Tim Cook assume, Google est le meilleur choix de moteur de recherche pour les appareils Apple

Apple reçoit plusieurs milliards de dollars annuels de la part de Google pour que le célèbre moteur de recherche reste celui proposé par défaut sur l’ensemble des appareils équipés de Safari, le navigateur de la firme de Cupertino. Pourtant, dans une interview accordée récemment à Axios (interview diffusée sur la chaîne câblée américaine HBO), Tim Cook assure que ce choix est en réalité motivé par l’intérêt de ses clients, et pour cause, Google serait – d’après lui – le meilleur moteur de recherche actuellement disponible. Le juteux contrat liant Apple à Google serait donc tout à fait accessoire dans cette prise de décision.

Une posture qui surprend. D’autant plus que le choix de Google comme navigateur par défaut des iPhone, iPad et autres Mac semble s’opposer aux aspirations d’Apple en matière de respect de la vie privée. Tim Cook, qui arpente les plateaux télé depuis plusieurs semaines pour prêcher la bonne parole sur ce dossier, était ainsi présent à Bruxelles, devant le Parlement européen, en octobre dernier. L’occasion pour l’intéressé de tirer à boulets rouges sur certaines grandes firmes de la Tech pour leurs pratiques en matière d’exploitation des données. Google faisait alors, sans jamais être cité, partie des cibles du dirigeant d’Apple.

Tim Cook, le patron d’Apple, a profité d’une interview pour défendre le choix de proposer Google comme navigateur par défaut sur les appareils de la firme. Et, non, il ne s’agirait pas d’une affaire de gros sous…

Cette étrange cohabitation entre un Google souvent accusé d’exploiter à tort et à travers les données personnelles de ses utilisateurs, et un Apple qui souhaite mettre en avant son éthique en matière de respect de la vie privée, ne semble toutefois pas perturber outre mesure Tim Cook. Et pour défendre ses positions, le dirigeant de la firme aux 1000 milliards de capitalisation boursière use d’un argumentaire assez fallacieux.

Tim Cook sur Google : « Je pense que leur moteur de recherche est le meilleur »

Réaffirmant que le respect de la vie privée de ses clients est « une valeur centrale » pour Apple, Tim Cook s’est avancé sur le sujet en rappelant que si Google est utilisé par défaut sur Safari, Apple propose un certain nombre d’outils permettant de réduire les risques de flicage sur le Web.

« Nous avons [sur Safari] un mode de navigation privé. Nous avons un système de prévention intelligente de traçage. Ce que nous essayons de faire est de proposer des façons d’aider nos utilisateurs tout au long de leurs journées. Ce n’est pas parfait et je suis le premier à l’admettre, mais cela contribue beaucoup à aider« . En somme, rien de plus que ce que d’autres navigateurs proposent eux aussi.

Pour rappel, les paiements consentis par Google pour rester le navigateur par défaut sur Safari s’élevaient à hauteur de 9 milliards de dollars cette année. Une somme qui pourrait passer à pas moins de 12 milliards de dollars en 2019, et qui représentait 24% des revenus d’Apple liés aux « Services » en 2017, selon la Goldman Sachs. Dans ces conditions, rien d’étonnant à ce que Tim Cook et Apple se laissent aller à quelques contradictions.

Mots-clés applegoogletim cook