Clicky

Tim Cook, Elon Musk et Larry Page comptent se liguer contre Donald Trump

Donald Trump est très loin de faire l’unanimité et cela n’a rien de surprenant compte tenu de son programme et de son discours politique. Les grands patrons eux-mêmes ne le portent pas dans leur coeur et certains d’entre eux se sont réunis dans le plus grand secret pour créer une coalition anti-Trump. Tim Cook, Elon Musk, Sean Parker et Larry Page faisaient partie du lot.

Si vous vous intéressez à ce qui se passe en dehors de nos frontières, alors vous savez sans doute que les américains vont élire leur nouveau président cette année.

Coalition anti-Trump

Donald Trump n’est pas apprécié des grands patrons. Pas de tous en tout cas.

Plusieurs candidats sont en lice. Donald Trump a annoncé sa candidature aux primaires républicaines en juin 2015 et il a enchainé les discours provocateurs depuis.

Donald Trump est considéré comme le favori du Parti Républicain

Il est connu pour ses positions extrêmes (voire extrémistes) au sujet de l’immigration mais il ne s’en prend pas uniquement aux étrangers. En réalité, il a attaqué à plusieurs reprises les femmes, les élites, les politiques et pas mal de minorités dans la foulée.

Le plus surprenant, c’est que les premiers sondages lui ont été très favorables et il est même arrivé en tête des primaires du New Hampshire, de Caroline du Sud et du Nevada au début de l’année. Pire, il est actuellement considéré comme le favori du Parti Républicain et c’est sans doute ce qui a poussé plusieurs opposants à organiser une réunion secrète sur une île privée située au large de la Géorgie.

Si l’on en croit le Huffington Post, alors cette réunion se serait déroulée en marge de l’American Enterprise Institute. Plusieurs républicains et plusieurs démocrates auraient fait le déplacement, de même pour les CEO de différentes multinationales.

Comme indiqué un peu plus haut, Tim Cook (Apple) se serait ainsi rendu sur place, de même pour Larry Page (Google), Sean Parker (Napster) et Elon Musk (Tesla, SpaceX).

Selon une source, la réunion aurait notamment porté sur l’ascension de Donald Trump plus que sur les différentes manières de s’opposer à lui. On manque malheureusement de détails et on ne sait pas si les personnes présentes sur place ont envisagé un plan d’action spécifique.

Notons pour finir que Trump a beaucoup attaqué Apple ces derniers mois, et pas seulement à cause de l’affaire qui oppose la célèbre marque au FBI. Il compte effectivement forcer la firme à produire ses appareils sur le sol américain et il a même appelé au boycott de ses produits.

Crédits Image

Mots-clés insolitepolitique

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.