 2018, ce qui fait de cette application la première en matière de téléchargements mobiles.

L’Inde constitue un marché porteur en matière de téléphonie mobile et fait partie des pays qui comptent le plus d’utilisateurs de TikTok. Si au total, 188 millions de personnes ont téléchargé l’application durant les trois derniers mois, 88 millions d’entre elles sont d’origine indienne.

Justice Cancer Smartphone

Crédits Pixabay

Récemment, le gouvernement indien a cependant demandé à Google et Apple de retirer TikTok de Google Play et App Store.

Les causes du retrait de TikTok du marché indien

L’interdiction du téléchargement de TikTok en Inde a été annoncée le 16 avril 2019 par le ministère de l’électronique et de la technologie de l’information du pays. Cette décision a été d’abord demandée par la Cour de justice de l’Etat du Tamil Nadu auprès du gouvernement fédéral le 3 avril dernier avant d’être étendue au niveau national.

Bien que ByteDance ait fait appel contre cette décision, la Cour suprême n’a pas accepté sa requête.

TikTok est soupçonnée d’encourager la pornographie et de promouvoir des contenus illicites en Inde. Cette application qui rencontre beaucoup de succès auprès de nombreux utilisateurs, surtout chez les adolescents, constituerait ainsi une menace pour le pays. L’interdiction par le gouvernement indien n’est pas la première expérience pour l’application puisqu’elle a aussi été bloquée temporairement par le gouvernement indonésien en juillet 2018 pour les mêmes raisons.

Le point de vue de ByteDance

En réponse à cette interdiction de téléchargement de TikTok en Inde, ByteDance affirme avoir foi dans le système judiciaire indien.

La société espère ainsi que cette décision n’aura pas de répercussion sur les 120 millions d’utilisateurs actifs dans le pays et que ces derniers continueront de montrer leur créativité et de capturer les moments forts de leur quotidien.

Même si l’application est désormais bloquée au niveau du territoire indien, l’éditeur chinois a quand même promis d’installer de nouveaux processus de modération en Inde. D’après son porte-parole, l’entreprise a déjà supprimé plus de 6 millions de vidéos indiennes qui auraient enfreint les règles d’utilisation de l’application TikTok. Ces efforts restent toutefois limités puisque TikTok a souvent fait l’objet de nombreuses critiques quant à sa modération, notamment en termes de lutte contre la pédopornographie.

Mots-clés tiktok